En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Chiffres à l'international

27 août 2018 à 16:20

Box office français dans le monde - Juillet 2018

En juillet, un premier film séduit le public russe, une comédie s’exporte en Italie tandis qu’un drame attire les cinéphiles mexicains.

Ce mois-ci, aucune production française ne dépasse les 100 000 entrées à l’international.
 
# Titre Entrées Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Tout le monde debout 94 741 487 514 710 12 267 258
2 L'Extraordinaire Voyage du fakir 82 332 386 019 530 15 109 292
3 Happy End 74 010 305 704 123 9 553 873
4 Le Sens de la fête 69 448 507 530 115 10 1 945 501
5 Le Brio 58 522 360 634 159 4 309 243
6 Taxi 5 56 341 358 576 148 9 1 393 946
7 Ce qui nous lie 52 002 449 251 53 4 744 177
8 La Villa 49 451 216 963 90 7 268 421
9 Mon garçon 49 298 149 330 90 1 68 776
10 Épouse-moi mon pote 45 100 222 115 313 9 435 153
11 Madame 44 140 157 568 62 6 701 640
12 La Nuit a dévoré le monde 41 650 105 999 97 3 41 650
13 Une prière avant l'aube 35 251 308 163 84 7 54 886
14 Coexister 33 829 227 433 251 5 77 904
15 Un beau soleil intérieur 33 786 125 980 68 9 591 587
16 Demain tout commence 30 716 268 526 29 1 5 175 510
17 Jusqu'à la garde 29 715 150 246 101 7 155 759
18 Au revoir là-haut 29 279 149 504 84 5 210 527
19 Ôtez-moi d'un doute 27 241 162 794 106 4 358 444
20 Belle et Sébastien, l'aventure continue 26 265 78 440 262 1 1 072 483

Juillet 2018 a été un mois difficile pour les films français à l’international. Les productions majoritairement françaises totalisent 1,57 million d’entrées, 21% en moins par rapport au mois précédent. De plus, parmi elles, aucune ne réunit plus de 100 000 spectateurs alors qu’elles étaient 5 à y parvenir en juin. Si on croise ces résultats à ceux de la même époque l’année dernière, l’écart qui se creuse est encore plus profond : en juillet 2017, Valérian et la Cité des mille planètes fédérait 6,73 millions de spectateurs, tandis qu’Overdrive et Demain tout commence 657 000 et 305 000 respectivement, pour un score mensuel global 8 fois supérieur.

 Tous les titres qui composent le top 3 y accèdent pour la 1re fois. Tout le monde debout se classe 1er grâce à deux gros démarrages. C’est en Russie que l’on recense la plus vaste combinaison de salles (340), fréquentées par 37 000 spectateurs (127 500€ de recettes). En Allemagne, malgré un nombre inférieur de cinémas, la comédie engendre 29 000 entrées (210 000 €). À ce jour, c’est dans deux pays francophones que le premier film de Franck Dubosc réalise ses meilleures performances : en Belgique (627 000 €, 87 000 spectateurs environ) et en Suisse romande (41 000 entrées et 492 000 €). Vendue dans plusieurs territoires, la comédie sera lancée sur des nouveaux marchés dès la rentrée.

 En 2e position, voici un titre dont on attendait beaucoup et qui pour l’instant ne semble pas rencontrer le succès espéré, à l’image de sa carrière française. En juillet, L'Extraordinaire Voyage du fakir arrive dans une dizaine de territoires et réalise son plus bel exploit en Italie, où il est choisi par 30 000 spectateurs (142 000 €). À Taïwan, la comédie cumule 21 500 entrées (139 000 €), ce qui en fait le 2e plus gros succès français de l’année dans ce pays derrière Taxi 5 (24 000 entrées et 161 000 €). Sa carrière internationale étant à ses débuts, les jeux sont encore ouverts.

 Happy End figurait déjà dans les précédents classements mensuels, mais jamais sur les marches du podium. Le drame s’exporte dans deux pays hispanophones. Il mobilise 40 500 spectateurs mexicains (109 000€) et 31 000 espagnols (182 500 €). Au Mexique, le score d’Happy End est proche de celui de La Pianiste (2002 – 44 000 entrées), tandis qu’Amour (2013 – 181 000 entrées) demeure le plus gros succès de Michael Haneke dans ce territoire. En Espagne, 5 films du réalisateur ont franchi le seuil des 100 000 spectateurs (Le Ruban blanc est le plus vu – 2010 – 282 500 entrées) et Code inconnu l’a frôlé (84 500 entrées) : actuellement, Happy End, qui ne devance que Le Temps du loup (9 000 entrées), semble loin d’atteindre ce but. Néanmoins, le drame comptabilise maintenant 554 000 spectateurs à l’étranger, dont 92 500 en Allemagne.

 Hors top 3, Ce qui nous lie en Australie signe la meilleure performance du mois. À l’affiche depuis 5 semaines, la comédie dramatique totalise 700 000 AU$ de recettes (50 000 entrées), ce qui en fait le 3e film français le plus vu en Australie en 2018 derrière Aurore (793 000 AU$ - 57 000 spectateurs) et Ôtez-moi d'un doute (sorti fin 2016 – 1,40 AU$ et 103 500 spectateurs au cumul). Grâce à Demain tout commence aussi (423 500 AU$ - 30 000 entrées), le cinéma français retrouve des couleurs en Australie.

Auteur : Andrea Sponchiado

Dernière mise à jour : 30 août 2018 à 16:20 CEST

Lié à cette actualité

Films liés (21)

Personnes liées (2)

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Voir tout

Voir moins

Zones géographiques (8)