En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Une manche et la belle

Une manche et la belle

Un Long métrage de Henri Verneuil

Produit par Speva films

Sortie en France : 27/11/1957

    Synopsis

    Mrs Farnwell, une veuve richissime de Nice, demande à sa banque que ses affaires soient gérées spécialement par un petit employé Philippe Delaroche. C'est qu'elle est éprise de lui et profitant de la situation, Philippe réussit à l'épouser. Mais il rencontre la jeune secrétaire de Mrs Farnwell, Eve, qui elle-même intrigue pour devenir la maîtresse de Philippe. Au cours d'une grande réception, Philippe découvre qu'Eve quitte la maison en cachette ; il la suit et la retrouve entre les bras d'un autre amant. Elle avoue et explique qu'il faudra bien qu'elle épouse ce second amant puisqu'il est riche et lui promet de l'enrichir. Cependant, elle déclare qu'elle n'aime que Philippe. Ils décident alors à eux deux de tuer Mrs Farnwell pour pouvoir ensuite s'épouser. Un crime parfait est monté. Grâce à un magnétophone, les amis de Philippe, convoqués pour une partie de cartes, croiront que Philippe dicte du courrier dans une pièce voisine alors qu'il est en train d'étrangler sa femme sur une route et de la précipiter avec sa voiture dans le vide. Le plan se réalise à merveille. Cependant quelques doutes s'élèvent et un des joueurs de cartes, inspecteur de police, comprend la supercherie. Philippe sera donc inculpé. Par ailleurs, le testament révèle que Mrs. Farnwell avait un fils qui va hériter et Eve vient expliquer que c'est de cet héritier qu'elle va devenir la femme et qu'elle s'est servie de Philippe pour permettre à son fiancé d'hériter. Les deux complices se tueront à la dernière image du film.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (13)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Speva films

    Distribution France :

    Cinédis

    Exportation / Vente internationale :

    Gaumont

    Propos

    Mylène Demongeot à propos d'Une manche et la belle : « J’ai un rôle de belle garce, ce qui me plaît, et nous devons tourner quelques jours à Venise, que je ne connais pas. Venise ! Je suis folle de joie. […] À Nice, nous tournons la majorité du film au studio de la Victorine, en pleine activité. […] Pour la publicité du film, au cinéma Le Berlitz sur les grands boulevards, ils ont mis ma silhouette nue jusqu’au bas des reins, de dos, sur toute la hauteur de l’immeuble. C’est impressionnant… La censure s’en mêle immédiatement, tout le monde crie au scandale… Le lendemain, mon dos sera pudiquement recouvert d’une combinaison peinte à la hâte dans la nuit. C’est moins joli ! […] À la sortie du film, une critique me fait hurler de rire… Je ne sais plus dans quel journal très branché, qui n’apprécie pas spécialement le cinéma « trop classique » de Verneuil, le rédacteur s’extasie sur une scène où, dans le bureau de ma patronne, je croque négligemment et voluptueusement une pomme. Symbole d’Ève et du serpent, du paradis perdu… Bla, bla, bla… […] Le critique en fait tout un quart de page et moi, je me rappelle parfaitement que, ce jour-là, Verneuil avait demandé une superbe corbeille de fruits digne de sa milliardaire que joue Isa Miranda. L’assistant avait oublié. Engueulade. Il court au restaurant du studio et revient avec un plat de pommes.
        — Monsieur Verneuil, c’est tout ce qui reste ! Je suis désolé !
        Et donc, on tournera avec ce qu’on a sous la main. Une pomme.
        Bravo la critique !
        Verneuil, en revanche, était très content de ce papier. À partir de ce jour-là, il dira, bien sûr, qu’il l’avait choisie, cette pomme, tout à fait sciemment ! »

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (9)

    Assistant à la réalisation :

    Ully Pickardt

    Auteur de l'œuvre originale :

    James Hadley Chase

    Directeurs de la photo :

    Christian Matras, Henri Baum

    Monteuse :

    Louisette Hautecoeur

    Auteur de la musique :

    Paul Durand

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Meurtre

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1957

    Sortie en France :

    27/11/1957

    Durée :

    1 h 38 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    19517

    Visa délivré le :

    18/11/1957

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur