Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Méfiez-vous, mesdames

Méfiez-vous, mesdames

Un Long métrage de André Hunebelle

Produit par Production Artistique et Cinématographique (PAC), Gaumont

Sortie en France : 30/10/1963

  • Sommaire

Acteurs (24)

Production et distribution (2)

Productions Étrangères :

Cineriz, Zebra Film

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

En prison par la faute d'Edwige, une cliente farfelue qu'il a voulu sauver, Charles, grand avocat, apprend bientôt de ses codétenus les règles essentielles de l'art de séduire les femmes. Dès sa mise en liberté, son premier soin est donc de faire paraître l'annonce classique dans les petites annonces du Figaro : « Monsieur bien sous tous les rapports, situation libérale, etc... ». L'oeil de velours, le sourcil fatal et le vocabulaire convaincant, notre irrésistible séducteur reçoit dès le lendemain un important courrier qu'il trie, préparant ses « offensives de la journée ». La première victime est une séduisante jeune femme, Florence, horriblement bavarde, qui avoue avec peine avoir perdu quatre maris. Les morts insolites des « chers disparus » inquiètent Charles qui voit en cette Florence, quatre fois veuve, un Landru en jupons. Revenu à son hôtel, Charles constate que la patronne est amoureuse de lui ! Elle rêve à l'homme sûr qui l'épaulera pour ouvrir la pâtisserie-salon de thé qu'elle désire. Mais Charles a d'autres ambitions. La seconde victime est Gisèle. Blonde, regard angélique, élégante, romantique. mais cette jeune femme passionnée révèle bientôt à Charles ses noirs desseins : supprimer un mari odieux. Epouvanté, Charles songe pourtant à exploiter la situation. Tout en continuant à voir Gisèle, il tente une autre aventure auprès d'une ravissante châtelaine, Colette, mais tombe dans un affreux guet-apens. Entre temps, Charles retrouve Edwige pour qui il purgea la peine de prison citée plus haut. Plus folle, plus ravissante et plus ensorcelante que jamais, Edwige saura encore berner ce sot avocat. Ce dernier se réfugie finalement près de sa logeuse et confectionne des gâteaux à la crème pour son salon de thé. non sans rêver à de futures petites annonces.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (10)

Dialoguiste :

Jean Halain

Producteurs :

André Hunebelle, Paul Cadéac, Alain Poiré

Producteur étranger :

Moris Ergas

Ingénieur du son :

René-Christian Forget

Décorateur :

René Moulaert

Auteur de l'œuvre originale :

Ange Bastiani

Scénaristes :

Pierre Foucaud, Jean Halain

Directeur de la photo :

Raymond Lemoigne

Monteur :

Jean Feyte

Auteur de la musique :

Michel Magne

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie, Humour noir

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie)

Année de production :

1963

Sortie en France :

30/10/1963

Durée :

1 h 21 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

27738

Visa délivré le :

30/10/1963

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

Scope

Format son :

Mono