Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Fripouillard & cie

Fripouillard & cie

Un Long métrage de Steno

Produit par Gaumont, Champs-Élysées Production

Sortie en France : 29/07/1959

  • Sommaire

Acteurs (11)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Gaumont, Champs-Élysées Production

Production Étrangère :

CEI INcom

Coproduction :

Lambor Films

Exportations / Ventes internationales :

Gaumont, Télédis

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Le marquis espagnol de Castelmoscardo, un amateur raffiné des beaux arts doublé d'un inventif escroc, a conçu un plan à la fois saugrenu et magnifique. Il s'agit de faire croire au monde des critiques et des marchands de tableaux qu'on vient de découvrir un fabuleux chef-d'oeuvre qui serait le pendant de la célèbre « Maja nue » de Goya. Le tableau, né de l'imagination frauduleuse du marquis, s'appellerait : « La Maja en chemise ». Tout d'abord, le marquis fait venir de Rome le plus génial copiste d'Italie, Toto, qui en est aussi le plus bête, les deux qualités d'ailleurs n'en faisant qu'une car c'est parce qu'il est aussi bête, donc sans initiative personnelle, que Toto est aussi bon copiste. Toto accomplit donc « La Maja en chemise ». Après cela, il reste au noble escroc à faire authentifier son chef-d'oeuvre. Il va s'adresser au plus obtus des critiques d'art qui, dès qu'il aura vu le faux Goya, criera au miracle. Peu après, Toto ayant découvert le prix fantastique que le marquis va vendre sa « Maja en chemise » à une richissime collectionneuse, se met à peindre des Maja à la chaîne : La Maja en bikini, la Maja en robe de chambre, etc. Bien entendu, l'escroquerie ne tardera pas à être découverte et tout ce joli monde, plus naïf au fond que nuisible, se retrouvera derrière les barreaux d'une prison.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (8)

Assistant à la réalisation :

Mariano Laurenti

Scénaristes :

Aldo Fabrizi, Roberto Gianviti, Ruggero Maccari, Vittorio Metz, Steno

Directeur de la photo :

Marco Scarpelli

Monteurs :

Eraldo Da Roma, Gilbert Natot

Adaptateur / Dialoguiste :

Jean Halain

Producteur étranger :

Mario Cecchi Gori

Directeurs de production :

Pio Angeletti, Pierre Laurent

Auteur de la musique :

Piero Piccioni

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Année de production :

1959

Sortie en France :

29/07/1959

Durée :

1 h 29 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

21907

Visa délivré le :

28/07/1959

Agrément :

Inconnu

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono