En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Pour 100 briques t'as plus rien

Pour 100 briques t'as plus rien

Un Long métrage de Édouard Molinaro

Produit par Uranium Films, IFD Production

Sortie en France : 12/05/1982

  • Sommaire

Acteurs (34)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Uranium Films, IFD Production

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Coproduction :

TF1 Films Production

Distribution France :

Ugc

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Chomeur, ce n'est pas un métier ; des millions de personnes dans le monde sont payées pour le savoir. Sam et Paul, deux célibataires, la trentaine légèrement entamée, font partie de ce lot d'anonymes. Noel est là, avec ses tentations multicolores, ses vitrines qui regorgent de choses merveilleuses. Actuellement, la radio, la presse, la télévision, relatent avec force détails un hold-up avec prises d'otages ; après deux jours de suspense, ce hold-up réussit. Ce qui est possible pour les uns est certainement aussi possible pour nos compères qui décident tout naturellement de vivre le plus beau conte de Noel qui soit. Le 24 décembre, ils se lancent. Ils ont choisi la petite succursale d'une minable banque pour faire le Hold-Up-Réveillon ; mais ils sont totalement inexpérimentés en la matière. La chance sourit aux innocents : fort heureusement, parmi les otages, une jeune femme, elle, est une experte, c'est la cinquième fois que cela lui arrive. Mais cela lui a appris un solide métier dont nos compères vont profiter. Des preneurs d'otages inexpérimentés, et une otage expérimentée, voila une rencontre qui pourrait bien permettre à chacun de passer le plus beau Noel de sa vie...

Propos

Point de vue

En vingt-six ans, Edouard Molinaro a réalisé vingt-sept films. Ce dernier n'ajoute pas grand-chose à son crédit. Inscrit, mais de façon très superficielle, dans son temps (crise, chômage, consommation, médias, système D...), ce n'est rien de plus (mais après tout ce n'est déjà pas si mal!) qu'une énième comédie plutôt bien ficelée, une œuvre de pure distraction, entachée d'aucune vulgarité. Le rythme, très enlevé au début, s'essouffle assez vite. L'argument s'étire, le comique abuse de la répétitivité, les dialogues sont quelquefois "téléphonés". L'unité de lieu (l'agence bancaire, décor principal du film) accroît l'impression de durée malgré l'utilisation d'une caméra mobile. La distribution est sympathique, la réalisation soignée, et deux ou trois gags assez inventifs réveillent. Bref, on passe le temps, sans trop de problèmes.

© Christian Bosséno, "La Saison Cinématographique 1982".

Photos

Générique détaillé (12)

Producteurs délégués :

Georges Glass, Dany Cohen, Yvon Guezel

Auteur de l'œuvre originale :

Didier Kaminka

Directeur de la photo :

Michael Epp

Directrice de production :

Véronique Bourboulon

Décorateurs :

Jean-Jacques Caziot, Geoffroy Larcher

Costumière :

Mic Cheminal

Assistant à la réalisation :

Philippe Leriche

Scénaristes :

Didier Kaminka, Jean Cosmos, Michel Leviant, Édouard Molinaro

Ingénieurs du son :

Daniel Brisseau, Michel Desrois

Monteuse :

Marie-Jo Audiard

Auteur de la musique :

Murray Head

Mixeurs :

Vincent Arnardi, Gérard Lamps

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Thèmes :

Délinquance

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1982

Sortie en France :

12/05/1982

Durée :

1 h 25 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

54980

Visa délivré le :

06/05/1982

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono