En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
À pied, à cheval et en voiture

À pied, à cheval et en voiture

Un Long métrage de Maurice Delbez

Produit par Films Jean-Jacques Vital, Regina Films, Simoja

Sortie en France : 11/09/1957

  • Sommaire

Acteurs (41)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Films Jean-Jacques Vital, Regina Films, Simoja

Exportation / Vente internationale :

Editions René Château

Production Étrangère :

Del Duca Films

Distribution France :

Cinédis

Synopsis

Au coeur de Paris, une petite place qui semble avoir échappé à la maladie du siècle : l'automobile. Deux amis, Léon Martin et le commandant Guillard, se sont jurés de rester les deux derniers piétons du monde. Mais Mireille, la fille de Léon Martin, est tombée amoureuse de Paule de Granlieu, un camarade de la Faculté. On parle mariage, et un seul obstacle se dresse dans la perspective heureuse des jeunes gens : l'accueil que réservera la riche et aristocratique famille de Granlieu au pauvre roturier Léon Martin. Celui-ci, conscient de ce qu'il croit être une infériorité et apprenant que la présentation officielle doit avoir lieu au cours d'une partie de chasse, estime nécessaire de faire tous les sacrifices pour tenir convenablement son rang. Assez facilement, il réussira à se faire prêter l'équipement classique du parfait Nemrod ; reste un dernier obstacle : le véhicule permettant à la famille Martin de faire son arrivée au château des Granlieu. Balayant tous ses principes, Léon Martin décide d'acheter une automobile. S'il échappe de justesse au bagout des vendeurs du Salon de l'Automobile, il ne résiste pas aux arguments convaincants d'un revendeur d'occasion qui lui place un invraisemblable « tacot ». Arrivé au château, les ennuis commencent et Léon Martin accumule les impairs et les gaffes. L'aventure tourne à la catastrophe et notre brave petit Français moyen finit par trouver le cran de reconnaître ce qu'il est réellement : un honnête homme, courageux et travailleur, tel qu'il en existe des millions dans le pays. Conquis par cette franchise à retardement, la famille de Granlieu n'hésite plus à donner son consentement au mariage de Paul avec Mireille.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (12)

Producteurs délégués :

Pierre Bochart, Jean-Jacques Vital

Dialoguiste :

Serge de Boissac

Scénaristes :

Jacques Antoine, Serge de Boissac, Jean-Jacques Vital

Directeur de la photo :

André Germain

Directeur de production :

Louis de Masure

Décorateurs :

Jacques Gut, Jean D'Eaubonne

Assistant à la réalisation :

Pierre Granier-Deferre

Producteurs :

Arys Nissotti, Pierre O'connell

Producteur étranger :

Cino Del Duca

Ingénieur du son :

Pierre-Henri Goumy

Monteur :

Gilbert Natot

Auteur de la musique :

Paul Misraki

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France, Italie)

Année de production :

1957

Sortie en France :

11/09/1957

Durée :

1 h 27 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

19405

Visa délivré le :

05/09/1957

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm