En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Marquise d'O...

La Marquise d'O...

Un Long métrage de Éric Rohmer

Produit par Les Films du Losange

Sortie en France : 19/05/1976

  • Sommaire

Acteurs (9)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Les Films du Losange

Exportation / Vente internationale :

Les Films du Losange

Coproduction :

Janus Film Und Fersehen

Distribution France :

Gaumont

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

La marquise est une jeune veuve, mère de deux enfants, vivant chez ses parents dans une ville du nord de l'Italie depuis son veuvage. Une des guerres impliquant plusieurs puissances européennes conduit à la mise à sac par les troupes russes de la ville après sa reddition. Menacée par des soudards, la marquise est sauvée par un officier russe, comte de son état. Quelque temps plus tard, elle se découvre enceinte, alors qu'elle n'a connu aucune relation depuis la mort de son mari. Sa famille la rejette pour fuir le scandale, alors que le comte lui fait une cour pressante.

Propos


À plusieurs reprises, les images de Néstor Almendros s'inspirent de tableaux de Greuze et Dominique Ingres.

Rohmer écrivit et dirigea lui-même le doublage en français du film, obtenant un doublage presque parfait, dont le traitement sonore gomme les excès romantiques des voix initiales et approfondit la dramaturgie.

Eric Rohmer aime à citer Pascal. Ici, le proverbe pourrait être : ".Qui veut faire l'ange..." A la fin, la Marquise explique au Comte qu'elle ne l'aurait pas pris pour un diable s'il ne lui était apparu initialement comme un ange.

Rohmer recrée le comportement extérieur de l'époque, tel qu'on peut le connaître par les romans (Diderot) ou la peinture (Greuze, Füssli, Friedrich...), provoquant même le rire : quand un personnage dit défaillir ou se jeter aux pieds d'une femme, il le fait. Pour Joël Magny : une élégante leçon d'histoire qui n'a rien d'austère sur la manière dont le geste traduit la morale et les conventions sociales d'une époque donnée.

Photos (3)

Générique détaillé (10)

Auteur de l'œuvre originale :

Heinrich von Kleist

Scénariste :

Éric Rohmer

Ingénieur du son :

Jean-Pierre Ruh

Assistants opérateurs :

Bernard Auroux, Dominique Le Rigoleur, Jean-Claude Rivière

Décorateur :

Bernhard Frey

Producteurs :

Barbet Schroeder, Klaus Hellwig

Directeur de la photo :

Nestor Almendros

Assistants son :

Louis Gimel, Alex Pront

Monteuse :

Cécile Decugis

Costumier :

Moidele Bickel

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Adaptation littéraire, Drame

Langue de tournage :

Allemand

Origines :

France, Allemagne

EOF :

Non

Nationalité :

50% français (France, Allemagne)

Année de production :

1976

Sortie en France :

19/05/1976

Durée :

1 h 40 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

44226

Visa délivré le :

02/04/1976

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,37

Format son :

Mono

Interdiction :

Aucune

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Festival international du film de Cannes - 1976

Festival international du film de Cannes (France, 1976)

Sélection

Compétition officielle

Palmarès