En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Complexe du kangourou

Le Complexe du kangourou

Un Long métrage de Pierre Jolivet

Produit par C.A.P.A.C., Fildebroc Productions

Sortie en France : 10/09/1986

    Synopsis

    Il est dans les marrons. Elle est dans les étoiles. Lui, c'est Loïc, un peintre sans le sou mais non sans talent qui se refuse à toute exposition parce que, à presque trente-cinq ans, il n'est pas encore prêt. Pas près de faire la moindre concession non plus. L'art c'est l'art et il vaut mieux vendre des marrons chauds, quitte à ce que la police vienne leur chauffer les oreilles à lui et son noir de pote Arthur. Elle, c'est Odile, profession astronome. Quand elle ne surveille pas le ciel, elle essaie de convaincre Loïc de venir s'installer chez elle. Mais Loïc se défile. Non pas à cause de la Polonaise, sa femme: leur mariage est blanc, utile, un point c'est tout. Ce qui, aujourd'hui, taraude Loïc, ce sont ces oreillons qu'il a eue à vingt-huit ans. Alors, il avait pris la chose à la rigolade. Beaux-Arts obligent. Seulement Odile parle enfant. Et il n'ose pas lui avouer sa stérilité. Survient Claire qu'il a autrefois plaquée. Une Claire riche et mère d'un petit garçon qui, dirait-on, ressemble à Loïc. Père ou pas père...? Pas Claire en tout cas, qui demande son amour pour le prodiguer, séance tenante à... l'enfant. Pour changer des marrons, pour voir "son" fils Loïc baby-sitter Eric. Parties de plaisir. Et sa mère, et sa soeur - enceinte -, et son frère, impétueux créateur de solderies, et son beauf, banquier en second qui vient de lui décrocher un contrat pour une fresque dans la salle de réunion, de se réjouir. Tous. Mais pas Odile, qui veut rompre. De la brouille naît l'embrouillamini. Claire est partie avec Eric. Faisant feu de tout bois, Loïc et sa suite retrouvent la jeune femme en partance pour les Etats-Unis. En haut des marches, Eric. Derrière Eric... son père. Exit l'illusion. Retour à la réalité. On inaugure l'oeuvre murale bancaire. Odile est là. Et le petit. Quel petit? Le huitième d'Arthur que celui-ci lui a confié... Sur la fresque, minuscules, un kangourou blanc avec, sans sa poche un petit... noir. Comme sur le porte-bébé du vélo de Loïc.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (22)

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    C.A.P.A.C., Fildebroc Productions

    Distribution France :

    AMLF

    Exportation / Vente internationale :

    Tamasa Distribution

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (2)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Générique détaillé (10)

    Producteurs délégués :

    Michelle de Broca, Paul Claudon

    Directeur de la photo :

    Christian Lamarque

    Directeur de production :

    Hubert Mérial

    Décorateur :

    Éric Simon

    Costumière :

    Jacqueline Moreau

    Scénaristes :

    Pierre Jolivet, Olivier Schatzky

    Ingénieur du son :

    Yves Osmu

    Monteur :

    Jean-François Naudon

    Auteur de la musique :

    Serge Perathoner

    Mixeur :

    Gérard Lamps

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Thèmes :

    Paternité

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Année de production :

    1986

    Sortie en France :

    10/09/1986

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    61301

    Visa délivré le :

    30/07/1986

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur