Le Dernier Métro

Acteurs (24)

Production et distribution (3)

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (4)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Paris, 1942. Lucas Steiner, juif allemand réfugié en France depuis l'avènement du nazisme, a du s'exiler - du moins officiellement - une seconde fois laissant à sa femme, Marion (Catherine Deneuve), la direction du prestigieux Théatre Montmartre. En fait, Lucas Steiner est toujours là : il se cache dans les sous-sols du théatre et Marion le rejoint après le travail. Pour l'heure, le théatre Montmartre monte une nouvelle pièce dont la mise en scène est assurée par Jean-Loup Cottins (Jean Poiret) et pour laquelle vient d'etre engagé un comédien Bernard Granger (Gérard Depardieu). La forte personnalité du comédien intrigue et émeut Marion, d'autant plus que celui-ci ne cache pas longtemps son attirance pour la directrice du théatre. De sa cave, Lucien Steiner parvient à suivre les répétitions qu'il entend à travers une bouche d'aération et, chaque soir, il fait part de ses remarques à Marion. Celle-ci a un role délicat. Poussée par Cottins, elle accepte, malgré son dégout, d'entretenir des rapports courtois avec Daxiat, critique de théatre et journaliste pro-nazi très influent. Ce dernier, qui finit par soupçonner que Lucas est toujours à Paris, exerce outrageusement son pouvoir sur Marion. Ce que ne supporte pas Bernard Granger, impliqué dans les actions de la Résistance, et qui provoque une bagarre avec le journaliste au lendemain de la première. Mais le théatre survivra jusqu'à la Libération.

Propos

Commentaires
En 1981, ce film obtient 10 César dont le meilleur film, meilleur réalisateur, meilleurs acteur et actrice et meilleur scénario pour Truffaut associé à Suzanne Schiffman

Film le plus riche et le plus accompli de Truffaut, il aborde de nombreux thèmes : l'occupation allemande, les bouleversements et les attitudes qu'elle entraîne, les résonances entre la vie réelle et la fiction théâtrale et comme dans Fahrenheit 451 les mécanismes de défense contre l'oppression et l'obscurantisme. L'homosexualité, masculine et féminine, est abordée avec tolérance. Le triangle central, une femme et deux hommes (comme dans Jules et Jim) est sauvé par l'intelligence et la création. Ce film s'inspire de la vie de Miss Blubell et de son mari Marcel Leibovici pendant l'occupation. Le Dernier Métro s'inspire de la pièce de théâtre "Carola" de Jean Renoir.

Anecdotes

Le film comprend de nombreuses références à l'actualité culturelle française des années 1940. Les arrestations successives, à la libération, du personnage incarné par Jean Poiret sont très librement inspirées des déboires de Sacha Guitry. La scène où le personnage de Gérard Depardieu s'en prend au critique de Je suis partout est tirée d'un incident qui opposa Jean Marais et Alain Laubreaux. Truffaut se délecte aussi en autocitations. De nombreux dialogues de la pièce de théâtre jouée dans le film par les personnages de Catherine Deneuve et Gérard Depardieu sont ainsi tirés de La Sirène du Mississippi.

Une bonne partie du film a été tournée au théâtre Saint-Georges à Paris.

Anachronisme
Le début du film se déroule avant l'occupation de la zone libre par les troupes allemandes, soit avant le 11 novembre 1942. Or, on peut distinguer sur un mur une affiche de propagande de la Milice française, qui ne fut créée qu'en janvier 1943.

Erreur

Au moment où Catherine Deneuve entre dans la cave pour voir son mari, on peut apercevoir dans le champ le preneur de son.

Musique
On entend pendant le film plusieurs chansons des années 1930 et 1940. Entre autres, deux chansons interprétées par Lucienne Delyle, Mon amant de Saint-Jean et la Prière à Zumba.

Source : Wikipedia

Videos

08/10/2014

Le Dernier Métro

Trailer English Subs

Photos (7)

Générique détaillé (19)

Administrateur de production :

Henry Dutrannoy

Dialoguistes :

François Truffaut, Suzanne Schiffman, Jean-Claude Grumberg

Scénaristes :

François Truffaut, Suzanne Schiffman, Jean-Claude Grumberg

Ingénieurs du son :

Michel Laurent, Michel Mellier

Directeurs de production :

Jean-Louis Godfroy, Jean-José Richer

Assistants monteurs :

Marie-Aimée Debril, Jean-François Gire

Scripte :

Christine Pellé

Auteur de la musique :

Georges Delerue

Costumière :

Lisele Roos

Photographe de plateau :

Jean-Pierre Fizet

Assistante à la réalisation :

Suzanne Schiffman

Producteur :

François Truffaut

Directeur de la photo :

Nestor Almendros

Assistants opérateurs :

Florent Bazin, Emilio Pacull, Tessa Racine

Monteurs :

Martine Barraqué, Jean-François Gire

Assistants de production :

Roland Thénot, Brigitte Faure

Décorateur :

Jean-Pierre Kohut-Svelko

Bruiteur :

Daniel Couteau

Mixeur :

Jacques Maumont

Mentions techniques

Long-métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame, Romance

Thèmes :

Guerre

Langue de tournage :

Français, Allemand

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1980

Sortie en France :

17/09/1980

Durée :

2 h 11 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

51161

Visa délivré le :

10/09/1980

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Mono

Affiches (6)

Réalisateur

Actualités (2)

Sélections en festivals (6)

Golden Horse Film Festival de Taïpei - 2014

Golden Horse Film Festival de Taïpei (Taiwan, 2014)

Sélection

A tribute to François Truffaut

Festival international du film de Shanghai - 2012

Festival international du film de Shanghai (Chine, 2012)

Sélection

Compétition officielle

Oscars du Cinéma - 1981

Oscars du Cinéma (Etats-unis, 1981)

Sélection

Nomination Oscar du Meilleur film en langue étrangère

Les César du Cinéma Français - 1981

Les César du Cinéma Français (France, 1981)

Sélection (12)

Meilleur montage : Martine Barraqué

Meilleur son : Michel Laurent

Meilleur décor : Jean-Pierre Kohut-Svelko

Meilleure photo : Nestor Almendros

Meilleure musique originale : Georges Delerue

Meilleur scénario original ou adaptation : Guillaume Schiffman, François Truffaut

Meilleur réalisateur : François Truffaut

Meilleure actrice dans un second rôle : Andréa Ferréol

Meilleure actrice : Catherine Deneuve

Meilleur acteur : Gérard Depardieu

Meilleur film

Meilleur acteur dans un second rôle : Heinz Bennent

Golden Globes Awards - 1981

Golden Globes Awards (Etats-unis, 1981)

Sélection

Meilleur film étranger

Palmarès (3)

Boston Society of Film Critics - 1981

Boston Society of Film Critics (Etats-unis, 1981)

Prix

Meilleur film étranger

Prix David di Donatello - 1981

Prix David di Donatello (Italie, 1981)

Prix

Meilleure actrice étrangère : Catherine Deneuve

Les César du Cinéma Français - 1981

Les César du Cinéma Français (France, 1981)

Prix (11)

César du meilleur réalisateur : François Truffaut

César de la meilleure photographie : Nestor Almendros

César du meilleur son : Michel Laurent

César du meilleur montage : Martine Barraqué

César du meilleur film

César du meilleur scénario original ou adaptation : Suzanne Schiffman, François Truffaut

César de la meilleure actrice : Catherine Deneuve

César du meilleur acteur : Gérard Depardieu

César de la meilleure actrice dans un second rôle : Andréa Ferréol

César de la meilleure musique originale : Georges Delerue

César des meilleurs décors : Jean-Pierre Kohut-Svelko