En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]

Faire l'amour : De la pilule à l'ordinateur

Un Long métrage de Jean-Gabriel Albicocco, Thomas Fantl, Gunnar Höglund, Sachiko Hidari

Produit par Les Films Montfort, Planet Film, Film T.V.S., East west films partners

Sortie en France : 01/12/1971

  • Sommaire

Acteurs (13)

Production et distribution (3)

Production Étrangère :

Toho-Towa company

Synopsis

En 5 sketches ( « Emmanuelle » de Jean-Gabriel Albicocco, « Gerda » de Thomas Fanti, « Ingrid » de Gunnar Hogland, « Akiko » de Sachiko Hidari et « Sandy » de Sachiko Hidari, ce film traite de la mutation de la condition féminine et de ses incidences sur le comportement sexuel du couple.

  1. Emmanuelle la Française, bourgeoise catholique, est mariée, elle a un enfant, puis deux, puis trois, elle fait une dépression nerveuse, son mari refuse tout moyen contraceptif, au quatrième enfant elle décide de faire chambre à part, bien qu'elle l'aime...
  2. Gerda, l'Allemande est délaissée par son mari, cadre supérieur trop occupé par ses affaires, elle le quitte pour vivre avec un amant, mais elle a sa meilleure amie pour rivale, elle décide de retourner auprès de son mari qui l'attend car il l'aime...
  3. Sandy l'Américaine se promène dans la rue, elle rencontre un jeune homme devant un ordinateur proposant des rencontres avec le partenaire idéal, elle discute avec lui, tous les deux ne croient pas à la programmation, le jeune homme emmène la jeune fille dans sa chambre, et là bien qu'ils soient très différents, ils s'aiment...
  4. Ingrid, la Suédoise, influencée par l'atmosphère de liberté sexuelle qui règne autour d'elle, s'offre un peu trop vite à un jeune homme, celui-ci la refuse. Ingrid essaye de se consoler avec de jeunes insouciants, puis elle revient se faire pardonner et demander le mariage au premier, car elle l'aime...
  5. Akiko, la Japonaise, doit épouser Takao selon la tradition. Lui-même ne l’aime pas et dans une maison de thé explique à des étrangers cet arrangement séculaire appelé « o miai ». Akiko rejoint son ex-fiancé dans une boîte de nuit. Survient Takao qui accepte la situation.

Propos

Censuré le 05/08/1969, le film ne sortira que deux ans plus tard. Pour d’obscures raisons, le sketch américain n’est pas signé au générique (s’agit-il de Peter Fernandez ?) et le sketch japonais fut souvent ignoré des rares critiques françaises à sa sortie.

Générique détaillé (9)

Producteur délégué :

Eugène Tucherer

Scénaristes :

Pierre Pelegri, Wolf Sarrazin, Gunnar Höglund

Ingénieur du son :

Gérard Brisseau

Assistante monteuse :

Danièle Tessier

Auteur de la musique :

Eddie Vartan

Assistant à la réalisation :

Bernard Queysanne

Directeur de la photo :

Quinto Albicocco

Monteur :

Georges Klotz

Décorateur :

Daniel Louradour

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Film à sketches, Comédie

Thèmes :

Érotisme, Couple

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Suède, Japon

EOF :

Inconnu

Année de production :

1969

Sortie en France :

01/12/1971

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

34858

Visa délivré le :

01/12/1971

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono