En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Monocle rit jaune

Le Monocle rit jaune

Un Long métrage de Georges Lautner

Produit par Marceau-Cocinor, Laetitia Film

Sortie en France : 16/09/1964

    Synopsis

    Le commandant Dromard, escorté de son fidèle second le sergent Poussin, est envoyé à Hong-Kong pour éclaircir et arrêter une série de meurtres et de sabotages qui se succèdent de façon inquiétante dans le personnel et les installations de la recherche atomique mondiale. A peine débarqué, Dromard perd la seule filière dont il dispose : le suspect qu'il piste est assassiné à sa descente d'avion. Les deux agents secrets sont secondés par le correspondant du S. R., l'ancien légionnaire Elie Meyeritsky, et par Frédéric de Lapérouse, attaché au consulat. Malgré tout, il leur faut collaborer avec Sydney, commandant anglais de la police de Hong-Kong. En effet, Dromard a découvert que les attentats sont le fait d'un groupe dissident des T'ai-pings qui veut triompher du péril atomique par la violence, et la prochaine action doit faire sauter en rade de Hong-Kong un porte-avions atomique américain. Désormais, le commandant et ses adjoints sont traqués par la secte. Ils arrivent par un moyen original à démasquer le maître des assassins, Oscar Hui, un banquier asiatique très considéré, puis à échapper aux tueurs, qui n'abattent qu'Elie. Dromard déjouera, grâce à la diplomatie (!), le dernier stratagème de Hui : se faire passer pour mort et envoyer son pseudo cercueil bourré d'explosifs contre le navire américain. II finit par tuer le chef de la bande et son lieutenant, et revient en Europe assez marqué par ses aventures asiatiques.

    Acteurs (15)

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    Marceau-Cocinor, Laetitia Film

    Distribution France :

    Cocinor

    Exportation / Vente internationale :

    TF1 Studio (ex-TF1 International)

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Troisième film de la trilogie du Monocle, après Le Monocle noir et L'Œil du Monocle.
    Georges Lautner se déclara particulièrement choqué par l'attitude méprisante que Paul Meurisse afficha à l'égard de sa partenaire Barbara Steele tout le long du tournage. L'acteur en effet avait manifestement mal apprécié que la part italienne de la production l'oblige à partager l'affiche avec une comédienne spécialisée dans le cinéma d'épouvante. Pour cette raison, Lautner se jura par la suite de ne jamais plus retravailler avec lui.
    Marcel Dalio, qui dans ce film joue le rôle d'un juif qui chante "J'irai revoir ma Normandie", fera une prestation comparable dans Les Aventures de Rabbi Jacob, où, tenant le rôle-titre, il chante aussi J'irai revoir ma Normandie dans le taxi qui l'amène à l'aéroport de New York.
    On remarquera aussi que contrairement à une idée répandue, l'acteur Pierre Richard qui joue le rôle ultra-bref de Bergourian n'est pas du tout le célèbre comédien Pierre Richard. Il s'agit d'un homonyme, spécialisé dans les films d'action dans le courant des années 60.
    Dans ce film, le réalisateur offre à sa mère, la comédienne Renée Saint-Cyr, la première d'une série de onze rôles pour lui permettre de poursuivre sa carrière commençant à s'essouffler. À partir de son petit rôle dans Le Monocle rit jaune, mis à part quelques très rares exceptions, elle ne jouera pratiquement plus que dans des films de son fils jusqu'à la fin de sa carrière d'actrice, en 1992.

     

    Générique détaillé (10)

    Assistant à la réalisation :

    Claude Vital

    Dialoguistes :

    Jacques Robert, Albert Kantof, Georges Lautner

    Directeur de la photo :

    Maurice Fellous

    Directeur de production :

    Paul Joly

    Décorateur :

    Robert Bouladoux

    Adaptateur / Dialoguiste :

    Jacques Robert

    Scénaristes :

    Colonel Rémy, Jacques Robert, Albert Kantof

    Ingénieur du son :

    Louis Hochet

    Monteuse :

    Michelle David

    Auteur de la musique :

    Michel Magne

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Thèmes :

    Espionnage

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Italie)

    Année de production :

    1964

    Sortie en France :

    16/09/1964

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    28675

    Visa délivré le :

    12/08/1964

    Agrément :

    Inconnu

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono