En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Cent briques et des tuiles

Cent briques et des tuiles

Un Long métrage de Pierre Grimblat

Produit par France Cinéma Productions, Sirius, Ugc

Sortie en France : 09/04/1965

  • Sommaire

Acteurs (28)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

France Cinéma Productions, Sirius, Ugc

Exportation / Vente internationale :

Tamasa Distribution

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Petit « dur » des boulevards, Marcel est « monté » jusqu'aux Champs-Elysées. Malheureusement, il a joué (et perdu) la cagnotte de la bande. Ce qui lui vaut d'être exclu, avec une semaine pour rembourser vingt millions. Promenant son cafard sur le théâtre de ses premiers exploits, il tombe sur Etienne qui est resté un « minable », mais lui parle d'un « coup fumant » médité par deux autres larrons, Justin et Méloune : cambrioler les Galeries Lafayette en plein jour. Du coup, Marcel redevient « Monsieur » Marcel, et il en impose énormément à Ida, la « respectueuse » exploitée par Justin. Au même moment, Méloune et sa bande de blousons noirs décident de « faire » une mercerie pour s'offrir un réveillon de Noël. Le malheur, c'est que les deux coups doivent se faire en même temps et dans le même secteur. Interférences : le coup des Galeries réussi, Justin bute dans la bande de Méloune qui vient de manquer le sien, laisse choir à leurs pieds son butin et s'enfuit. Marcel n'est pas content. Enquête dans le milieu, poursuite des cent millions, reconquête ardue. Et voilà que les billets, collés par accident, sont devenus durs comme. des briques. Rinçage, séchage dans une villa de banlieue. et la police arrive. Fausse alerte : ce n'est qu'un taurillon qui se promène dans le jardin. Mais Ida, déçue de ce que Marcel ne veut pas l'épouser, s'enfuit avec le magot. Il la rejoindra sur le quai de la gare de Lyon, lui promet tout ça qu'elle veut et. se fait coffrer avec elle in extremis par la police, qui a enfin compris.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (11)

Producteurs délégués :

Robert Chabert, Lucien Masson, Pierre Grimblat

Auteur de l'œuvre originale :

Clarence Weff

Producteurs étrangers :

Alberto Pugliese, Luciano Ercoli

Ingénieur du son :

André Hervée

Monteurs :

Robert Isnardon, Monique Isnardon

Auteurs de la musique :

Georges Garvarentz, Charles Aznavour

Dialoguiste :

Clarence Weff

Scénaristes :

Pierre Grimblat, Clarence Weff

Directeur de la photo :

Michel Kelber

Directeur de production :

Julien Rivière

Décorateur :

Raymond Gabutti

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Thèmes :

Escroquerie

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Année de production :

1965

Sortie en France :

09/04/1965

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

29481

Visa délivré le :

09/04/1965

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Format son :

Mono

Affiches (7)

Réalisateur