En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Romances de terre et d'eau

Romances de terre et d'eau

Un Long métrage de Jean-Pierre Duret, Andréa Santana

Produit par Agat Films & Cie / Ex Nihilo

Sortie en France : 20/11/2002

    Synopsis

    Romances de Terre et d'Eau est un film conçu pour un chœur de 14 personnages adultes et 6 enfants. Chacun raconte une part de sa propre vie et se reconnaît aussi dans l'écho de la parole des autres. Aucune lamentation, pas de reproches, les personnages du film ne se plaignent pas, ils sont lucides. Par la voix mais aussi par la musique, la poésie, les danses et les créations à base d'argile, ils racontent la fragilité de tous les instants, les couples qui s'aiment, la sécheresse, le propriétaire, les fêtes, les rêves, la culture, les animaux, le futur pour les enfants, le prix des choses, l'argent, et la terre. Pour un journalier comme pour un petit paysan, (celui-là ne possédant même pas ce que celui-ci possède chichement), la terre est comme sa chemise mille fois rapiécée, couturée, reprisée, délavée par la pluie, le soleil brûlant. Lorsqu'elle leur colle aux pieds, ils disent qu'elle est comme une amoureuse, la terre est leur propre peau.

    Documentaire sur ces petits paysans du Nord est du Brésil qui se battent avec une grande noblesse et beaucoup d’humour pour leur survie économique mais aussi pour préserver la force d’imagination et de récréation de leur culture. Pour ces paysans aux origines indiennes, la "roça", qui est l’endroit où l’on fait croître les plantes, les légumes et le riz, ce qu’il faut à une famille pour être assurée du lendemain, cette "roça" pourrait être le paradis sur terre si cette terre leur appartenait. Lieu où tous leurs mythes sont nés et sont encore à naître et qu’ils s’efforcent d’entretenir par la poésie, la musique, les créations à base d’argile et les danses, pour pouvoir transmettre ce "métier de vivre" à leurs enfants.

    Acteurs (7)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Agat Films & Cie / Ex Nihilo

    Distribution France :

    Swift

    Propos

    Interprété par Maria do Socorro Candido, Les journaliers de la canne à sucre de l’Engenho Pelo Sinal, Le Reisado de Caretas de Potengi-Ce, les musiciens de la Banda Cabaçal Sao Joao Batista : Pedro Olimpo Porciano – Pifaro Cicero Pinto Barbosa – Zabumba – Luciano Campos Ribeiro - Tarol.
    Musiques composées par : Jatoba, Forro de Primeira, El Grupo Musical Banda Cabaçal Sao Joao Batista et le Grupo Folclorico Reisado de Caretas de Potengi-Cearà.

    Photos (4)

    Générique détaillé (7)

    Producteur délégué :

    Patrick Sobelman

    Directeur de la photo :

    Jean-Pierre Duret

    Attaché de presse (film) :

    Jean-Charles Canu

    Mixeur :

    Francis Wargnier

    Scénaristes :

    Jean-Pierre Duret, Andréa Santana

    Ingénieur du son :

    Jean-Pierre Duret

    Monteuse :

    Monique Dartonne

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Documentaire

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    2002

    Sortie en France :

    20/11/2002

    Durée :

    1 h 18 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    103.215

    Visa délivré le :

    07/10/2002

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    Création numérique

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Dolby SR