En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
L'Homme est une femme comme les autres

L'Homme est une femme comme les autres

Un Long métrage de Jean-Jacques Zilbermann

Produit par Alva Films

Sortie en France : 11/03/1998

    Synopsis

    Simon ne désire que les garçons, depuis longtemps il a tourné le dos à sa famille et tout ce qui touche à la tradition juive. Rosalie Baumann, elle, a été élevée à New-York dans la tradition hassidique, elle chante en yiddish avec une magnifique voix de soprano et elle fait en France la tournée des centres culturels. Quand Rosalie rencontre Simon pour la première fois, elle tombe amoureuse... de sa clarinette. Car Simon joue comme un virtuose, et Rosalie qui ignore tout de ses goûts, pense qu’il faut avoir une âme très élevée pour la faire frissonner de la sorte. Que des sentiments profonds puissent naître peu à peu entre deux êtres aussi dissemblables constitue le défi de cette histoire. L’imposture de l’un, la méprise de l’autre devraient en toute logique les conduire à la catastrophe. Un drôle de voyage qui ne change rien à la nature de chacun mais qui en même temps change tout.

    Acteurs (8)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Alva Films

    Exportation / Vente internationale :

    STUDIOCANAL

    Coproduction :

    M6 Films

    Distribution France :

    Polygram

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (10)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    A la première lecture, je me suis senti plein d’affinités avec le personnage de Simon, dans sa manière d’être décalé dans le monde. Je l’ai trouvé tendre, drôle, touchant, manipulateur en marge d’une norme dans laquelle, pour d’autres raisons que lui, je ne me retrouve pas non plus. J’ai aimé aussi le thème de l’imposteur qui se laisse dépasser par son imposture, au point de ne plus savoir où est son désir. Et puis - je crois que c’est la première fois qu’on me demandait ça - il y avait là un vrai personnage à composer, à la fois proche de moi pour les raisons que je viens de dire et en même temps à l’autre bout du spectre. Je suis catho tendance relapse, hétéro, pas trop plouc, j’espère, et mon dernier souvenir de clarinette remontait à Christian Morin en train d’animer un jeu crétin. Autant dire qu’on parlait là d’un vrai rôle de composition. Et j’attendais ça impatiemment depuis des lustres. (Antoine de Caunes)

    Photos

    Générique détaillé (13)

    Producteurs délégués :

    Régine Konckier, Jean-Luc Ormières

    Scénaristes :

    Jean-Jacques Zilbermann, Joële Van Effenterre

    Ingénieur du son :

    Pierre Lorrain

    Monteuse :

    Monica Coleman

    Décoratrices :

    Valérie Grall, Ana Montañana Alba

    Mixeur :

    William Flageollet

    Responsable de la post-production :

    Florence Leonnet

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Gilles Taurand, Jean-Jacques Zilbermann

    Directeur de la photo :

    Pierre Aïm

    Attaché de presse (film) :

    François Hassan Guerrar

    Assistante de production :

    Florence Leonnet

    Costumière :

    Édith Vesperini

    Photographe de plateau :

    Nathalie Eno

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1998

    Sortie en France :

    11/03/1998

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    90.305

    Visa délivré le :

    05/02/1998

    Agrément :

    Oui

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,85

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals (2)