En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Journal d'un curé de campagne

Journal d'un curé de campagne

Un Long métrage de Robert Bresson

Produit par Ugc

Sortie en France : 07/02/1951

  • Sommaire

Acteurs (15)

Production et distribution (3)

Production Déléguée :

Ugc

Distribution France :

Alliance Générale de Distribution Cinématographique (AGDC)

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Le jeune curé d'Ambricourt subit l'hérédité de sa famille d'alcooliques et se nourrit uniquement de sucre, de pain et de mauvais vin. Sa santé s'en ressent. Il tient un journal intime sur lequel il couche les difficultés qu'il rencontre à se faire accepter par ses paroissiens dans cette campagne d'Artois.

Source : Wikipedia

Propos

Fondé sur la voix intérieure du prêtre autant que sur les séquences filmées, ce film est l’adaptation de Journal d'un curé de campagne, un roman de Georges Bernanos publié en 1936 et récompensé par le prix de l'Académie française. Fidèle à l'esprit de l'écrivain, Bresson épure au maximum le récit en composant une suite de séquences d'une exemplaire sobriété. À tel point que François Truffaut a pu dire de ce film, qu’il admirait particulièrement, que chacun de ses plans est « aussi vrai qu’une poignée de terre ». Bresson limite le plus possible les expressions et les intonations de ses comédiens professionnels (par la suite, il ne travaillera d’ailleurs plus qu’avec des amateurs, qu’il appellera des « modèles »). S’imposant une distance remarquable par rapport à son sujet : « un homme qui raconte ses perpétuels états d'âme », il se refuse à tout effet mélodramatique et à toute interprétation mystique. Film profondément religieux et chrétien, Journal d'un curé de campagne est aussi l'exploration du comportement d'un être rebelle en proie à une idée fixe, ce qui est une constante dans l'œuvre de Bresson. S’abstenant de tout « psychologisme », comme de tout jugement de valeur, l’auteur montre uniquement ce qui lui semble suffisant de dévoiler, faisant ainsi du Journal d'un curé de campagne une œuvre envoûtante et mystérieuse. Grand prix du cinéma français en 1951, Journal d'un curé de campagne a aussi obtenu le prix Louis-Delluc en 1950 et le Grand prix du festival de Venise en 1951.

Source : wikipedia

Générique détaillé (13)

Assistant à la réalisation :

Guy Lefranc

Auteur de l'œuvre originale :

Georges Bernanos

Producteur exécutif :

Robert Sussfeld

Directeur de la photo :

Léonce-Henri Burel

Monteuse :

Paulette Robert

Décorateur :

Pierre Charbonnier

Photographes de plateau :

Roger Corbeau, Robert Juillard

Dialoguiste :

Robert Bresson

Producteur :

André Halley des Fontaines

Scénariste :

Robert Bresson

Ingénieur du son :

Jean Rieul

Scripte :

Odette Lemarchand

Auteur de la musique :

Jean Dalve

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame psychologique

Thèmes :

Religion

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1951

Sortie en France :

07/02/1951

Durée :

1 h 50 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

9831

Visa délivré le :

07/02/1951

Agrément :

Inconnu

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Mostra internationale de cinéma de Venise - 1951

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1951)

Sélection

Compétition Officielle

Palmarès (2)

Mostra internationale de cinéma de Venise - 1951

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1951)

Prix (2)

Prix OCIC

Prix international - Meilleure actrice

Prix Méliès - 1951

Prix Méliès (1951)

Prix

Prix Méliès