En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]
Amère victoire

Amère victoire

Un Long-métrage de Nicholas Ray

Produit par Transcontinental Films, Robert Laffont Productions

Sortie en France : 20/11/1957

    Synopsis

    En 1942, l'Etat-Major britannique envoie un commando à Benghazi ; le Major Brand, officier de carrière, le mène, secondé par le capitaine Leith, officier de réserve. Brand, expérimenté, manque d'esprit de décision et d'action. Leith, sceptique et désabusé, n'aime pas Brand et souffre secrètement de l'abandon de sa maîtresse, Jane, devenue depuis la guerre l'épouse de Brand. Celui-ci pressent la vérité et en souffre aussi. Pour gagner l'admiration de son épouse, il est décidé à mener à bien cette périlleuse expédition et à se couvrir de gloire. L'opération réussit mais Leith a surpris le malaise de Brand, hésitant à poignarder une sentinelle et s'est substitué à lui. Les Anglais sont déjà en plein désert lorsque des voitures allemandes les atteignent. Un combat acharné finit à l'avantage des Anglais. Brand désigne alors Leith pour s'occuper des blessés intransportables. Ce dernier ne peut surmonter l'épreuve de la solitude avec ces moribonds et les achève pour ne pas tomber avec eux aux mains des patrouilles allemandes. Le guide arabe Mokrane, tout dévoué à Leith, lui facilite le retour parmi ses camarades et tous cheminent à travers le désert brûlant. Cette marche est une terrible épreuve. Devant leurs hommes, insolents et ironiques, Brand et Leith ne peuvent masquer leurs sentiments et ne se pardonnent pas leurs lâchetés. Mordu par un scorpion, Leith mourra, parfaitement lucide et conscient de la haine que lui voue Brand et non sans lui avoir avoué son amour pour Jane, le priant de lui remettre sa médaille en souvenir de leur passé. De retour au quartier général, Brand apprend à sa femme la mort de Leith. Celle-ci, bouleversée et consciente de la lâcheté de son mari, s'éloigne froidement au moment où le général décore le "héros de Benghazi", qui a remporté une "amère victoire"...

    Acteurs (8)

    Production et distribution (2)

    Distribution France :

    Columbia France

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Générique détaillé (16)

    Producteur délégué :

    Paul Graetz

    Auteur de l'œuvre originale :

    René Hardy

    Directeur de la photo :

    Michel Kelber

    Assistants opérateurs :

    André Domage, Roger Tellier

    Directeur de production :

    Paul Joly

    Montage son :

    Renée Lichtig

    Scripte :

    Lucie Lichtig

    Auteur de la musique :

    Maurice Le Roux

    Assistants à la réalisation :

    Christian Ferry, Edouard Luntz

    Scénaristes :

    René Hardy, Nicholas Ray, Gavin Lambert

    Ingénieur du son :

    Joseph De Bretagne

    Cadre :

    Vladimir Ivanov

    Montage :

    Léonide Azar

    Assistante monteuse :

    Denise Charvein

    Décorateur :

    Jean D'Eaubonne

    Photographe de plateau :

    Jacques Boutinot

    Mentions techniques

    Long-métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Guerre

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France (100.0%)

    EOF :

    Non précisé

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1957

    Sortie en France :

    20/11/1957

    Durée :

    1 h 37 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    19554

    Visa délivré le :

    25/10/1957

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    Scope

    Format son :

    Mono

    Affiches (2)

    Réalisateur

    Films en sélection

    Mostra internationale de cinéma de Venise - 1957

    Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie, 1957)

    Sélection

    Compétition Officielle