En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Chartreuse de Parme

La Chartreuse de Parme

Un Long métrage de Christian-Jaque

Produit par Productions André Paulvé

Sortie en France : 21/05/1948

    Synopsis

    En 1821, après 3 ans d'études ecclésiastiques, Fabrice del Dongo revient à Parme rejoindre sa jolie tante la duchesse Sanseverina, qui tombe amoureuse de lui. Mais le jeune homme ignore ce sentiment et cherche ailleurs ses aventures galantes; une idylle avec une cantatrice se termine par un duel.

    Puis Fabrice poursuit une ingénue comédienne. Mais il est attaqué par le directeur de la troupe, qu'il tue. Il est arrêté en cherchant à traverser la frontière pour passer en Lombardie.

    Transféré à la citadelle de Parme, il est enfermé à la tour Farnèse et condamné à 12 ans de prison. Clélia Conti, la fille du gouverneur de la prison tombe amoureuse du beau prisonnier. Ils communiquent grâce à la complicité du geolier. Clélia réussit à faire échouer la tentative d'empoisonnement dont le comte Mosca, amoureux de la duchesse et jaloux de Fabrice, est l'auteur. Elle jure d'épouser le marquis Creszenzi, un parvenu que son père lui destine malgré elle, si Fabrice est sauvé.

    Grâce à la duchesse, Fabrice s'évade. Apprenant les noces de Clélia, il arrive à Parme le soir du mariage. La duchesse de son côté épouse le comte Mosca. Désespéré, Fabrice part finir ses jours dans la Chartreuse de Vellejà.

    Source : cineclubdecaen.com

    Acteurs (12)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Productions André Paulvé

    Exportation / Vente internationale :

    Pandora

    Production Étrangère :

    Scalera Film S.p.a.

    Distribution France :

    Discina

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Dès la mise en chantier du film l'écrivain Henri Martineau, grand promoteur de Stendhal, s'insurgea avec une extrême virulence contre la portée à l'écran de cette œuvre et parla de haute trahison. Le film fait l'impasse sur le début du roman et la bataille de Waterloo. Le film eut un immense succès, et grâce à lui, de très nombreuses personnes ont fait connaissance avec Stendhal et Gérard Philipe. Ce dernier avait refusé de se faire doubler, en particulier dans la scène de la fuite. Il termina le film très épuisé.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (11)

    Dialoguiste :

    Pierre Very

    Producteur :

    André Paulvé

    Scénaristes :

    Christian-Jaque, Pierre Jarry, Pierre Very

    Ingénieur du son :

    Joseph De Bretagne

    Décorateur :

    Jean D'Eaubonne

    Costumier :

    Georges Annenkov

    Auteur de l'œuvre originale :

    Stendhal

    Producteur exécutif :

    Fred Orain

    Directeur de la photo :

    Nicolas Hayer

    Monteur :

    Jacques Desagneaux

    Auteur de la musique :

    Renzo Rossellini

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame psychologique

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    50% français (France, Italie)

    Année de production :

    1948

    Sortie en France :

    21/05/1948

    Durée :

    2 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    5864

    Visa délivré le :

    28/04/1948

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono