En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Ils sont fous ces sorciers

Ils sont fous ces sorciers

Un Long métrage de Georges Lautner

Produit par Lira Films

Sortie en France : 28/06/1978

    Synopsis

    Cadre moyen d'une société d'informatique, Julien Picard (Jean Lefevre) est envoyé par son patron Stumpf Bachelier à l'ile Maurice pour s'y reposer mais aussi pour ouvrir un marché qui l'intéresse. Là, il fait la connaissance de Joséfa, ravissante présentatrice de télévision, Berger, un joyeux personnage, et Marie-Louise (Renée Saint-Cyr), conférencière et spécialiste du surnaturel. Malgré Marie-Louise qui multiplie à son égard les mises en garde superstitieuses, Julien coule des jours heureux. Jusqu'au jour où, ayant uriné sur un totem vaudou, le cadre facétieux, est la victime de symptomes malfaisants : lévitation, miroirs qui ne reflètent plus, objets qui s'animent et se déplacent mystérieusement. Berger, qui a commis le meme sacrilège que lui, subit les memes infortunes. Contrairement à leur espoir, le retour en France ne les délivre pas de ces sortilèges qui s'ajoutent aux tracas du quotidien qu'ils avaient oubliés. Heureusement Marie-Louise leur apprend à se servir de ces forces qui les perturbent. Par télépathie, Julien parvient meme à manipuler son propre patron. Dès lors le modeste cadre verra le chemin de la réussite s'ouvrir à lui.

    Acteurs (17)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Lira Films

    Distribution France :

    AMLF

    Exportations / Ventes internationales :

    Elephant-lira, StudioCanal Films Limited

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Le totem joue un rôle central dans ce film. Ce sont des auteurs comme l'anthropologue Paul Radin qui ont rendu célèbre ce que l'on nomme les Tricksters. Le Trickster est littéralement le « farceur » , un petit personnage mythique présent dans toutes les cultures.

    Le Trickster est l'équivalent du lutin dans les cultures européennes ou du Coyote des indiens des Amériques. Le trickster, « fripon divin », fait des tours pendables, possède une activité désordonnée incessante, une sexualité débordante, etc., il est selon Paul Radin (1956) un miroir de l’esprit, un « speculum mentis ».

    La plupart des scènes de cascades en Fiat 131 Supermirafiori de 1978 (en l'occurrence quand la voiture roule très vite en marche arrière sur de longues distances, entre autres) se situent (et ont été tournées) à Cepoy, Châlette-sur-Loing, Fontenay-sur-Loing, et Montargis, dans le Loiret. C'est seulement en arrivant dans cette région que le héros se rendra compte qu'il a raté la sortie vers la Porte de Bagnolet.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (12)

    Dialoguistes :

    Albert Kantof, Georges Lautner, Claude Mulot, Norbert Carbonnaux

    Producteur exécutif :

    Ralph Baum

    Directeur de la photo :

    Henri Decaë

    Directeur de production :

    André Hoss

    Scripte :

    Annie Maurel

    Auteur de la musique :

    Philippe Sarde

    Producteur :

    Raymond Danon

    Scénariste :

    Norbert Carbonnaux

    Ingénieur du son :

    Michel Desrois

    Monteuse :

    Michelle David

    Décorateur :

    Raoul Albert

    Cascadeur :

    Rémy Julienne

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1978

    Sortie en France :

    28/06/1978

    Durée :

    1 h 32 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    48890

    Visa délivré le :

    28/06/1978

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono