En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

???internet.cookie.EnSavoirPlusEtGererCesParametres???[OK]

C'était un rendez-vous

Un Court métrage de Claude Lelouch

Produit par Les Films 13

Année de production : 1976

Synopsis

Traversée de Paris, à grande vitesse, réalisée en un seul plan-séquence filmé depuis l'avant d'une voiture. A la fin, le conducteur arrive à temps à son rendez-vous tout en haut de la butte Montmartre, au pied du Sacré-Cœur.

Production et distribution

Production Déléguée :

Les Films 13

Propos

Particularités

Le film a été réalisé en une seule prise, sur route ouverte (au milieu de la circulation automobile réelle), sans préparation ni garde fous, tôt le matin, un 15 août.
Le court métrage a été réalisé sur les restes de pellicule du tournage du film Si c'était à refaire, et il a d'ailleurs été présenté en première partie de celui-ci à sa sortie.
La bobine disponible pour réaliser ce court métrage ne laissait que peu de marge pour terminer le parcours et encore moins pour refaire une prise en cas de problèmes.

Anecdotes

Des rumeurs ont prétendu qu'un pilote professionnel (Jacky Ickx, Jean-Pierre Beltoise, Jacques Laffite, Jean Ragnotti) était aux commandes mais c'est bien Claude Lelouch qui conduisait.
Le passage aux guichets de Louvre ne permettant aucune visibilité, un guetteur (Élie Chouraqui alors assistant de Claude Lelouch) avait été installé, le seul de l'ensemble du parcours. Celui-ci ne donnant aucune indication, Lelouch sorti du passage à grande vitesse. Il apprendra après le tournage que le talkie-walkie était en panne.
Le parcours fut modifié en raison de la présence d'un camion de livraison bouchant la rue Lepic, rue en sens unique et très étroite. On peut voir la voiture commencer à s'engager rue Lepic avant de revenir sur le boulevard de Clichy et effectuer un détour, qui aurait pu compromettre le film par manque de pellicule.

Remake

En 2006, Thierry Soave, patron du magazine Auto Plus, propose à Claude Lelouch de refaire le même parcours avec la même Mercedes 450 SEL 6.9. Dans un premier temps amusé par l'expérience, le réalisateur, très entreprenant au volant avec une pointe de vitesse avenue Foch, se laisse gagner par l'émotion lorsqu'il arrive au Sacré-Coeur. Il mime la scène finale du film original, celle où il enlace la femme du fameux rendez-vous. Il s'agissait de son épouse de l'époque, disparue depuis.

Source : Wikipedia

Générique détaillé (3)

Assistant à la réalisation :

Elie Chouraqui

Directeur de la photo :

Jacques Lefrancois

Scénariste :

Claude Lelouch

Mentions techniques

Court métrage

Genre(s) :

Fiction, Expérimental

Langue de tournage :

Muet

Autre pays coproducteur :

France (100.0%)

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1976

Durée :

9 min

Numéro de visa :

46452

Visa délivré le :

27/09/1976

Type de couleur(s) :

Couleur

Interdiction :

Aucune

Réalisateur

Sélections en festivals

Festival du film de Tampere - 2016

Festival du film de Tampere (Finlande, 2016)

Sélection

Programmes spéciaux