En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Où sont passées les jeunes filles en fleurs ?

Où sont passées les jeunes filles en fleurs ?

Un Long métrage de Jean Desvilles

Produit par Les Films Jean Desvilles, Audio Production

Sortie en France : 07/05/1975

  • Sommaire

Acteurs (11)

Production et distribution (2)

Productions Déléguées :

Les Films Jean Desvilles, Audio Production

Distribution France :

Corodis

Synopsis

Bastien et Arnaud, étudiants en pharmacie, vont consulter une voyante afin de résoudre l’ « infirmité » de Bastien : il est puceau. La voyante les enjoint de quitter Paris et de se mettre au vert « où des gens animeront leur vie amoureuse de façon brusque et surprenante ». Arnaud emmène alors Bastien au château de sa tante Anne, belle veuve entourée de ses quatre grandes filles et de Julie, la bonne espiègle. Celle-ci est immédiatement troussée par Arnaud. Bastien, lui, ne sait pas s’y prendre. Il est bien courtisé par Julie qui l’attire dans sa chambre, mais une crise de hoquet fait tourner court le dépucelage. Un peu plus tard, Justine l’entraîne dans la serre, puis c’est Béatrice au grenier, mais à chaque fois, Bastien ne parvient pas à passer à l’acte. Il dormira finalement seul, à la belle étoile, avec une poupée pour toute compagnie ! Le lendemain, un orage fait avorter une culbute entre Bastien et Véronique sur une charrette, pendant qu’Arnaud conte fleurette à sa tante (par alliance !) sur une barque. Finalement, à l’issue d’un bal donné dans le jardin, Arnaud se fait attaquer par ses cousines dans l’étable, tandis que Bastien fait du vélo avec la juvénile Amélie (il dira par la suite qu’elle « cache bien son jeu » mais on n’aura rien vu). Et c’est le retour à Paris… et chez la voyante qui, cette fois, saute littéralement sur Arnaud. Bastien, lui, « s’est encore fait couillonner… »

Générique détaillé (9)

Producteurs délégués :

Jean Desvilles, Georges Mardiguian

Directeur de la photo :

Alain Derobe

Assistants opérateurs :

Jean-Paul Meurisse, Pal Gyulay

Monteur :

Pierre Didier

Auteur de la musique :

François de Roubaix

Scénariste :

Jean Desvilles

Ingénieur du son :

Paul Lainé

Directrice de production :

Chantal Larouette-Debelmas

Scripte :

Sonia Salvy

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Thèmes :

Érotisme

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1974

Sortie en France :

07/05/1975

Durée :

1 h 13 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

42639

Visa délivré le :

02/09/1987

Agrément :

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono