En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Chien jaune

Le Chien jaune

Un Long métrage de Jean Tarride

Produit par Etablissements Braunberger-Richebé, Etablissements Georges Petit

Sortie en France : 01/07/1932

  • Sommaire

Acteurs (18)

Production et distribution (2)

Productions Déléguées :

Etablissements Braunberger-Richebé, Etablissements Georges Petit

Distribution France :

Etablissements Georges Petit

Synopsis

Un soir, à Concarneau, au sortir d'un café, M. Mostaguen, un gros négociant en vin, un peu éméché, reçoit une balle tirée à travers la boîte aux lettres d'une maison vide. Un chien aux poils jaunes, maigre sur pattes, vient renifler le corps, qu'on s'empresse d'emmener à l'hôpital.

Chargé de l'enquête par le Parquet de Rennes, le commissaire Maigret arrive sur les lieux, assisté du jeune inspecteur Leroy, féru de méthodes scientifiques. Maigret, lui, se fie à son intuition. Il s'installe à l'hôtel de l'Amiral, où les notables de la ville ont leurs habitudes. Parmi eux, le journaliste Servières, le conseiller au commerce extérieur Le Pommeret et le docteur Michoux, qui s'occupe de vente de terrains et loge dans une villa isolée en bordure de mer, quand il ne vient pas passer ses nuits avec la fille de salle de l'hôtel, la belle Emma.

C'est autour de ce noyau de suspects que Maigret va mener son enquête. L'énigme se corse et affole la population, avec la disparition de Servières, l'empoisonnement de Le Pommeret et pour finir, le meurtre du chien jaune. Par mesure de sécurité, Maigret fait incarcérer Michoux, qui semble être la prochaine victime désignée.

C'est par Emma, surprise une nuit par Maigret et son assistant en compagnie d'un marin qui la brutalise, Le Guérec, que l'affaire s'éclaircira. Une lettre écrite de la main de la jeune fille, mais dictée par Michoux, met à jour un vieux trafic de transport clandestin d'alcool, où étaient compromis plusieurs des clients de l'hôtel (sauf Mostaguen, abattu par erreur), et dont Le Guérec fut le " pigeon".

Revenu du bagne, celui-ci s'apprêtait à se venger de ses complices. Au cours d'une confrontation générale, en présence des journalistes, Maigret confondra Michoux, instigateur de toute l'opération, mais laissera libres Emma et Le Guérec. Une autre affaire, celle du Bal nègre, l'appelle à Paris.

Générique détaillé (7)

Producteur délégué :

Pierre Braunberger

Auteur de l'œuvre originale :

Georges Simenon

Ingénieurs du son :

William Bell, Joseph De Bretagne

Décorateur :

Gabriel Scognamillo

Assistant à la réalisation :

André Cerf

Directeur de la photo :

Nicolas Toporkoff

Directeur de production :

Robert Petit

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1932

Sortie en France :

01/07/1932

Durée :

1 h 28 min

Etat d'avancement :

Sorti

Agrément :

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono