Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Vivre libre ou mourir

Vivre libre ou mourir

Un Long métrage de Christian Lara

Produit par Caraïbe Films Compagnie

Sortie en France : 12/11/1980

  • Sommaire

Acteurs (11)

Production et distribution (2)

Production Déléguée :

Caraïbe Films Compagnie

Distribution France :

Rush Distribution

Synopsis

La Cour de Sureté de l'Etat. Deux avocats, maitre Verdier (Robert Liensol) et Sartaky attendent l'entrée de la Cour. Celle-ci s'installe et introduit l'accusé. Il s'agit du Commandant Ignace, né esclave à Pointe à Pitre vers 1770, devenu officier dans l'armée révolutionnaire de la Convention. Il est accusé de plusieurs délits graves mais, en fait, il lui est surtout reproché d'avoir combattu, les armes à la main, le rétablissement de l'esclavage voulu par Bonaparte, alors Premier Consul. Et, tout au long du procès, seront cités de nombreux témoins : Christophe Colomb, découvreur du pays, Victor Schoelcher, partisan de l'anti-esclavagisme, mais aussi tous ceux qui ont fait l'Histoire de la Guadeloupe. En fait, ce procès-fiction n'a pas eu lieu. Le commandant Ignace a bien existé mais il est mort, comme le colonel Louis Delgres - un autre officier de l'armée républicaine -, en luttant contre l'armée envoyée par Bonaparte. Bonaparte qui réussit dans sa très douteuse entreprise et rétablit l'esclavage supprimé par la Révolution Française. Mais le commandant Ignace, figure héroique de la Guadeloupe, est un façonneur de l'Histoire de ce pays et représente encore aujourd'hui le meilleur de la lutte d'un peuple pour sa liberté.

Générique détaillé (6)

Producteurs délégués :

Christian Lara, Anne Dolans

Scénariste :

Christian Lara

Monteuse :

Marie Castro-Vasquez

Producteur exécutif :

Gérard Croce

Directeur de la photo :

Jean-Claude Couty

Auteur de la musique :

Emilhenco

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Drame

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1980

Sortie en France :

12/11/1980

Durée :

1 h 25 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

52516

Visa délivré le :

14/10/1980

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono