En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Votre avis

Rien que les heures

Un Court métrage de Alberto Cavalcanti

Produit par Néo-Films

Année de production : 1926

    Synopsis

    Rien que les heures fut le premier des films "city symphony" ou « symphonie urbaine », genre né dans les années 20 de l’intérêt porté à la relation de l’espace et du temps et qui menèrent à la création du genre documentaire. Film curieux et fascinant, mélange d’esthétique et de social, il nous présente Paris des premières lueurs de l’aube jusqu’au coeur de la nuit suivante, à travers des scènes contrastées, montrant des lieux et des moments d’activité ou d’inactivité humaine, des ouvriers au travail ou de gens qui nagent… Cavalcanti s’attache à nous présenter la réalité sociale de la capitale, en utilisant un nombre considérable d’images très stylisées, agrémentées d’une multitude d’effets visuels (comme surimpressions, splits-screens, ou encore volets).

    Acteurs (4)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Néo-Films

    Distribution France :

    Etablissements Louis Aubert

    Exportation / Vente internationale :

    Les Films du Jeudi

    Générique détaillé (4)

    Producteur délégué :

    Pierre Braunberger

    Directeur de la photo :

    James E. Rogers

    Scénariste :

    Alberto Cavalcanti

    Montage :

    Alberto Cavalcanti

    Mentions techniques

    Court métrage

    Genre(s) :

    Expérimental

    Langue de tournage :

    Muet

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Non précisé

    Année de production :

    1926

    Durée :

    47 min

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1.33

    Format son :

    Muet