En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En savoir plus et gérer ces paramètres[OK]

Al Jazeera Turk

Al Jazeera Turk

Pays d'origine : Turquie

Activités : Diffuseur

Secteurs : Audiovisuel

    Présentation de la société

    Le réseau satellitaire qatari Al Jazeera a dépensé début 2011 près de 40 millions d’US$ pour le rachat de la station de télévision turque Cine 5 (chaîne de cinéma à péage, propriété d’Erol Aksoy, alors en faillite et sous le contrôle de la caisse turque de dépôt et consignation). Le projet est de lancer une nouvelle chaîne d’information autonome en langue turque, Al Jazeera Turk.
     
    Cette acquisition a fait suite à celle en 2010 de la station NTV 99 à Sarajevo, qui a déjà donné lieu à une « Al Jazeera Balkan », dont la transmission a démarré officiellement le 11 novembre dernier.
    Le démarrage de sa consœur Al Jazeera Turk, annoncé également pour novembre 2011, a été repoussé à fin 2012, raison évoquée : la nécessité d’une mise en place de la chaîne sur un modèle similaire à celui d’Al Jazeera English, incluant donc la constitution d’une équipe rédactionnelle autonome.
    A noter cependant un changement depuis l’an dernier au niveau du management d’Al Jazeera Turk (l’ex-directeur, Vural AK, a été remplacé par Ismail KIZILBAY).
    Le lancement d’Al Jazeera Turk, déjà annoncé successivement pour novembre 2011, avril 2012, courant 2013 et finalement fin 2014, n’a toujours pas été effectué sur les ondes début 2015.
    Les obstacles à l’obtention du feu vert des autorités turques dépendraient notamment des relations politiques entre la Turquie et le Qatar.
    Or même si la coopération militaire, économique - les investissements privés turcs au Qatar ont atteint les 15 milliards de dollars, – et culturelle – le 5 mars dernier a démarré une année culturelle mixte Qatar / Turquie –, entre les deux états est croissante, le contexte politique régional reste complexe.
    Par ailleurs dans un pays classé au 154ème rang (sur 169) du classement mondial 2014 de la liberté de la presse, se pose aussi la question des relations du gouvernement au pouvoir avec les médias. Or Al Jazeera Turk serait aussi le premier diffuseur en Turquie à n’avoir aucun actionnaire turc, contrairement à ses concurrents, incluant CNN Turk détenu à 50% par le groupe Dogan. Selon certains commentateurs, le lancement prévu en avril 2012 du réseau qatari en Turquie aurait d’ailleurs été repoussé suite à son refus de qualifier le parti kurde PPK de « terroriste » selon les standards des médias locaux, ce qui aurait provoqué la démission de l’actuel rédacteur en chef et le retrait du seul investisseur turc.
     
    Le 22 janvier 2014, l’équipe turque d’Al Jazeera s’est donc résignée à lancer, via un portail en ligne (aljazeera.com.tr) et une application mobile, son service en langue turque, qui propose des actualités quotidiennes, des éditoriaux, des informations sportives, des documentaires et un magazine numérique, à destination d’une audience potentielle de 130 à 140 millions de personnes en Europe, dans les Balkans, le Caucase, l’Asie Centrale et le Moyen-Orient.

    L'équipe

    Contact

    Pour accéder aux coordonnées publiques des contacts de l'annuaire d'UniFrance, veuillez vous connecter (ou vous inscrire)