En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Romarin

Romarin

Un Long métrage de André Hugon

Produit par Productions André Hugon

Sortie en France : 01/01/1937

  • Sommaire

Acteurs (8)

Production et distribution (3)

Production Déléguée :

Productions André Hugon

Distribution France :

Cinéma de France

Exportation / Vente internationale :

LCJ Editions & Productions

Synopsis

Romarin et son ami Tonin sont deux braves braconniers provençaux qui n'ont pas froid aux yeux. Romarin passe le plus clair de son temps dans son cabanon ou sur sa barcasse, à l'abri des contrôles douaniers. Tonin, un beau gars au teint bronzé, collectionne les aventures galantes. Pour l'heure, il s'intéresse à la fille de Larquus, un épicier de Cassis, la jolie Nine, que convoite aussi l'ombrageux brigadier des douanes, le Corse Napoléon Orsini.

La rivalité des deux hommes s'étend au sport local, la pétanque, qu'ils pratiquent l'un et l'autre en virtuoses, avec un net avantage à Tonin, champion de la quadrette " A.B.C. " (Association Bouliste Cassidaine). Tout ce petit monde se retrouve à l'heure du pastis, au café Barthélémy, et les commentaires vont bon train. Larquus a des visées sur la mairie de la localité, tenue par un vieux raseur. Il s'en va les exposer à Romarin, tandis que Tonin flirte dans la pinède avec Nine, ce qui ne l'empêche pas de faire des virées à Toulon, en quête de plaisirs moins innocents.

C'est ainsi qu'il va se trouver attiré par Olga, une princesse russe dont le yacht " Le Cosaque " croise dans la baie. Il s'agit, en fait, de l'égérie d'une bande de trafiquants de drogue, qui va se servir du naïf Tonin pour cacher une livraison d'héroïne que la police est sur le point de saisir. Ce dernier se laisse embobiner, oubliant qu'il est attendu au village par la pauvre Nine... et pour le championnat de boules annuel. Lequel aura lieu pourtant, sous la présidence de Larquus, et consacrera la supériorité incontestable de Tonin sur Orsini.

Mais le gabelou tient sa vengeance; la police a mis la main sur la bande, et Tonin se trouve compromis. Il parviendra cependant à retourner la situation en sa faveur, en se désolidarisant de ses complices. Finalement, il s'en tire avec les honneurs, et promet à Nine de s'amender, sous l'œil paternel de Romarin.

Générique détaillé (5)

Dialoguiste :

Paul Achard

Scénariste :

André Hugon

Auteur de la musique :

Vincent Scotto

Producteur :

André Hugon

Directeur de la photo :

Marc Bujard

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1936

Sortie en France :

01/01/1937

Durée :

1 h 48 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

652

Visa délivré le :

31/08/1940

Agrément :

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono