En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Je ne vois pas ce qu'on me trouve

Je ne vois pas ce qu'on me trouve

Un Long métrage de Christian Vincent

Produit par Lazennec & Associés

Sortie en France : 17/12/1997

    Synopsis

    En bref... Les vingt quatre heures de la vie d'un homme qui revient après trente ans d'absence dans la ville où il a passé une partie de son enfance. Invité à Liévin, dans le nord de la France, en sa qualité d'enfant du pays et d'humoriste (sa tardive popularité relève pour lui d'un malentendu), il a pour mission de parrainer une "nuit blanche" organisée par le centre culturel de la ville. De retrouvailles en interviews, de pince-fesses en inaugurations, c'est une journée qui va progressivement se dérégler pour culminer en pleine nuit dans l'appartement de l'une des organisatrices de la manifestation chez qui, croyant qu'elle était seule, il s'est introduit en cachette.

    Acteurs (10)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Lazennec & Associés

    Exportation / Vente internationale :

    STUDIOCANAL

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (5)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    "Christian Vincent avait vraiment envie d'aller dans le Nord, on le sent quand il filme les corons ou les terrils. On est vraiment dans le Nord, on suit les gens, on rentre chez eux comme dans un reportage. Le Nord est une région avec une identité forte. Dans une scène de café, un type nous serre la main spontanément avant de partir ; on pourrait croire que c'est une idée de scénariste pour amuser ou surprendre, non, c'est un truc qu'on avait observé, c'est la réalité. Aujourd'hui, les mines sont fermées, la région est dans une période de grande dégradation, mais il y a un accueil, une chaleur chez ces gens, comme on le voit dans la scène de la maison. Là-bas, ils ouvrent les portes. C'est peut-être parce qu'il n'y a plus rien que les relations humaines sont ausi chaleureuses dans le Nord !" (Jackie Berroyer)

    Générique détaillé (20)

    Producteur délégué :

    Bertrand Faivre

    Scénaristes :

    Christian Vincent, Jackie Berroyer, Olivier Dazat

    Ingénieur du son :

    Claude Bertrand

    Assistants opérateurs :

    Nicolas Pernot, Loïc Savouré

    Attachée de presse (film) :

    Agnès Chabot

    Monteur son :

    Philippe Heissler

    Scripte :

    Marianne Fricheau

    Auteur de la musique :

    Arno

    Costumière :

    Lydie Bonnaire

    Photographe de plateau :

    Jérôme Plon

    Assistant à la réalisation :

    Jacques Royer

    Directrice de la photo :

    Hélène Louvart

    Assistant son :

    Philippe Donnefort

    Directeur de production :

    Xavier Amblard

    Monteuse :

    Francine Sandberg

    Assistante monteuse :

    Sophie Mandonnet

    Décoratrice :

    Sylvie Olivé

    Bruiteur :

    Laurent Lévy

    Mixeur :

    Fabien Adelin

    Régisseuse générale :

    Sophie Quiedeville

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1997

    Sortie en France :

    17/12/1997

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    91.490

    Visa délivré le :

    05/12/1997

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Dolby

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals (2)

    Berlinale - 1998

    Berlinale (Allemagne, 1998)

    Sélection

    Panorama

    Délégations