L'actualitĂ© des films français Ă  l'international ✈
Newsletter Pro. UniFrance 90 - Septembre 2018
Edito

 Le cinĂ©ma français se bat sur tous les fronts Ă  l’étranger.

Fortement et dignement prĂ©sent Ă  Venise comme Ă  Telluride et Toronto, il l’est Ă©galement au New York Film Festival. Quelques noms : Jacques Audiard, Olivier Assayas, MikhaĂ«l Hers (Amanda, Ă  voir !), Emmanuel Mouret, Rithy Panh, Louis Garrel, Gaspar NoĂ©, Claire Denis, entre autres. Jacques Audiard a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ© Ă  Venise pour la mise en scĂšne des FrĂšres SƓurs, de mĂȘme que Claire Burger pour C'est ça l'amour

À Toronto, la France a honorĂ© Piers Handling et Cameron Bailey, le premier parce qu’il quitte avec fiertĂ© ses fonctions de directeur du TIFF, en ayant fait de ce festival l’un des plus importants au monde, le second parce qu’il prend la relĂšve avec panache. Deux programmateurs cinĂ©philes, qui aiment le cinĂ©ma français : l’un a Ă©tĂ© fait Officier des Arts et lettres, le second Chevalier, dĂ©corĂ©s par Kareen Rispal, ambassadrice de France au Canada, lors de la soirĂ©e offerte par UniFrance.
La commission chargĂ©e de dĂ©signer le film français pour concourir Ă  l’Oscar du meilleur film en langue Ă©trangĂšre a choisi La Douleur d’Emmanuel Finkiel, un film tirĂ© d’un roman de Marguerite Duras. Bonne chance Ă  ce beau film distribuĂ© aux US par Music Box et vendu Ă  l’international par TF1 Studio.
UniFrance a dĂ©cernĂ© un French Cinema Award, lors du rĂ©cent Festival de San SĂ©bastian, Ă  un distributeur Ă©mĂ©rite, Adolfo Blanco, dont la sociĂ©tĂ© A Contracorriente Films s’engage chaque annĂ©e avec discernement et succĂšs Ă  sortir des films français sur les Ă©crans espagnols.
Et nous aurons du pain sur la planche avec les prochaines Rencontres franco-allemandes, qui se dĂ©rouleront Ă  Erfurt les 26 et 27 novembre, dont l’objectif consiste Ă  renforcer la coopĂ©ration entre nos deux cinĂ©matographies europĂ©ennes.

Serge Toubiana, Président d'UniFrance

SOMMAIRE

Focus

PremiĂšre Ă©dition du Festival Afrique Junior en CĂŽte d'Ivoire

UniFrance et The Walt Disney Company présentent la premiÚre édition du Festival Afrique Junior, qui se déroulera à Abidjan et à Boyo, en CÎte d'Ivoire du 2 au 6 octobre.

CrĂ©Ă© Ă  l’initiative d’UniFrance et The Walt Disney Company France & Afrique francophone, en collaboration avec l’association Les Villages EnchantĂ©s, l’Institut français de CĂŽte d’Ivoire, le rĂ©seau de salles de cinĂ©ma Majestic, la Fondation ENGIE et le fonds de dotation CornĂ©lius, la premiĂšre Ă©dition du FESTIVAL AFRIQUE JUNIOR se dĂ©roulera en Côte d'Ivoire du 2 au 6 octobre 2018 Ă  Abidjan Ă  l’Institut français – au plateau, Ă  cĂŽtĂ© de la Pyramide –, dans les salles de cinĂ©ma Majestic et en plein air dans le village de Boyo, oĂč le fonds de dĂ©veloppement CornĂ©lius dĂ©veloppe des programmes humanitaires autour de la santĂ© et l’éducation.

Ce premier FESTIVAL AFRIQUE JUNIOR, ouvert Ă  tous, gratuit et proposant une riche programmation, incluant films d’animation français et amĂ©ricains mais Ă©galement un film Disneynature, permettra Ă  de nombreux enfants – mais aussi aux adultes – de dĂ©couvrir le cinĂ©ma sur grand Ă©cran. Autant d’occasions de rencontrer, partager, Ă©changer et pourquoi pas crĂ©er des vocations pour un public souvent privĂ© de cinĂ©ma et au quotidien parfois difficile.

Le FESTIVAL AFRIQUE JUNIOR puise son inspiration dans les projections en plein air de films Disney initiĂ©es dĂšs 2007, sous l’impulsion de Jean-François Camilleri (prĂ©sident de The Walt Disney Company France & Afrique francophone), par l’association Les Villages EnchantĂ©s dans les villages oĂč le cinĂ©ma n’existe plus.

DĂ©tails de la programmation

À Abidjan dans les salles de cinĂ©ma Majestic et Ă  l’Institut français de CĂŽte d’Ivoire - au plateau, Ă  cĂŽtĂ© de la Pyramide

- du 3 au 6 octobre, séances à 14h et 16h - Projections gratuites ouvertes au public dans les 3 salles de cinéma Majestic
Les films d’animation Pixar Ratatouille et Les Indestructibles 2, de Brad Bird
Le film français L'Extraordinaire Voyage du fakir, de Ken Scott

- le 3 octobre - Projections gratuites ouvertes au public Ă  l'Institut français de CĂŽte d’Ivoire - au plateau, Ă  cĂŽtĂ© de la Pyramide
séance de 14h - Le nouveau film Disneynature Blue, de Keith Scholey et Alastair Fothergill
sĂ©ance de 16h - Le film d’animation française Aya de Yopougon, de Clément Oubrerie et Marguerite Abouet

- le 4 octobre - Projection gratuite ouverte au public Ă  l'Institut français de CĂŽte d’Ivoire- au plateau, Ă  cĂŽtĂ© de la Pyramide
sĂ©ance de 15h - Le film d’animation française Le Grand Méchant Renard et autres contes, de Benjamin Renner et Patrick Imbert

Dans le village de Boyo

- les 2, 3 et 4 octobre Ă  partir de 19h30, assistez Ă  2 projections en plein air chaque soir
- le 2 octobre Ă  partir de 19h30 - Les films d’animation Le Grand Méchant Renard et autres contes, de Benjamin Renner et Patrick Imbert, et Les Indestructibles 2, de Brad Bird
- le 3 octobre Ă  partir de 19h30 - Le film Disneynature Blue, de Keith Scholey et Alastair Fothergill, et le film L'Extraordinaire Voyage du fakir, de Ken Scott
- le 4 octobre Ă  partir de 19h30 - Les films d’animation Aya de Yopougon, de Clément Oubrerie et Marguerite Abouet, et Ratatouille, de Brad Bird.


Retrouvez le communiqué de presse et la grille de programmation en téléchargement PDF ci-dessous.
 

D'un événement à l'autre

16es Rendez-vous franco-allemands du CinĂ©ma – Erfurt, 26-28 novembre

La 16e édition des Rendez-vous franco-allemands du cinéma se tiendra cette année à Erfurt, capitale de la Thuringe.

Depuis 2003, UniFrance, German Films et l’Académie Franco-Allemande du Cinéma organisent, en partenariat avec le CNC et la FFA, Les Rendez-vous franco-allemands du cinéma. Cet Ă©vĂ©nement annuel rassemblera cette annĂ©e prĂšs de 250 professionnels des deux pays Ă  Erfurt en Allemagne, du 26 au 28 novembre. Marie Masmonteil (Elzévir Films), prĂ©sidente de l'AcadĂ©mie Franco-Allemande du CinĂ©ma depuis 2016, ouvrira ces nouvelles rencontres.

Autour de problĂ©matiques communes, et s’appuyant sur le partage d’expĂ©riences et de pratiques, de nombreux sujets seront abordĂ©s, comme la capacitĂ© de l'Europe Ă  faire Ă©merger une plate-forme SVOD d'envergure mondiale, la production des films d’animation en France et en Allemagne, la coproduction internationale, le marchĂ© unique numĂ©rique europĂ©en, la chronologie des mĂ©dias française ou encore les liens qu’entretiennent ou pourraient entretenir le cinĂ©ma et les sĂ©ries tĂ©lĂ©visĂ©es.

Comme chaque annĂ©e, un marchĂ© de coproduction sera organisĂ© Ă  l’intention des producteurs français et allemands Ă  la recherche de coproducteurs et de partenaires financiers. 20 projets au total seront sĂ©lectionnĂ©s et prĂ©sentĂ©s (10 projets Ă  l’initiative de producteurs français et 10 autres portĂ©s par des producteurs allemands).

Renseignements auprĂšs de Erell Tanguy : erell.tanguy@unifrance.org

UniFrance décerne un French Cinema Award à Adolfo Blanco

UniFrance a décerné, ce dimanche 23 septembre lors du Festival International du Film de San Sebastian, et en présence de Rossy De Palma, un French Cinema Award à Adolfo Blanco, président de la société de distribution espagnole A Contracorriente Films.

AprĂšs Andrea Occhipinti (Lucky Red), Torsten Frehse (Neue Visionen) et La Peikang (China Film Group), UniFrance distingue Ă  nouveau une personnalitĂ© de la distribution cinĂ©matographique internationale ayant ƓuvrĂ© pour la diffusion du cinĂ©ma français dans son pays.

NĂ© en 1963, Adolfo Blanco est producteur et distributeur depuis 1992. Avec ses sociĂ©tĂ©s Notro Films (Groupe Vertice) et A Contracorriente Films, le distributeur espagnol a acquis et distribuĂ© en Espagne certains des plus grands succĂšs du cinĂ©ma français rĂ©cent (Le Pianiste, L'Esquive, Océans, L'Arnacœur, Les Petits Mouchoirs, Les Garçons et Guillaume, à table !, Barbecue, Casse-tête chinois, Samba, Ballerina, Marguerite, Mustang, Demain tout commence, Visages, villages, Barbara, Le Grand Méchant Renard et autres contes, Le Sens de la fête), ses plus grands succĂšs restant Intouchables (2,58 M de spectateurs) et Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ? (1,33 M de spectateurs).

CrĂ©Ă© en 2016 par UniFrance, le French Cinema Award (redesignĂ© en 2018 par la Maison Daum*), est destinĂ© Ă  cĂ©lĂ©brer une personnalitĂ© de l'industrie cinĂ©matographique internationale ayant ƓuvrĂ© pour le rayonnement du cinĂ©ma français Ă  travers le monde

Les French Cinema Awards depuis 2016

2016

  • Les producteurs Aton Soumache et Dimitri Rassam (Le Petit Prince)
  • Le distributeur Andrea Occhipinti (Lucky Red)

2017

  • Le distributeur chinois La Peikang (China Film Group)
  • Le distributeur allemand Torsten Frehse (Neue Visionen)
  • La comĂ©dienne Isabelle Huppert

2018

  • La comĂ©dienne Juliette Binoche
  • La directrice de la CinĂ©mathĂšque Chinoise Sun Xianghui

* L’art est l’expression visible des Ă©motions, un langage universel. Il est mĂȘme "fait pour troubler", selon Braque. Évoquer Daum, c’est Ă©veiller la rĂ©miniscence d’un Art ancestral. C’est aussi tĂ©moigner d’un lien immuable avec la scĂšne artistique, Ă  travers plus de 400 collaborations (Armand, Braque, DalĂ­, Mesnager ou Kongo, pour ne citer qu’eux.) Pour ses 140 ans, la Maison Daum a souhaitĂ©, Ă  travers le French Cinema Award, mettre en lumiĂšre l'Ă©clat d’une piĂšce magique reprĂ©sentant les ailes d’un ange en cristal blanc, signĂ©e Jean Lamore, vĂ©ritable symbole de l’émotion pure du plaisir esthĂ©tique.

Les films français incontournables au 47e FNC de Montréal

La 47e Ă©dition du Festival du nouveau cinĂ©ma de MontrĂ©al (du 3 au 14 octobre) sera l’occasion de dĂ©couvrir une programmation foisonnante et variĂ©e, au sein de laquelle la production française brille dans toute sa diversitĂ©. Fiction, animation, documentaire, VR, tous les genres cinĂ©matographiques seront reprĂ©sentĂ©s.

Avec 21 longs-mĂ©trages (dont 10 coproductions minoritaires), 22 courts-mĂ©trages, 6 Ɠuvres immersives et 2 sĂ©ries, le cinĂ©ma français sera trĂšs prĂ©sent Ă  l’édition 2018 du Festival du nouveau cinĂ©ma de MontrĂ©al.

Aux cĂŽtĂ©s d’Ɠuvres inclassables telles que Climax de Gaspar Noé, Au poste ! de Quentin Dupieux, Le Livre d'image de Jean-Luc Godard ou encore Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez, le public canadien pourra aussi dĂ©couvrir des productions plus intimistes comme Les Tombeaux sans noms de Rithy Panh ou Funan de Denis Do (Cristal du Meilleur long-mĂ©trage au Festival d’Annecy). En outre, les crĂ©ations tĂ©lĂ©visuelles "Ad Vitam" de Thomas Cailley et Coincoin et les Z'Inhumains de Bruno Dumont feront l’objet de sĂ©ances spĂ©ciales.

CĂŽtĂ© court-mĂ©trage on soulignera la forte prĂ©sence de l’animation française avec notamment deux films signĂ©s Autour de Minuit (La Mort, Père & Fils et Déluge à Sous-Bois-les-Bains) et deux productions des Les Films du Nord (Promenons-nous, Trop Petit Loup). Mais cette Ă©dition sera aussi l’occasion pour les films dĂ©couverts Ă  la derniĂšre Mostra - Les Années et Down There – de faire leur premiĂšre nord-amĂ©ricaine et le public quĂ©bĂ©cois apprĂ©ciera une mini-rĂ©trospective consacrĂ©e Ă  Bertrand Mandico : Prehistoric Cabaret, Y’a-t-il une vierge encore vivante ? et Ultra Pulpe.

La VR française sera Ă©galement incontournable au sein de FNC Explore, la sĂ©lection dĂ©diĂ©e aux Ă©critures immersives. Ainsi L'Île des morts fera sa premiĂšre nord-amĂ©ricaine. Avec le soutien d’UniFrance, la productrice Oriane Hurard accompagnera le film encore aurĂ©olĂ© de son prix remportĂ© au dernier festival de Venise. Les prĂ©sentations de The Real Thing et BattleScar constitueront Ă©galement des temps forts.

Enfin, UniFrance renouvelle son association avec le FNC Forum (9-12) et parrainera le petit-dĂ©jeuner du vendredi 12 octobre. Cette journĂ©e entiĂšre sera consacrĂ©e Ă  la rĂ©alitĂ© virtuelle et regroupera producteurs, distributeurs et diffuseurs. La France sera reprĂ©sentĂ©e par la distributrice Camille Lopato, dont la sociĂ©tĂ© Diversion cinema s’est encore illustrĂ©e Ă  la derniĂšre Mostra. A l’occasion de ces rencontres professionnelles, UniFrance dĂ©voilera les rĂ©sultats de sa premiĂšre Ă©tude consacrĂ©e aux ventes Ă  l’international des Ɠuvres de rĂ©alitĂ© virtuelle françaises en 2017.

Le programme complet est Ă  retrouver ici.

Tous les films français (ou de coproduction française) au 47e FNC de Montréal

Long métrage - Compétition internationale

  • Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin
  • Woman at War de Benedikt Erlingsson
  • Les Oiseaux de passage de Ciro Guerra, Cristina Gallego
  • Los Silencios de Beatriz Seigner
  • Funan de Denis Do

Long métrage - Temps zéro

  • Au poste ! de Quentin Dupieux
  • Cassandro the Exotico ! de Marie Losier
  • Climax de Gaspar Noé
  • I Feel Good de Benoît Delépine, Gustave Kervern
  • Un couteau dans le cœur de Yann Gonzalez

Long métrage - Panorama

  • Capharnaüm de Nadine Labaki
  • Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi
  • Un territoire imaginaire de Siew Ha Yeo

Long métrage - Présentation spéciale

  • Allons enfants de Stéphane Demoustier
  • Roulez jeunesse de Julien Guetta
  • Un grand voyage vers la nuit de Bi Gan
  • "Ad Vitam", de Thomas Cailley

Long métrage - Les incontournables !

  • Les Tombeaux sans noms de Rithy Panh
  • Coincoin et les Z'Inhumains de Bruno Dumont
  • Le Poirier sauvage de Nuri Bilge Ceylan
  • The House that Jack Built de Lars Von Trier
  • Le Livre d'image de Jean-Luc Godard
  • Les Eternels de Jia Zhang-Ke

Long métrage - Film de clÎture

  • Guy de Alex Lutz

Court métrage - Les Nouveaux alchimistes

  • Les Années de Sarà Fgaier
  • Percival’s Perceived Pebble de Monade Li, Paul Hill
  • I Saw the Future de François Vautier
  • Cosmorama de Hugo Deverchère
  • Down There de Zhengfan Yang
  • L'Envol de Patrick Bokanowski

Court métrage - FNC eXPlore

  • The Real Thing de Benoît Felici, Mathias Chelebourg
  • BattleScar de Martin Allais, Nico Casavecchia
  • I Saw the Future - VR de François Vautier
  • L'Île des morts de Benjamin Nuel
  • Eve - Dance Is an Unplaceable Place, de Daniel González et Margherita Bergamo
  • Je ne t'aime pas, de Tommy Weber

Court métrage - Temps 0

  • Ultra Pulpe de Bertrand Mandico
  • Y’a-t-il une vierge encore vivante ? de Bertrand Mandico
  • Prehistoric Cabaret de Bertrand Mandico

Court métrage - P'tits loups

  • Urashima Taro de Pauline Defachelles
  • Drôle de poisson de Krishna Chandran A. Nair
  • Déluge à Sous-Bois-les-Bains de Mathieu Auvray
  • La Mort, Père & Fils de Winshluss, Denis Walgenwitz
  • Promenons-nous de Hugo Frassetto
  • Trop Petit Loup de Arnaud Demuynck

Festival de Toronto : Piers Handling et Cameron Bailey honorés par la France

Le directeur du Festival International du film de Toronto, Piers Handling, et le directeur artistique Cameron Bailey (sur la photo aux cÎtés de Serge Toubiana, président d'UniFrance, et de Kareen Rispal, Ambassadrice de France au Canada) ont été décorés de l'insigne d'Officier de l'Ordre des Arts et Lettres pour le premier, et de Chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres pour le second, samedi 8 septembre au cours du cocktail donné chaque année par UniFrance pendant le festival canadien.

Piers Handling, directeur du TIFF depuis 1994, est pour grande partie responsable du dĂ©veloppement du festival : sous sa direction, l’organisation est devenue une institution culturelle de renommĂ©e internationale. Grand cinĂ©phile, particuliĂšrement friand de la Nouvelle Vague, il a aidĂ© le cinĂ©ma français Ă  gagner en visibilitĂ© au Canada Ă  de nombreuses reprises, mettant trĂšs rĂ©guliĂšrement en lumiĂšre les rĂ©alisateurs, rĂ©alisatrices et artistes français dans ses programmations.

Cameron Bailey, en tant que directeur artistique du festival, est responsable de la vision globale de l'Ă©vĂ©nement, mais aussi des activitĂ©s de l'industrie du TIFF. La mise en valeur et l'autonomisation des femmes ont Ă©tĂ© au cƓur de son engagement, Ă  la fois en tant que directeur artistique du TIFF et en tant que professeur. Fervent dĂ©fenseur et promoteur de la diversitĂ© au cinĂ©ma, Cameron Bailey met en lumiĂšre des films peu vus ailleurs au Canada.

Dans un communiqué, Kareen Rispal, Ambassadrice de France au Canada, a tenu à remercier Piers Handling "pour avoir attiré les réalisateurs français, ainsi que les artistes et les sociétés au Canada et dans toute l'Amérique du Nord. Véritable amoureux du cinéma, il a toujours soutenu les films indépendants et a poussé vers la lumiÚre les personnages féminins et les femmes en général en programmant leurs histoires." Kareen Rispal a également tenu à féliciter Cameron Bailey pour "avoir valorisé les femmes dans tous les secteurs de l'industrie du cinéma. [...] En tant qu'ambassadrice, je suis heureuse qu'il ait conduit cette initiative. L'égalité des sexes est une priorité pour la France et je souhaite renforcer notre coopération dans ce sens."

Jacques Audiard et Claire Burger récompensés à Venise

La Mostra internationale de cinĂ©ma de Venise s'est achevĂ©e samedi 8 septembre sur le triomphe du Mexicain Alfonso CuarĂłn, qui a remportĂ© le Lion d'or pour Roma. Le cinĂ©ma français s'illustre avec le Lion d'argent de la Meilleure rĂ©alisation, dĂ©cernĂ© Ă  Jacques Audiard pour Les Frères Sisters.

Parti prĂ©senter son film au TIFF, Jacques Audiard, en plein marathon des festivals, n'a pas pu ĂȘtre prĂ©sent lors de la cĂ©rĂ©monie pour venir chercher son prix, remplacĂ© au pied levĂ© sur scĂšne par Nicole Garcia.

Claire Burger (photo), elle, Ă©tait lĂ  pour recevoir le GdA Director’s Award – soit le prix principal de la section parallĂšle Giornate degli Autori - Venice Days, reçu pour C'est ça l'amour, son premier long mĂ©trage rĂ©alisĂ© en solo. La rĂ©alisatrice s'est dite touchĂ©e que ce prix soit remis par un jury Ă  la fois jeune et international, elle-mĂȘme Ă©tant nĂ©e Ă  la frontiĂšre entre la France et l'Allemagne.

Enfin, saluons la prouesse de la VR française, qui décroche 2 prix sur 3, dont ceux du Meilleur film (SPHERES, une production minoritaire de Atlas V) et de la Meilleure histoire.

Tous les films français au palmarÚs de Venise 2018

Compétition officielle

  • Lion d'argent - Meilleur RĂ©alisateur : Jacques Audiard pour le film Les Frères Sisters de Jacques Audiard
  • Prix Venise PremiĂšre ƒuvre Luigi de Laurentiis : Le Jour où j'ai perdu mon ombre de Soudade Kaadan

Orizzonti

  • Prix du Meilleur Film : Diable de Mer de Phuttiphong Aroonpheng
  • Prix de la Meilleure actrice : Natalya Kudryashova pour le film L'Homme qui a surpris tout le monde de Natalia Merkulova & Alexei Chupov (minoritaire)
  • Prix du Meilleur acteur : Kais Nashef pour le film Tel Aviv on Fire de Sameh Zoabi (minoritaire)
  • Venice Short FIlm Nomination for the European Film Awards : Les Années, de Sarà Fgaier

Venice VR

  • Venice VR - Meilleur Film : SPHERES de Eliza McNitt
  • Venice VR - Meilleure Histoire : L'Île des morts de Benjamin Nuel

L'intégralité du palmarÚs Sélection officielle, Orizzonti et Venice VR est à retrouver ici.

Venice Days

  • Prix de la Meilleure RĂ©alisation : Claire Burger pour le film C'est ça l'amour
  • Prix du Public : Ricordi ? de Valerio Mieli (minoritaire)

L'intégralité du palmarÚs est à retrouver ici.

Semaine de la Critique

  • Verona Film Club Award : Bêtes blondes de Maxime Matray, Alexia Walther
  • Mario Serandrei Award & Sun Film Group Audience Award : Still Recording de Ghiath Ayoub & Saeed Al Batal (minoritaire)

L'intégralité du palmarÚs est à retrouver ici.

Des projets de films et séries français retenus lors de la trÚs sélective IFP Film Week

Deux projets internationaux initiés en France et sélectionnés par French In Motion ont participé à la Film Week, qui s'est tenue du 15 au 20 septembre à New York

Les projets sélectionnés :

A Rooster on the Fire Escape - Long métrage cinéma
Production : Murielle Thierrin (L'Homme de chevet, 13 m²)
RĂ©alisation : Guetty Felin (Ayiti mon amour)
Synopsis : Hector Celestin force sa famille Ă  l’exil, loin de la dictature haĂŻtienne de Duvalier, afin de les protĂ©ger. Mais rĂ©ussira-t-il Ă  les garder Ă  l’abri en AmĂ©rique, alors que les secrets de leur passĂ© reviennent pour les dĂ©truire ?

"Moochie" - mini-série documentaire
Production : Martine Dorin pour Geko Films (Shéhérazade)
RĂ©alisation : Samuel Collardey (Une année polaire)
Synopsis : Moochie suit le procĂšs en direct de Dayonte Resiles, un jeune homme noir accusĂ© d’avoir assassinĂ© Jill Halliburton Su, une hĂ©ritiĂšre fortunĂ©e qui habite Ă  Fort Lauderdale en Floride. L’action, depuis l’enquĂȘte jusqu’au verdict final, est traitĂ©e depuis 6 points de vue diffĂ©rents, policiers, avocats, famille, accusé , et rĂ©vĂšle la personnalitĂ© trouble du personnage principal.

Ainsi que deux longs métrages américains : The Expat, de Daniel Laabs, et The Gymnast, de Charlotte Glynn.


Partenaires depuis trois ans, French In motion et l’IFP ont lancĂ© cette annĂ©e le programme US & French Connection et ont invitĂ© des projets de films et sĂ©ries français Ă  participer Ă  l’ultra-sĂ©lective IFP Week du 15 au 20 Septembre 2018 Ă  Brooklyn. L’IFP Week, qui fĂȘte cette annĂ©e ses 40 ans, est devenue le rendez-vous professionnel incontournable du cinĂ©ma indĂ©pendant de la CĂŽte Est et le seul marchĂ© de co-production internationale des États-Unis. Les 150 projets qui se qualifient pour l’IFP Week bĂ©nĂ©ficient de la caution d’excellence de l’organisation. Les acteurs clĂ©s de la production et du financement du cinĂ©ma amĂ©ricain (HBO, Amazon, Netflix, Warner, Sony, 
), se pressent pour rencontrer pendant cinq jours les Ă©toiles montantes de la crĂ©ation cinĂ©matographique et audiovisuelle amĂ©ricaine et internationale (Barry Jenkins, Denis Villeneuve, Debra Granik
 sont passĂ©s dans ses rangs): films, sĂ©ries TV, documentaires, projets nouveaux mĂ©dias, le marchĂ© offre un concentrĂ© de nouveaux talents dans les genres les plus demandĂ©s.

US & French Connection, programme annuel et bilatĂ©ral, co-crĂ©Ă© par French In Motion et l’IFP, qui s’adresse aux crĂ©ateurs de projets internationaux qui cherchent des partenaires de part et d’autre de l’Atlantique. CodirigĂ© par Amy Dotson, Directrice de la Programmation de l’IFP et Nathalie Perus, PrĂ©sidente de French In Motion, il sĂ©lectionne chaque annĂ©e des projets amĂ©ricains et français dont les Ă©quipes se retrouvent lors d’une session Ă  Paris (lors de L’industry Week du Champs ÉlysĂ©es Film Festival) et l’autre Ă  New York (lors de l’IFP Week). En juin dernier, c’était aux Ă©quipes amĂ©ricaines de venir rencontrer l’industrie française Ă  Paris. Cette semaine elles accueillent leurs collĂšgues de promotion français Ă  Brooklyn pour les briefer sur les us et coutumes du marchĂ© amĂ©ricain, avant de se plonger dans la grand-messe de l’IFP Week. Pendant toute la semaine, les Ă©quipes participeront Ă  des sĂ©ances de pitching, des ateliers thĂ©matiques, des dizaines de rendez-vous en face Ă  face organisĂ©s sur mesure par l’IFP avec des acheteurs et partenaires potentiels, ainsi qu’une multitude d’évĂ©nements de networking et de rencontres informelles organisĂ©s par HBO, Amazon, Warner


La Douleur représentera la France aux Oscars 2019

Le comité a tranché vendredi 21 septembre : c'est La Douleur, d'Emmanuel Finkiel, d'aprÚs Marguerite Duras, qui représentera la France dans la course à l'Oscar du Meilleur Film en langue étrangÚre.

Cinq films avaient Ă©tĂ© prĂ©sĂ©lectionnĂ©s par un comitĂ© composĂ© de Alain Terzian (prĂ©sident de l’AcadĂ©mie des Arts et Techniques du CinĂ©ma, dont l’AcadĂ©mie des CĂ©sar), Serge Toubiana (prĂ©sident d’UniFrance), Teresa Cremisi (prĂ©sidente de la Commission d’Avance sur recettes du CNC), les rĂ©alisatrices Claire Denis et Nicole Garcia, la productrice Isabelle Madelaine (Dharamsala) et Thierry Frémaux, dĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral du Festival de Cannes.

  • Climax de Gaspar Noé
  • Jusqu'à la garde de Xavier Legrand
  • La Douleur d’Emmanuel Finkiell
  • Les Quatre Sœurs de Claude Lanzmann
  • Mademoiselle de Joncquières d’Emmanuel Mouret

Suite à une série d'entretiens avec les producteurs et exportateurs de chaque film, le comité a donc choisi La Douleur, d'Emmanuel Finkiel, qui va désormais entrer en lice avec les 90 autres films pour l'instant choisis (la date butoir de soumission étant le 1er octobre) par leurs pays respectifs.

Les 5 films "en langue étrangÚre" qui resteront dans la course finale seront annoncés (ainsi que ceux de toutes les autres nominations) le 22 janvier 2019, et la cérémonie des 91es Academy Awards aura lieu le 24 février au Dolby Theater de Hollywood.

Pour mĂ©moire, le dernier film français nommĂ© dans cette catĂ©gorie est Mustang, de Deniz Gamze Ergüven (2016), et le dernier film français ayant remportĂ© la stuatuette est Indochine, de Régis Wargnier (1992).

 

Espace court-métrage

Prix de courts Ă  l'Ă©tranger - Septembre 2018

Désormais, avec cette rubrique, UniFrance effectuera un tour d'horizon mensuel de tous les prix reçus par les courts métrages français dans les festivals internationaux avec lesquels UniFrance collabore. Ce mois-ci, 96 films de court métrage français (ou de coproduction française) ont été sélectionnés dans ces festivals, et 18 ont été récompensés.
Photo : Mia Maelzer, Balthazar de Ganay et Sandhya Suri, respectivement actrice, producteur et rĂ©alisatrice du Le Champ de maïs, laurĂ©at du Meilleur court mĂ©trage au TIFF.

Outre les récompenses attribuées à 5 films dans les manifestations majeures de la rentrée (Venise et Toronto), 13 courts français se sont  illustrés au Brésil, au Danemark, en Suisse, en Russie et en GrÚce :

Festival international de court-mĂ©trage de SĂŁo Paulo (Brésil) - 22 aoĂ»t-2 septembre

  • Guaxuma de Nara Normande : Prix ABCA de la Meilleure animation
  • Artem Silendi de Frank Ychou : 9e film dans le classement du public

Festival du film d'Odense - 2018 (Danemark) - 27 août-2 septembre

  • À l'aube de Julien Trauman : Prix du jury jeune
  • Egg de Martina Scarpelli : Prix de l’Animation
  • La Nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel : Prix BĂžrge Ring

Mostra internationale de cinéma de Venise (Italie) - 29 août-8 septembre

  • Les Années de Sarà Fgaier : Prix du Meilleur court-mĂ©trage europĂ©en
  • SPHERES d’Eliza McNitt : Meilleur Film Venice VR
  • L'Île des morts de Benjamin Nuel : Meilleure Histoire Venice VR

Festival International du Film de Toronto (Canada) - 6-16 septembre

  • Le Champ de maïs de Sandhya Suri : Prix du Meilleur court-mĂ©trage
  • This Magnificent Cake! (Ce magnifique gâteau !) de Marc James Roels & Emma De Swaef : Mention d’honneur

Festival du Film Français d'Helvétie - Bienne (Suisse) - 12-16 septembre

  • Laissez-moi danser de Valérie Leroy : Prix DĂ©couverte
  • Inlove d’Alexis & Jérémie Lopez : Prix forum du bilinguisme

Festival Message To Man de Saint-PĂ©tersbourg (Russie) - 15-22 septembre

  • Le Bonne Éducation de Yu Gu : Prix du meilleur documentaire

Festival international du court-mĂ©trage de Drama (Grèce) - 16-22 septembre

  • Vihta de François Bierry : Grand Prix
  • L'Échappée de Laëtitia Martinoni : Prix du Meilleur court-mĂ©trage europĂ©en
  • The Silence of the Dying Fish (Le Silence des poissons mourants) de Vasilis Kekatos : Prix du meilleur film d’Europe du Sud & Prix spĂ©cial de la compĂ©tition nationale
  • Belle à croquer d’Axel Courtière : Prix spĂ©cial TV5 Monde
  • Apia (Aria) de Myrsini Aristidou : Mention d’honneur pour le montage

Box office international

Box office français dans le monde – AoĂ»t 2018

En aoĂ»t, une comĂ©die d’action s’exporte en Chine, un thriller sĂ©duit le public russe, tandis qu’une comĂ©die dĂ©marre du bon pied au Portugal.

Ce mois-ci, une production française rassemble plus de 1 million de spectateurs à l’international.
 
# Titre EntrĂ©es Recettes (€) Copies Nombre
pays
Cumul
entrées
1 Taxi 5 1 006 375 3 831 200 6 002 2 2 400 550
2 Miss Sloane 157 315 615 276 426 1 1 349 159
3 La Ch'tite Famille 68 620 348 126 189 5 996 569
4 Le Sens de la fête 64 090 557 263 75 7 2 113 601
5 Drôles de petites bêtes 63 812 347 975 249 1 157 003
6 Sage Femme 59 083 296 693 114 2 635 167
7 Croc-Blanc 53 888 211 604 284 7 129 578
8 Coexister 53 153 338 975 267 3 131 057
9 Amoureux de ma femme 39 924 223 585 73 4 48 448
10 Dans la brume 33 620 218 270 44 2 191 230
11 L'Extraordinaire Voyage du fakir 26 754 132 539 214 8 136 463
12 Tout le monde debout 24 238 147 062 71 4 293 152
13 Le Brio 23 732 130 478 111 3 332 999
14 Knock 22 136 77 029 38 3 272 542
15 Normandie nue 21 606 171 586 143 4 58 844
16 Le Grand Méchant Renard et autres contes 21 476 202 709 158 3 728 089
17 Neuilly sa mère, sa mère ! 20 128 144 129 17 1 20 128
18 Maria by Callas 19 458 180 322 138 7 232 404
19 Happy End 18 467 91 666 57 4 596 406
20 La Promesse de l'aube 18 284 84 303 88 6 128 965

 

Si juillet 2018 a Ă©tĂ© un mois difficile pour les films français Ă  l’international, les rĂ©sultats d’aoĂ»t sont (un peu) encourageants. Les productions majoritairement françaises rĂ©unissent 2,25 millions de spectateurs Ă©trangers, soit 43,3% de plus que le mois prĂ©cĂ©dent. Taxi 5, Ă  lui seul, comptabilise presque la moitiĂ© du score mensuel global, tandis que Miss Sloane est le seul autre titre Ă  franchir la barre des 100 000 entrĂ©es dans le mois. La comparaison avec la mĂȘme pĂ©riode en 2017 reste toujours en dĂ©faveur de l’annĂ©e en cours : en mĂȘme temps que Valérian et la Cité des mille planètes et Overdrive battaient leur plein, 4 autres films dĂ©passaient les 100 000 spectateurs.

 DĂ©but aoĂ»t, Taxi 5 prend la route de l’Est pour dĂ©barquer en Chine. Le film possède 10% des projections (soit 6 000 environ) de l’ensemble des Ă©crans du pays et rĂ©alise le 4e meilleur score le jour de la sortie. Seule production Ă©trangĂšre Ă  figurer au sein du top 10 local avec la Palme d’or japonaise Une affaire de famille, Taxi 5 disparaĂźt des salles chinoises après une semaine d’exploitation et un cumul de 1 million d’entrĂ©es et 3,83M€ de recettes. Le film d’action n’est pas Ă  la hauteur des attentes, malgrĂ© un résultat correct pour un film en langue française en Chine – qui est d’ailleurs supérieur à celui du prĂ©cĂ©dent volet (en 2007, Taxi 4 totalisait 572 000 spectateurs et 1,49M€). Depuis Valérian et la Cité des mille planètes (11,6M de spectateurs et 57,3M€), aucun titre français n’avait franchi le million d’entrées en Chine. À présent, Taxi 5 a attiré 2,4 millions de spectateurs Ă©trangers (9,93M€), dont 426 500 en Russie, ce qui en fait le plus gros succĂšs hexagonal de 2018 Ă  l’international.

 Bien que sa carriĂšre internationale se soit majoritairement construite l’annĂ©e derniĂšre, Miss Sloane s’offre une nouvelle sortie. Le thriller est lancĂ© dans 426 salles russes et est toujours programmĂ© aprĂšs 4 semaines d’exploitation, pour un cumul provisoire de 157 000 entrĂ©es (615 000€ de gains). Miss Sloane est le 3e titre français Ă  rĂ©unir plus de 100 000 spectateurs en Russie depuis janvier, aprĂšs Taxi 5 (Central Partnership – 426 000 et 1,44M€) et Le Sens de la fête (Capella Film – 171 000 et 756 500€). De plus, pour la 3e fois le film dĂ©passe ce seuil dans un territoire Ă©tranger, aprĂšs les États-Unis (RED – 3,5M$ et 404 500 spectateurs) et l’Espagne (eOne Entertainment España – 173 500 entrées et 1,02M€), pour un total de 1,35M de spectateurs et 9,52M€ de recettes hors France.

 La derniĂšre marche du podium est occupĂ©e par La Ch'tite Famille. La plus large part du rĂ©sultat mensuel vient de Pologne, oĂč la comĂ©die a rĂ©uni 42 500 spectateurs (184 000€ de BO) avec une combinaison de sortie de 100 salles, qui reste tout de mĂȘme le score le plus faible parmi ceux des 5 films de Dany Boon distribuĂ©s dans ce pays. ProgrammĂ© par 29 salles portugaises, La Ch’tite Famille sĂ©duit 14 000 spectateurs (74 500€ de gains). Ce dĂ©marrage, qui lui vaut la 8e place du top local, est le meilleur jamais recensĂ© pour un film de Dany Boon au Portugal et lui permet de doubler les scores de tous les autres titres du rĂ©alisateur dans ce pays, Ă  l’exception de Bienvenue chez les Ch'tis (Filmes Castello Lopes, 2008 – 38 000 entrées et 186 500€ au cumul). GrĂące à ces nouvelles sorties, La Ch’tite Famille atteint le million de billets vendus hors France ! Le film a notamment réuni 306 000 spectateurs belges (2,19M€), 264 500 allemands (2,14M€) et 122 000 espagnols (764 500€).

 Ce mois-ci 4e, Le Sens de la fête franchit la barre des 2 millions de spectateurs hors Hexagone (14,7M€ de BO) ! DĂ©jĂ  lancĂ© dans une cinquantaine de territoires, le dernier film du duo Nakache/Toledano remporte ses meilleurs rĂ©sultats en Espagne et en Allemagne (respectivement 369 000 et 361 000 entrĂ©es), sans oublier qu’il a rassemblĂ© plus de 100 000 spectateurs en Belgique, en Israël, en Italie, en Russie et en Suisse.

 Hors top 20, il faut nĂ©anmoins signaler que La Villa a enfin atteint les 100 000 entrĂ©es en Italie (603 000€) ! PrĂ©sentĂ© à la Mostra de Venise et aux Rendez-vous avec le nouveau CinĂ©ma français Ă  Rome, il est Ă  l’affiche depuis mi-avril et rĂ©alise sa meilleure carriĂšre hors France dans le pays transalpin. Le film de Robert Guédiguian est Ă©galement le plus gros succĂšs tricolore de l’annĂ©e en Finlande, oĂč il a sĂ©duit 18 000 cinĂ©philes (178 000€).

 

Around the World

Around the World - 16-30 septembre 2018

San Sebastian clĂŽturait la trilogie des grands festivals de la rentrĂ©e, en prĂ©sence de Jacques Audiard, Juliette Binoche et du quatuor Laetitia Casta, Lily-Rose Depp, Louis Garrel et Jean-Claude Carrière, venus prĂ©senter le seul film français (majoritaire) en compĂ©tition, L'Homme fidèle (photo).

Festivals

Espagne
Festival International du Film de San Sebastian (21 au 29 septembre)

  • Jacques Audiard pour Les Frères Sisters
  • Juliette Binoche et Claire Denis pour High Life
  • Laetitia Casta, Lily-Rose Depp, Louis Garrel pour L'Homme fidèle
  • Alane Delhaye, Bruno Dumont, Philippe Jore et Bernard Pruvost pour Coincoin et les Z'Inhumains
  • Zéa Duprez et Romain Laguna pour Les Météorites
  • Michel Ocelot pour Dilili à Paris
  • Virgil Vernier pour Sophia Antipolis
  • Benjamin Naishtat pour Rojo

Canada
Festival de la ville de Québec (17 au 21 septembre)

  • Diane Rouxel pour Volontaire

Festival International du Film de Vancouver (27 septembre au 12 octobre)

  • Anthony Bajon pour La Prière
  • Jean-Bernard Marlin pour Shéhérazade
  • Stefano Savona pour Samouni Road

Danemark
Copenhagen Film Festival (28 septembre au 1er octobre)

  • Rachid Hami pour La Mélodie
  • Leos Carax pour une masterclass

Egypte
Festival du film d'El Gouna (22 au 24 septembre)

  • Corentin Fila pour Mes provinciales
  • Stefano Savona et Penelope Bortoluzzi pour Samouni Road
  • Claus Drexel pour America
  • Manal Issa pour Ulysse & Mona

États-Unis
Fantastic Fest d’Austin (20 au 27 septembre)

  • Olivier Afonso pour Girls With Balls
  • Yann Gonzalez pour Un couteau dans le cœur

Finlande
Helsinki International Film Festival - Love & Anarchy (27 au 30 septembre)

  • Yves Hinant pour Ni juge, ni soumise
  • Antoine Desrosières pour À genoux les gars

Russie
Festival Message to Man de Saint-PĂ©tersbourg (15 au 22 septembre)

  • Fanny Ardant pour Maria by Callas

Sorties commerciales

Tunisie

  • Sofia Djama pour Les Bienheureux

Maroc

  • Meryem Benm'Barek et Sarah Freire du 16 au 24 septembre pour Sofia

Canada

  • Diane Rouxel Ă  QuĂ©bec du 17 au 21 septembre pour Volontaire

Belgique

  • Kev Adams, Jamel Debbouze « et toute la clique » Ă  Bruxelles le 25 septembre pour Alad'2

Suisse

  • Michel Ocelot pour Dilili à Paris

Around the World - 1er au 15 septembre

Les deux grands festivals de la rentrée, le TIFF et la Mostra de Venise, rendent compte de la majeure partie des déplacements d'artistes français dans le monde pour cette premiÚre quinzaine de septembre. Avec une mention spéciale au globe-trotter Olivier Assayas, parti présenter Doubles vies successivement à Telluride, Toronto et Venise (et trÚs bientÎt San Sebastian).

Festivals

États-Unis

Festival du Film de Telluride (31 août au 3 septembre)

  • Olivier Assayas pour Doubles vies

Canada
Toronto International Film Festival (6 au 16 septembre)

  • Jacques Audiard pour Les Frères Sisters
  • Sébastien Betbeder pour Ulysse & Mona
  • Olivier Assayas pour Doubles vies
  • Rithy Panh pour Les Tombeaux sans noms
  • Eva Husson pour Les Filles du soleil
  • Louis Garrel, Laetitia Casta et Lily-Rose Depp pour L'Homme fidèle
  • Mia Hansen-Løve, Roman Kolinka et Aarshi Banerjee pour Maya
  • Thomas Szabo pour Minuscule 2 - Les Mandibules du bout du monde
  • Emmanuel Mouret pour Mademoiselle de Joncquières
  • Phuttiphong Aroonpheng pour Diable de Mer
  • Tom Volf pour Maria by Callas
  • Guillaume Giovanetti et Çagla Zencirci pour Sibel
  • Louise Grinberg pour Cities of Last Things
  • Sofia Boutella pour Climax
  • Claire Denis pour High Life et une rĂ©trospective organisĂ©e par l’Alliance Française de Toronto
  • Jonathan Vinel, Caroline Poggi, Aomi Muyock, Sebastian Urzendowsky et Florian Kiniffo pour Jessica Forever
  • Benjamin Naishtat pour Rojo
  • Stéphane Bak pour The Mercy of the Jungle
  • Thomas Cailley et Garance Marillier pour la sĂ©rie Ad Vitam

Italie
Mostra internationale de cinéma de Venise (29 août au 6 septembre)

  • Nicole Garcia en tant que membre du Jury de la compĂ©tition officielle
  • Clémence Poésy en tant que membre du Jury Venice Virtual Reality
  • Frédéric Bonnaud en tant que membre du Jury Orizzonti
  • Raymond Depardon qui a reçu le Prix d’honneur pour l’inclusion ƒdipe Roi pour l’ensemble de la carriĂšre
  • Mikhaël Hers, Vincent Lacoste, Isaure Multrier et Stacy Martin pour Amanda
  • Alexia Walther, Maxime Matray, Thomas Scimeca, Agathe Bonitzer et Basile Meilleurat pour Bêtes blondes
  • Claire Burger, Bouli Lanners, Justine Lacroix et Sarah Henochsberg pour C'est ça l'amour
  • Jacques Audiard, Alexandre Desplat et Thomas Bidegain pour Les Frères Sisters
  • Pierre Schoeller, Louis Garrel, Laurent Lafitte, Noémie Lvovsky et Céline Sallette pour Un peuple et son roi
  • Olivier Assayas, Guillaume Canet, Vincent Macaigne, Christa Théret et Nora Hamzawi pour Doubles vies
  • Sébastien Marnier, Laurent Lafitte et Véronique Ruggia pour L'Heure de la sortie
  • Sarah Marx, Sandrine Bonnaire, Sandor Funtek et Virginie Acaries pour L'Enkas
  • Valeria Bruni-Tedeschi, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky, Bruno Raffaelli, Valeria Golino, Riccardo Scamarcio et Marisa Borini pour Les Estivants
  • Rithy Panh pour Les Tombeaux sans noms
  • Joachim Lafosse pour Continuer
  • David Oelhoffen, Matthias Schoenaerts et Reda Kateb pour Frères ennemis
  • Bérénice Bejo pour La Quietud
  • Elsa Amiel et Julia Föry pour Pearl
  • Amos Gitaï, Mathieu Amalric et Pippo Delbono pour Un tramway à Jérusalem

Portugal
Festival International du Film d’Horreur de Lisbonne - Festival Motel X (4 au 9 septembre)

  • Yann Gonzalez pour Un couteau dans le cœur

Suisse

Festival du Film Français d'Helvétie (12 au 16 septembre)

  • Jeanne Herry et Élodie Bouchez pour Pupille
  • Stéphane Brizé pour En guerre
  • Patrick Cassir et Camille Chamoux pour Premières Vacances
  • Philippe Faucon et Moustapha Mbengue, pour Amin
  • Pierre Salvadori et Adèle Haenel pour En liberté !
  • Agnès Jaoui pour Place publique
  • Thomas Lilti pour Première Année
  • Bettina Oberli et Mélanie Thierry pour Le Vent tourne
  • Guillaume Senez pour Nos batailles

Sorties

Canada

  • Tom Volf s’est dĂ©placĂ© Ă  MontrĂ©al pour Maria by Callas

Suisse

  • Kev Adams, Jamel Debbouze, Vanessa Guide, Lionel Steketee et Daive Cohen du 13 au 14 septembre pour Alad'2
  • Antony Cordier pour Gaspard va au mariage

Royaume-Uni

  • Eyé Haidara pour Le Sens de la fête
  • Agnès Varda et JR pour la sortie de Visages, villages du 11 au 14 septembre