En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Sale comme un ange

Sale comme un ange

Un Long métrage de Catherine Breillat

Produit par Banfilm, French Production, CB Films

Sortie en France : 19/06/1991

  • Sommaire

Acteurs (16)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

Banfilm, French Production, CB Films

Distribution France :

Pyramide Distribution

Exportation / Vente internationale :

Pyramide International

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (4)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Georges Deblache, policier, vit seul depuis toujours. Ses relations sexuelles se limitent aux prostituées et il réserve ses amitiés aux hommes. Depuis quelque temps, il se sent fatigué. Sans se l'avouer, il craint d'avoir vieilli et boit trop de Casanis. Un malaise l'envoie quelques heures à l'hôpital, où un truand menacé de mort, Mannoni, vient lui demander de l'aide. Professionnellement, Deblache est "marié" avec Théron, un policier plus jeune, beau et coureur de jupons. Ex-coureur plutôt, puisque Théron vient d'épouser Barbara, une jeune provinciale belle, froide et uniquement préoccupée de s'habiller "convenablement", qu'il présente à celui qui partage ses nuits d'enquêtes, d'interrogatoires ou de beuveries. D'emblée, Barbara n'aime pas Deblache et le lui fait comprendre. Est-ce cette agressivité ou de la jalousie à l'égard de Théron? En tout cas Deblache est attiré physiquement par Barbara. Lorsque celle-ci se laisse séduire, c'est pour fondre aussitôt en larmes, remplie de honte et de remords. Sous prétexte de lui faire protéger l'épouse et le fils de Mannoni, Deblache éloigne Théron, gardant le champ libre avec Barbara qui, détestant cet amour purement physique auquel elle est incapable de résister, se méprise. Tandis que Deblache délaisse peu à peu ses devoirs - il ne peut empêcher l'assassinat de Mannoni -, Barbara trouve dans ce duel sans fin une façon de s'affirmer qui lui manquait.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (18)

Producteurs délégués :

Nella Banfi, Robert Boner, Emmanuel Schlumberger

Producteur exécutif :

Pierre Sayag

Producteur étranger :

Alessandro Verdecchi

Ingénieurs du son :

Georges Prat, Philippe Morel

Monteuse :

Agnés Guillemot

Scripte :

Nathalie Bayle

Auteur de la musique :

Olivier Manoury

Costumière :

Malika Brahmi

Photographe de plateau :

Martine Peccoux

Assistant à la réalisation :

Richard Debuisne

Scénariste :

Catherine Breillat

Directeur de la photo :

Laurent Dailland

Assistant son :

Marc-Antoine Beldent

Assistantse monteuses :

Axelle Malavieille, Anne Souriau, Lise Truong

Décorateur :

Olivier Paultre

Bruiteurs :

Pascal Chauvin, Jonathan Liebling

Mixeur :

Dominique Dalmasso

Régisseur général :

Claude Azoulay

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Policier

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie, Suisse

EOF :

Inconnu

Nationalité :

50% français (France, Italie, Suisse)

Année de production :

1991

Sortie en France :

19/06/1991

Durée :

1 h 45 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

73752

Visa délivré le :

15/05/1991

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur