En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Lacenaire

Lacenaire

Un Long métrage de Francis Girod

Produit par Partner's Production, Ciné 5

Sortie en France : 19/12/1990

  • Sommaire

Acteurs (50)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Partner's Production, Ciné 5

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal

Coproductions :

Ugc, Ciné 5

Distribution France :

UGC Distribution (ex International)

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (4)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Dans sa prison, Lacenaire vit ses derniers jours en attendant la guillotine qu'il désire comme une forme de suicide spectaculaire et une immense gifle à l'ordre social. Il reçoit diverses visites - son ami intime et complice Avril, un phrénologue venu étudier le crâne d'un grand criminel, sa maîtresse Ida, l'écrivain et journaliste Arago, le Préfet de police Allard - au cours desquelles il évoque son aventure. Enfant, il a souffert du manque d'amour d'une mère qui préférait son frère. Il découvre peu à peu le chemin du mal comme voie vers le suicide par la guillotine. Parti du simple vol, c'est à l'armée qu'il franchit le pas du meurtre en se vengeant d'un tricheur. Il se fait envoyer en prison pour de petites escroqueries afin d'y recruter des hommes de main dont il serait le cerveau et s'y lie d'amitié avec Avril et le jeune, naïf et maladroit Baton, avec lesquels il monte des coups de plus grande envergure, dont le meurtre d'un receleur qu'ils dépouillent. Trahi par Avril, qui espérait ainsi un allégement de peine et qu'il entraînera dans sa chute, Lacenaire avoue sans difficulté ses crimes au Préfet Allard, fait de son procès une tribune et supplie le jury de le condamner à mort. En prison, il écrit ses mémoires. Il confie à Allard, avec qui il s'est lié d'une amitié fondée sur une estime réciproque, le soin de publier son ouvrage et de s'occuper de sa pupille Hermine, une orpheline qu'il a recueillie et élevée. Après l'exécution, Allard tient ses promesses, même si Arago empiète largement sur sa mission.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (17)

Producteur délégué :

Ariel Zeïtoun

Scénaristes :

Georges Conchon, Francis Girod

Ingénieurs du son :

André Hervée, Claude Villand

Cadreur :

Arthur Cloquet

Monteuse :

Geneviève Winding

Assistants monteurs :

Colette Beltran, Ludovic Schoendoerffer, Agnès Schwab

Décorateur :

Jacques Bufnoir

Bruiteur :

Jérôme Lévy

Costumière :

Yvonne Sassinot de Nesle

Assistants à la réalisation :

Emmanuel Hamon, Olivier Horlait, Jérôme Navarro

Directeur de la photo :

Bruno de Keyzer

Assistants opérateurs :

Jean-Hugues Oppel, Dominique Pinto

Directeur de production :

Daniel Deschamps

Monteuse son :

Michèle Catonné

Scripte :

Suzanne Durrenberger

Auteur de la musique :

Laurent Petitgirard

Cascadeurs :

Lionel Vitrant, Daniel Vérité

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Historique, Drame

Thèmes :

Meurtre

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1990

Sortie en France :

19/12/1990

Durée :

2 h 5 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

71588

Visa délivré le :

16/11/1990

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,66

Format son :

Dolby

Affiches (1)

Réalisateur

Sélections en festivals

Les César du Cinéma Français - 1991

Les César du Cinéma Français (France, 1991)

Sélection (2)

Meilleurs costumes : Yvonne Sassinot de Nesle

Meilleur acteur : Daniel Auteuil