En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Netchaiev est de retour

Netchaiev est de retour

Un Long métrage de Jacques Deray

Produit par Les Films de l'Ecluse

Sortie en France : 23/01/1991

  • Sommaire

Acteurs (24)

Production et distribution (6)

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (4)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Fraîchement débarqué à Paris, Daniel Laurençon, qui se fait appeler Netchaïev, que l'on croyait mort assassiné cinq ans auparavant à Gibraltar, prévient un centre commercial d'un attentat à la bombe quelques minutes avant sa réalisation. Le directeur de la DST, Marroux, semble particulièrement intéressé : en fait, Daniel est son fils. Ce dernier prend contact avec Perez : il veut savoir pourquoi celui-ci l'a sauvé au dernier moment et qui a voulu le tuer. Très vite le bruit du retour de Netchaïev se répand parmi les anciens d'un groupuscule révolutionnaire (JGR) : Elie, écrivain, Martel, journaliste, Brigitte, ancienne compagne de Daniel, qui a épousé Leloy dont elle s'est séparée, et Leloy lui-même, avocat d'affaires, le premier à avoir quitté le groupe. Seul Daniel a continué la lutte en passant au terrorisme. Perez est tué mais sa fille Sonsoles fait parvenir à Marroux un enregistrement de sa conversation avec Daniel qui est prêt à échanger des informations sur les terroristes qui préparent une série d'attentats contre l'arrêt des poursuites contre lui. Tandis que Daniel apprend de Brigitte que c'est Leloy qui a commandité son assassinat, Marroux découvre que ce dernier est lié à un trafic d'armes dans lequel Daniel avait mis le nez. Une course contre la montre s'engage. Leloy est abattu alors qu'il venait de désarmer Daniel. Celui-ci retrouve son père mais se rend compte qu'il ne peut effacer le passé. Il accepte pourtant de le mener à la planque des terroristes. Alors que Daniel s'y comporte de façon quasi suicidaire, Marroux est abattu en tentant de le protéger.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (23)

Assistants à la réalisation :

Renaud Bertrand, Éric Langlois

Auteur de l'œuvre originale :

Jorge Semprun

Scénaristes :

Jacques Deray, Dan Franck

Ingénieurs du son :

Bernard Leroux, Alain Sempé

Assistants opérateurs :

Alain Dutartre, Laurent Fleutot

Directeur de production :

Richard Takvorian

Monteur :

Henri Lanoé

Scripte :

Bénédicte Kermadec

Auteur de la musique :

Claude Bolling

Cascadeurs :

Claude Carliez, Rémy Julienne

Distributeur France :

Jean Labadie

Régisseur général :

Yves Dutheil

Dialoguiste :

Dan Franck

Producteurs :

Yves Gasser, Serge Khayat, Christine Lipinska

Directeur de la photo :

Yves Angelo

Assistant son :

Olivier Villette

Cadreur :

Jean Harnois

Attachée de presse (film) :

Danielle Gain

Monteuse son :

Sylvie Pontoizeau

Décorateur :

François de Lamothe

Bruiteur :

Jean-Pierre Lelong

Casting :

Shula Siegfried

Photographe de plateau :

Étienne George

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Policier

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie)

Année de production :

1991

Sortie en France :

23/01/1991

Durée :

1 h 50 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

68753

Visa délivré le :

31/01/1991

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur