Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Race des Seigneurs

La Race des Seigneurs

Un Long métrage de Pierre Granier-Deferre

Produit par Les Films La Boëtie, Les Films Montfort

Sortie en France : 10/04/1974

  • Sommaire

Acteurs (34)

Production et distribution (4)

Productions Déléguées :

Les Films La Boëtie, Les Films Montfort

Exportation / Vente internationale :

Artedis

Production Étrangère :

Jupiter Generale Cinematografica

Distribution France :

Cinema International Corporation (CIC)

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Julien Dandieu, chef du Parti Républicain Unifié, à tendance démocratique, vient d'avoir un entretien avec le Premier Ministre. Il semblerait qu'il puisse obtenir le portefeuille des Affaires Sociales, à moins que l'un des membres du P.R.U., Garcin, ne s'y oppose. Dandieu multiplie les visites, les conférences de presse, cherche maints appuis. Pourtant, un fait risque de faire échouer le jeune "Seigneur"; c'est sa liaison avec Creezy, cover-girl dont les photos s'étalent sur les murs de Paris, dans les magazines, suscitant vis-à-vis de Dandieu de vives critiques. De surcroît, Dandieu passe son "précieux" temps à rechercher sa jeune maîtresse, qui a disparu... Grâce à l'intervention d'une amie intime de Dandieu, Garcin accepte finalement que celui-ci soit candidat aux Affaires Sociales. Dandieu peut donc se rendre à l'Elysée. Le même jour, un ultime appel de Creezy l'avertit que s'il n'est pas chez elle immédiatement, elle le quitte pour toujours... Radieux, le nouveau ministre quitte l'Elysée. Pendant ce temps, Creezy avale des barbituriques...

© Fiches du Cinéma

Propos

Propos

Le personnage interprété par Alain Delon n'est pas sans évoquer un homme politique de cette époque, Jean-Jacques Servan-Schreiber, issu lui aussi des rangs d'un parti centriste (Parti radical) déchiré par l'idée de s'allier à la droite au pouvoir pour tenter d'inflechir sa politique sociale. La scission possible du P.R.U. est réélement arrivée dans la cas du parti Radical.

Il est évoqué dans le film le fait que la majorité a remporté de peu les élections législatives et qu'elle a besoin de s'ouvrir au centre pour conserver une majorité claire. C'est ce qui s'est passé lors des élections législatives françaises de 1973 où la majorité l'emporta d'une courte tête et tenta de rallier à elle le "Mouvement réformateur" de JJSS et Jean Lecanuet, dont le parti radical faisait partie. De plus JJSS mettait en avant des idées novatrices qui bousculaient les habitudes radicales. C'est encore un parallèle avec certaines scènes du film où l'on voit de vieux cadres du PRU reprocher à Julien Dandieu son arrivisme.

Il faut ajouter à cela le fait que JJSS eut de nombreuses conquêtes féminines. Par contre il ne sacrifia jamais ses fils et sa famille à ses ambitions politiques.

Le personnage de Renée Vibert, évoque Marie-France Garaud, gourou de nombreux hommes politiques des années 1970.

Par pure coïncidence, le film sort une semaine après la mort de Georges Pompidou, le 2 avril 1974.

Source : Wikipedia

Générique détaillé (20)

Assistants à la réalisation :

Denys Granier-Deferre, Philippe Lefebvre

Dialoguistes :

Pierre Granier-Deferre, Pascal Jardin

Producteur :

André Genoves

Producteur étranger :

Eugène Tucherer

Ingénieur du son :

Jean Labussière

Assistants opérateurs :

Michel Coteret, Jean-Claude Gaillard

Directeurs de production :

Guy Azzi, Jean Guillaume

Assistante monteuse :

Michèle Robert-Lauliac

Auteur de la musique :

Philippe Sarde

Mixeur :

Alex Pront

Adaptateurs / Dialoguistes :

Pierre Granier-Deferre, Pascal Jardin

Auteur de l'œuvre originale :

Félicien Marceau

Scénaristes :

Pierre Granier-Deferre, Pascal Jardin

Directeur de la photo :

Walter Wottitz

Assistant son :

Maurice Dagonneau

Cadreur :

Claude Bourgoin

Monteur :

Jean Ravel

Décorateur :

Pierre Guffroy

Costumier :

Christian Dior

Photographe de plateau :

Victor Rodrigue

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Thriller, Policier

Langue de tournage :

Français

Origines :

Italie, France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (Italie, France)

Année de production :

1974

Sortie en France :

10/04/1974

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

41551

Visa délivré le :

10/04/1974

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Cadre :

1,85

Format son :

Mono

Affiches (2)

Réalisateur