En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Faux et usage de faux

Faux et usage de faux

Un Long métrage de Laurent Heynemann

Produit par Alter Films

Sortie en France : 22/08/1990

  • Sommaire

Acteurs (28)

Production et distribution (4)

Production Déléguée :

Alter Films

Exportation / Vente internationale :

Documentaire sur Grand Écran

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (4)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Tandis que l'étonnant manuscrit d'un inconnu parvient à un éditeur, Anatole Hirsch, célèbre prix Goncourt, passe à "Apostrophes". Le lendemain, il explique à son neveu Martin Bassane qu'il en a marre d'être de ces auteurs que l'on achète mais qu'on ne lit pas et qu'il publie un livre sous pseudonyme, celui d'Emile Arthus. Il souhaite que Martin incarne cette créature imaginaire. Martin, qui est alors en train de repeindre son appartement et a des velléités littéraires, accepte. Peu à peu le personnage d'Arthus prend corps. Les hautes stratégies du monde littéraire se donnent libre cours. Après la parution du second roman d'Arthus, "Les Voisins du zéro", une célèbre journaliste d'un grand quotidien "intellectuel" parisien de l'après-midi va interroger le phénomène à Copenhague. Elle en sort convaincue de la réalité du phénomène Arthus, mais certains détails l'intriguent. Après de sombres manigances, le livre obtient le Goncourt. Venue rencontrer Hirsch dans le restaurant où il fête généralement ses succès, la journaliste lui laisse entendre qu'elle n'est pas dupe. Tandis que la situation conjugale de Martin se détériore, celui-ci se prend d'abord peu à peu au jeu: il aurait très bien pu écrire ce roman-là, lui semble-t-il. Mais bientôt, les rapports entre l'oncle et le neveu s'enveniment: Martin supporte de moins en moins de n'être qu'un homme de paille, Anatole de voir sa créature recueillir tous les honneurs. Les noirceurs, l'impuissance, l'attitude sadomasochiste de Hirsch sont dévoilés par Martin/Arthus. Hirsch, poursuivi par les journalistes, finit par se suicider.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (13)

Producteur délégué :

Alain Terzian

Adaptateurs / Dialoguistes :

Chrystel Egal, Laurent Heynemann, Jean-Marc Roberts

Auteur de l'œuvre originale :

Paul Pavlowitch

Directeur de la photo :

Robert Alazraki

Assistant son :

Jean-Michel Chauvet

Décoratrice :

Valérie Grall

Régisseur général :

Jean-Dominique Chouchan

Assistants à la réalisation :

Tristan Ganne, Albane Guilhe

Dialoguiste :

Jean-Marc Roberts

Scénaristes :

Jean-Marc Roberts, Chrystel Egal, Laurent Heynemann

Ingénieur du son :

Michel Desrois

Directeur de production :

Philippe Lievre

Auteur de la musique :

Philippe Sarde

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Policier

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Année de production :

1990

Sortie en France :

22/08/1990

Durée :

1 h 35 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

72196

Visa délivré le :

20/07/1990

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur