En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Une nuit à l'Assemblée Nationale

Une nuit à l'Assemblée Nationale

Un Long métrage de Jean-Pierre Mocky

Produit par Koala Films

Sortie en France : 08/06/1988

  • Sommaire

Acteurs (43)

Production et distribution (3)

Production Déléguée :

Koala Films

Distribution France :

Bac Films Distribution

Box Office : cumulé

Box Office : chronologie

Sorties à l'international (2)

PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

Voir tout

Voir moins

Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

Synopsis

Walter Arbeit, naturiste convaincu, a fait un gros effort pour se mettre quelque chose sur le poil et accompagner le députémaire de son village à l'Assemblée où il est décoré à la sauvette de la légion d'honneur. Mais lorsqu'il se rend compte que, billets en main, le député Dugland marchande sa décoration, furieux et vexé Arbeit perd son calme et son manteau et crée un scandale dans les couloirs. Henriette Brulard ,gauchiste à chignon qui se présente tous les 7 ans à la présidentielle, voit là une occasion revée de faire parler d'elle. En revanche, Octave Leroi qui dirige ce trafic de décorations pour alimenter la caisse noire de son beau-frère ministre aimerait bien que l'on passe l'affaire sous silence...

Propos

Une nuit à l'Assemblée Nationale - dont le titre fait référence aux Marx Brothers - est sorti entre les deux tours des élections législatives, le tournage ayant eu lieu début 1988 au fort de St-Cyr (séquence du camp et de la réunion royaliste) et au Studio de Neuilly (scènes de l'Assemblée), Jean-Pierre Mocky n'ayant pas pu tourner sur place..

Avant la sortie du film, le 8 juin 1988, une projection à huit clos fut organisée par le distributeur Jean Labadie (Bac films) pour les journalistes politiques sans que Mocky en soit au courant. L'Elysée craignait que le film ait une incidence sur le taux de participation électoral au deuxième tour des Législatives, le taux des abstentionistes étant déjà élevé 32 % au soir du premier tour. Suite à cela, Mocky se fâcha avec Bac films et UGC, ce qui lui ferma la porte de beaucoup de salles. Mocky accusa la presse d'être muselée, la publicité fut suprimée, le film fut retiré de l'affiche dès la deuxième semaine. Pour Mocky, Une nuit à l'Assemblée mit un coup d'arrêt à sa carrière commerciale, il ne rencontra plus le succès, et les critiques rendirent moins compte de ses films. Il est clair que dans sa filmographie il y a un avant et un après Une nuit à l'Assemblée où il est devenu tricard dans la profession.

Source : jpierre.mocky.free.fr

Générique détaillé (14)

Producteur délégué :

André Djaoui

Producteur :

Jean-Pierre Mocky

Directeur de la photo :

Marcel Combes

Directeur de production :

Patrick Delauneux

Scripte :

Anne-Marie Garcia

Auteur de la musique :

Gabriel Yared

Photographe de plateau :

Jean-Pierre Fizet

Assistants à la réalisation :

Reynald Calcagni, Richard Debuisne, Marc-Henri Dufresne

Scénaristes :

Jean-Pierre Mocky, Patrick Rambaud

Ingénieurs du son :

Bernard Rochut, Frédéric Ullman

Monteurs :

Jean-Pierre Mocky, Hélène Sicard, Sophie Moyse

Décorateur :

Jean-Michel Hugon

Distributeur France :

Jean Labadie

Régisseuse générale :

Cathy Lemeslif

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie sociale

Thèmes :

Politique

Langue de tournage :

Français

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français

Année de production :

1988

Sortie en France :

08/06/1988

Durée :

1 h 28 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

67297

Visa délivré le :

22/06/1988

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Stéréo