En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Cavaleur

Le Cavaleur

Un Long métrage de Philippe de Broca

Produit par Les Films Ariane, Mondex et Cie

Sortie en France : 17/01/1979

    Synopsis

    Edouard Choiseul (Jean Rochefort) est un homme pressé, pour son travail comme pour l'amour. Pianiste virtuose portant fort bien sa cinquantaine et le succès, il va de femme en femme sans s'arreter trop longtemps, de sa première épouse Lucienne (Annie Girardot) à sa dernière conquete, Murielle (Catherine Alric), la starlette. Il se rend compte un jour brutalement de son age quand il apprend qu'une de ses anciennes amies est maintenant grand'mère. Ce qui ne l'empeche pas d'etre sensible à la fascination qu'il exerce sur la petite fille de ladite grand'mère, au point de vouloir abandonner sa seconde épouse Marie-France (Nicole Garcia) pour ce fruit tendre. Mais ses plans échouent et son entourage féminin le boude. Il se tourne alors vers un ancien ami du Conservatoire devenu un quincailler paisible et reconvertit en sage professeur de piano, il en acceptera d'autant mieux un nouveau statut qui lui échoit grace à l'une de ses filles : celui de grand-père. Ce qui lui permet de retrouver, le jour des noces de sa fille, toutes celles qui s'étaient provisoirement détournées de lui.

    Acteurs (26)

    Production et distribution (4)

    Productions Déléguées :

    Les Films Ariane, Mondex et Cie

    Exportation / Vente internationale :

    TF1 Studio (ex-TF1 International)

    Coproduction :

    Fr3-france regions

    Distribution France :

    Compagnie Commerciale Française Cinématographique (CCFC)

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Point de vue

    Décidément, Philippe de Broca revient souvent sur le même personnage, une sorte de gamin qui découvre plus ou moins l'âge adulte vers les quarante balais. L'incorrigible reste espiègle, c'est sa respiration. Le magnifique découvre l'amour et retient enfin la réalité. Ici Rochefort, dans un film volontiers comique mais aux grands coups de pinceaux dramatiques, se prend la quarantaine en pleine poire. Il vieillit et n'assume pas vraiment. Est-il temps d'arrêter de cavaler? "Toujours enfant et jamais adulte" semble être sa devise. Peut-il changer et grandir? Le film n'en donne pas la réponse. Il pose juste la question. Tout le film est cette question.

    Sur son scénario, De Broca demande à Audiard de mettre des dialogues très chaleureux, moins exubérants qu'à l'habitude. C'est toujours bon se le rappeller : Audiard n'est pas qu'un ajusteur de bons mots sur des personnages plein de gueule ; il sait aussi manier le verbe avec retenue et réalisme, taquinant les couleurs pastel de temps en temps.

    Le lumineux Rochefort incarne avec maestria son personnage d'enfant paumé et solitaire dans la foule des gens qui l'aime. En un clin d'oeil, en un froncement de sourcil, il développe toute une gamme de sentiments, d'émotions, à partir de rien. Un sourire, un oeil vague et c'est la nostalgie qui effleure. Deux yeux ronds et le bonhomme découvre l'effroi de songer que sa femme puisse le tromper. Rochefort est un acteur génial, un séducteur irrésistible.
    Pour entourer cet électron trop libre, De Broca nous a concocté un casting de premier ordre, en qualité comme en quantité, des petits rôles forts sympathiques. De la radieuse Danielle Darrieux à la beauté soixantenaire jusqu'à la voluptueuse Nicole Garcia, c'est une troupe pleine de grâce et de finesse qui s'est satellisée pour permettre à Rochefort de briller.

    Surtout cette petite mise en scène qui se met à transporter sur quelques secondes le film vers des sommets de poésie et de tendresse, un "truc" que De Broca nous sert presqu'à chaque fois, une surprise, un moment d'une chaleur particulière qui le place aisément parmi mes auteurs favoris.

    Source : alligatographe.blogspot.fr

    Générique détaillé (19)

    Dialoguiste :

    Michel Audiard

    Scénaristes :

    Philippe de Broca, Michel Audiard

    Ingénieur du son :

    Jean Labussière

    Assistant opérateur :

    Philippe Bordas

    Directeur de production :

    Raymond Leplont

    Monteuse son :

    Renée Deschamps

    Auteur de la musique :

    Georges Delerue

    Chef décorateur :

    Eric Moulard

    Mixeurs :

    Jean Nény, Alex Pront

    Régisseuse générale :

    Nicole Carmet

    Producteurs :

    Georges Dancigers, Alexandre Mnouchkine

    Directeur de la photo :

    Jean-Paul Schwartz

    Assistant son :

    Pierre Davoust

    Cadreur :

    Didier Agostini

    Monteurs :

    Henri Lanoé, Isabelle García de Herreros

    Scripte :

    Hélène Sebillotte

    Bruiteur :

    Daniel Couteau

    Costumière :

    Catherine Leterrier

    Photographe de plateau :

    Jean-Pierre Fizet

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1978

    Sortie en France :

    17/01/1979

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    49726

    Visa délivré le :

    22/01/1979

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals

    Les César du Cinéma Français - 1980

    Les César du Cinéma Français (France, 1980)

    Sélection (2)

    Meilleur montage : Henri Lanoé

    Meilleure actrice dans un second rôle : Nicole Garcia

    Palmarès

    Les César du Cinéma Français - 1980

    Les César du Cinéma Français (France, 1980)

    Prix

    César de la meilleure actrice dans un second rôle : Nicole Garcia