En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Vénus aveugle

Vénus aveugle

Un Long métrage de Abel Gance

Produit par Société France Nouvelle

Sortie en France : 20/09/1941

    Synopsis

    Clarisse est une belle jeune femme qui a posé pour la publicité des cigarettes "Vénus". Souffrant de troubles de la vue, elle apprend qu'elle est atteinte d'un décollement de la rétine et qu'elle va bientôt être aveugle. Elle regagne avec sa soeur Mireille son logis : un bateau échoué, "Le Tapageur", où elle vit avec celui qu'elle aime, Madère, un ancien capitaine au long cours. Pour éviter à ce dernier la compagnie d'une infirme, elle simule une infidélité, provoquant la fureur de son amant et son départ pour une longue croisière. Clarisse reprend son premier métier de chanteuse, au cabaret "Le Bouchon rouge", tenu par le brave Indigo et sa femme Marceline. Un évanouissement sur scène lui révèle qu'elle est enceinte. Elle met au monde une petite fille, Violette. Madère rentre au bout d'un an, marié à une femme riche et oisive, Giselle. Ils attendent un enfant, qui sera baptisé le jour même où Violette, atteinte de diphtérie, meurt prématurément. Devenue aveugle, Clarisse se retire sur "Le Tapageur". Sa soeur décide de révéler la vérité à Madère. Celui-ci, qui n'est pas heureux en ménage, vient rendre visite à Clarisse sous une fausse identité. Avec quelques amis, ils montent une généreuse supercherie en faisan croire à l'infirme qu'ils partent tous en croisière sur "Le Tapageur". Mais Clarisse a vu avec les yeux du coeur : alors que le navire s'apprête effectivement à lever l'ancre, elle recouvre la vue et reconquiert du même coup son amour.

    Source : cineclubdecaen.com

    Acteurs (11)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Société France Nouvelle

    Distribution France :

    Consortium du Film

    Exportation / Vente internationale :

    Editions René Château

    Propos

    [Gance rédige le scénario de Vénus aveugle] après l’échec de son Christophe Colomb et qu’il devait tourner avec les mêmes interprètes pendant la Drôle de Guerre sous le titre de Messaline. Mais il s’agissait d’un scénario personnel et le film, réalisé fin 1940 en Zone Libre au milieu d’énormes difficultés dont il porte les stigmates, deviendra de par sa volonté l’image emblématique de la France meurtrie. Peut-être aurait-il souhaité composer différemment cette évocation amoindrie par des différends incessants avec son producteur novice, et surtout avec sa vedette féminine rétive. Mais il s’agissait malgré tout d’une œuvre bien personnelle.

    Source : 1895.revues.org

    Générique détaillé (10)

    Assistant à la réalisation :

    Edmond T. Gréville

    Scénaristes :

    Abel Gance, Steve Passeur

    Ingénieur du son :

    Jean Lecoq

    Directeur de production :

    Pierre Danis

    Décorateur :

    Paul Bertrand

    Producteur :

    Jean-jacques Mecatti

    Directeurs de la photo :

    Léonce-Henri Burel, Henri Alekan

    Cadreur :

    Henri Alekan

    Monteur :

    Andrée Danis

    Auteur de la musique :

    Raoul Moretti

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1940

    Sortie en France :

    20/09/1941

    Durée :

    2 h 20 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    2049

    Visa délivré le :

    21/09/1941

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono