En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Vie de château

La Vie de château

Un Long métrage de Jean-Paul Rappeneau

Produit par Les Productions de la Guéville

Sortie en France : 25/01/1966

    Synopsis

    Nous sommes en 1944. La gentille Marie, fille du fermier Dimanche, a épousé Jérôme, fils de la châtelaine dont dépend la ferme. Elle voudrait bien vivre à Paris, mais son mari la cloître au château. Or voici qu'un soir, l'aventure vient à elle sous les traits de Bobby, jeune capitaine des P.F.L., parachuté dans la région. Bobby est chargé de faire un relevé du parc, dans lequel doivent, au jour J, être largués des parachutistes. Le devoir ne s'oppose d'ailleurs pas à ce que le fringant capitaine fasse à Marie une cour pressante, tandis que, pour sa part, un major allemand s'efforce à la galanterie. Le père de Marie, de son côté, est le chef de la Résistance locale, ce qui complique bien les choses. Jérôme passe à travers tous ces événements avec une splendide inconscience, soucieux avant tout de maintenir sa très jeune épouse hors des contacts dangereux. C'est lui qui, négligemment, délivrera son beau-père et mettra la cargaison hors d'état de nuire et, à la place de Bobby rendu indisponible par une "explication entre hommes" avec le major allemand, permettra dans la nuit du 6 juin l'assaut des Alliés. Et c'est sur le char des triomphateurs qu'il fera son entrée dans Paris libéré, aux côtés d'une Marie totalement reconquise.

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (15)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Les Productions de la Guéville

    Exportation / Vente internationale :

    TF1 Studio (ex-TF1 International)

    Production Associée :

    Ancinex

    Distribution France :

    Ugc

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Prix Louis Delluc 1965.

    Critique

    Raconter l'intrigue, c'est dénaturer cette première œuvre d'un jeune réalisateur. À tout instant, le film frôle le "sacrilège", la faute de goût, sans y tomber ; essentiellement parce que c'est une œuvre jeune, saine, profondément gaie, mais d'une gaieté robuste, entraînante, qui suscite le rire, le sourire et l'abandon à cette action bien montée, pleine de rebondissements, d'imprévu où s'allient l'ironie, l'humour, une douce indulgence pour les personnages un peu farfelus, la tendresse pour la petite héroïne romantique, enfant gâtée pleine de charme. La direction d'acteurs est excellente, qui permet d'unir les souples talents cinématographiques de Catherine Deneuve et Philippe Noiret, et le jeu plus appuyé, quasiment théâtral, de Pierre Brasseur et Mary Marquet. Le dialogue soutient bien le rythme rapide du film, il est juste "dans le ton" qui convient, et les images sont belles. Pouvoir sourire librement d'une période tragique, mêler – avec quelque invraisemblance sans doute – les histoires individuelles à ce que fut l'histoire est un soulagement. .Et l'œuvre est assez achevée pour que l'on puisse comprendre et aimer ce film d'un jeune pour qui l'Occupation, la Libération sont des accessoires des récits des anciens, comme Verdun le fut pour une autre génération. Réaction saine qui fait accepter la liberté, la désinvolture de La Vie de château.

    © Jacqueline Lajeunesse, "La Saison Cinématographique 1966".

    Générique détaillé (15)

    Assistants à la réalisation :

    Olivier Gérard, Nicolas Ribowski

    Dialoguiste :

    Daniel Boulanger

    Scénariste :

    Jean-Paul Rappeneau

    Ingénieurs du son :

    Pierre Goupil, Jacques Maumont

    Monteur :

    Pierre Gillette

    Scripte :

    Elisabeth Rappeneau

    Chef décorateur :

    Jacques Saulnier

    Régisseur général :

    Jacques Pignier

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Alain Cavalier, Claude Sautet

    Productrice :

    Nicole Stéphane

    Directeur de la photo :

    Pierre Lhomme

    Directeur de production :

    Jacques Juranville

    Assistant monteur :

    Ghislaine Desjonqueres

    Auteur de la musique :

    Michel Legrand

    Costumier :

    Marc Doelnitz

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie

    Thèmes :

    Histoire

    Langue de tournage :

    Français, Anglais

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1965

    Sortie en France :

    25/01/1966

    Durée :

    1 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    29595

    Visa délivré le :

    22/12/1965

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune