En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Plus Belles Escroqueries du monde

Les Plus Belles Escroqueries du monde

Un Long métrage de Claude Chabrol, Jean-Luc Godard, Roman Polanski, Ugo Gregoretti, Hiromichi Horikawa

Produit par Ulysse Films, Lux Compagnie Cinématographique de France

Sortie en France : 14/08/1964

  • Sommaire

Acteurs (28)

Production et distribution (5)

Coproductions :

Vides Cinematografica, Caesar Film

Exportation / Vente internationale :

Télédis

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Segment #1 (Tokyo) : Les cinq bienfaiteurs de Fumiko (Hiromichi Horikawa)

Synopsis
Une jeune entraîneuse de bar s'entretient avec un homme relativement âgé qui fut jadis compositeur d'une chanson célèbre. L'homme se vante d'avoir payé une fortune son dentier en platine et se promène avec des liasses de billets dans son sac. La jeune fille lui propose de le raccompagner chez lui.

Fiche technique
Réalisation : Hiromichi Horikawa
Musique : Keitaro Miho
Photographie : Asakazu Nakai

Distribution

Mie Hama, Ken Matsuda, Yatsuko Tan'ami



Segment #2(Amsterdam) : La rivière de diamants (Roman Polanski)

Synopsis
Une jeune femme se laisse séduire par un riche diplomate qui lui laisse sa carte de visite et lui fixe rendez-vous. Elle se rend chez un joaillier et, à l'aide de la carte, demande à finaliser une vente de bijoux au domicile de son supposé mari. Le joaillier arrive pendant que le diplomate prend son bain, et est accueilli par la jeune femme qui lui propose un thé...

Fiche technique
Réalisation : Roman Polanski
Scénario : Gérard Brach
Musique : Krzysztof Komeda
Photographie : Jerzy Lipman
Montage : Hervé de Luze

Distribution
Nicole Karen, Arnold Gelderman



Segment #3(Naples) : La feuille de route (Ugo Gregoretti)

Synopsis
Une jeune prostituée s'est fait interdire de séjour à Naples pour s'y être fait prendre à racoler. Elle y revient clandestinement pour rejoindre son protecteur. Celui-ci la chasse pour ne pas avoir d'ennui. Malheureuse, elle croise un jeune client à elle qui lui propose son aide, en détournant un peu les dons des œuvres de bienfaisance. Le jeune homme qui étudie le droit a alors une idée qui résoudrait bien des problèmes : en mariant la jeune fille à un vieux de l'hospice elle deviendrait Napolitaine et pourrait rester de plein droit.

Fiche technique

Réalisation et scénario : Ugo Gregoretti
Musique : Piero Umiliani
Photographie : Tonino Delli Colli

Distribution

Gabriella Giorgelli, Guido Guiseppone, Giuseppe Mannajuolo



Segment #4(Paris) : L'Homme qui vendit la tour Eiffel (Claude Chabrol)

Synopsis
Un homme tombe en panne de voiture devant la résidence d'un riche allemand fou de la Tour Eiffel. Il lui annonce que l'État veut s'en séparer au prix de la ferraille et l'invite à Paris pour participer aux enchères.

Fiche technique

Réalisation : Claude Chabrol
Scénario : Claude Chabrol et Paul Gégauff
Dialogues : Paul Gégauff
Musique : Pierre Jansen
Photographie : Jean Rabier
Montage : Jacques Gaillard

Distribution
Jean-Pierre Cassel (l'escroc), Francis Blanche (l'acheteur), Catherine Deneuve, Jean-Louis Maury, Sacha BriquetSacha Briquet, Philomène Toulouse, Michel Charrel



Segment #5(Marrakech) : Le grand escroc (Jean-Luc Godard)

Synopsis
Une journaliste américaine se fait interpeller sur un marché de Marrakech en possession de fausse monnaie. Interrogée puis relâchée, elle retrouve la trace de celui qui distribue les fausses coupures.

Fiche technique
Réalisation, scénario et dialogue : Jean-Luc Godard
Musique : Michel Legrand
Photographie : Raoul Coutard
Montage : Agnés Guillemot
Durée : 25 minutes

Distribution
Jean Seberg (Patricia), Charles Denner (l'escroc), László Szabó (l'inspecteur)

 

Propos

Les Plus Belles Escroqueries du monde est un film à sketches sorti en 1964, assez proche, dans sa forme générale, de la Comédie à l'italienne.
Il est composé de cinq segments :

Tokyo : Les cinq bienfaiteurs de Fumiko de Hiromichi Horikawa
Amsterdam : La rivière de diamants de Roman Polanski
Naples : La feuille de route d'Ugo Gregoretti
Paris : L'Homme qui vendit la tour Eiffel de Claude Chabrol
Marrakech : Le grand escroc de Jean-Luc Godard

Photos

Générique détaillé (9)

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie

Thèmes :

Meurtre

Langue de tournage :

Français, Néerlandais

Origines :

France, Italie, Japon, Pays-bas

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie, Japon, Pays-bas)

Année de production :

1964

Sortie en France :

14/08/1964

Durée :

1 h 51 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

26600

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

2,35

Format son :

Mono