En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Viol du vampire

Le Viol du vampire

Un Long métrage de Jean Rollin

Produit par Les Films ABC

Sortie en France : 27/05/1968

  • Sommaire

Acteurs (17)

Production et distribution (2)

Production Déléguée :

Les Films ABC

Synopsis

Thomas, un jeune psychanalyste accompagné d’un couple d’amis, Marc et Brigitte, se rend dans un vieux manoir campagnard où vivent cloîtrées quatre sœurs qui se prétendent vampires. Le châtelain leur conte la légende de ces femmes dont l’ainée, Solange, fût laissée pour morte des suites d’un duel sous Louis XV, mais elle survécut parce qu’on ne lui aurait pas tranché la tête. Au début du siècle, des villageois violèrent une des sœurs et en aveuglèrent une autre, sans la tuer ; elle put ainsi sauver la lignée. Déterminé à les soigner, Thomas se rend compte que le vampirisme est une maladie bien réelle mais il se heurte au châtelain qui, pour de mystérieuses raisons, a tout intérêt à entretenir la fable au sujet de la malédiction. Poursuivie par les paysans, Brigitte est prise pour une des sœurs et rouée de coups. Thomas et Solange s’enfuient mais trouvent, en apparence, la mort au bord d’une plage. C’est alors que survient la reine des Femmes vampires, belle et terrifiante, qui cherche à dominer le monde par la contagion. Elle dirige ses opérations depuis une clinique privée dirigée par le docteur Samsky, un praticien dont elle a vampirisé la maîtresse. Elle l’oblige à poursuivre des recherches sur les morts-vivants tandis qu’il espère trouver un remède au virus. Avec l’aide de Thomas qui est devenu vampire à son tour par amour pour Solange, Samsky met au point la formule. Pendant ce temps, Marc retrouve Brigitte ressuscitée qui le conduit jusqu’à la clinique où se déroule une messe noire. Cette noce devrait sceller la victoire des immortels mais la reine meurt empoisonnée, et ses séides sont balayés à la mitraillette. L’antidote fonctionne aussi, mais trop bien : il tue les vampires sans les guérir. Seuls Marc et Solange resteront ensemble, emmurés à jamais dans leur manoir.

Source : "Dictionnaire des Films Français pornographies et Erotiques" (Christophe Bier, Serious Publishing, 2011)

Propos

Composé de deux moyens-métrages : "Le viol du vampire" (31 min) et "Les Femmes vampires" (50 min)

Générique détaillé (12)

Producteurs délégués :

Sam Selsky, Jean Rollin

Dialoguiste :

Alain-Yves Beaujour

Directeurs de la photo :

Guy Leblond, Antonio Harispe

Assistant opérateur :

Louis Guéguen

Monteurs :

Jean-Denis Bonan, Mireille Abramovici

Décorateur :

Alain-Yves Beaujour

Assistants à la réalisation :

Marco Pauly, César Polonio, Édouard Niermans

Scénaristes :

Jean Rollin, Alain-Yves Beaujour

Ingénieurs du son :

Jacques-Clément Duval, Jean-François Chevalier

Directeur de production :

Jean Lavie

Scripte :

Mireille Abramovici

Auteurs de la musique :

François Tusques, Yvon Gérault, Barney Wilen, Jenny Clark

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Fantastique

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1968

Sortie en France :

27/05/1968

Durée :

1 h 35 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

33820 et 33821

Visa délivré le :

09/05/1968

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Format son :

Mono