Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Sursis pour un espion

Sursis pour un espion

Un Long métrage de Jean Maley

Produit par Paris Inter Productions (PIP), Sofracima SA

Sortie en France : 31/03/1965

  • Sommaire

Acteurs (10)

Production et distribution (2)

Productions Déléguées :

Paris Inter Productions (PIP), Sofracima SA

Distribution France :

Francinor

Synopsis

Un billet de chemin de fer trouvé sur le corps d'Ange Paoli, peu recommandable personnage assassiné à Paris, conduit l'inspecteur Legrix à Marseille où il pense faire la lumière sur cette affaire. Dans le même train que lui, une jeune femme est, elle aussi, mystérieusement assassinée. Ayant pris contact avec son confrère marseillais, il apprend que cette Marie-Claire Dubois connaissait intimement Ange Paoli et qu'elle a téléphoné de Lyon avant sa mort à une amie. L'Inspecteur Legrix a vite fait de retrouver celle-ci, Monique, qui lui apprend des choses fort intéressantes : Marie-Claire paraissait affolée de l'absence de Paoli qui devait faire le voyage avec elle, elle avait travaillé comme elle chez un certain Béryl qui tient une boîte de nuit et elle avait été soignée quelques temps auparavant dana la clinique du Docteur Roussel. Si celui-ci est honorablement connu à Marseille, Béryl a un casier judiciaire chargé : la police le soupçonne de louches activités mais ne peut rien retenir contre lui et il nie énergiquement connaître Ange Paoli. Cependant, Monique serait un soir étranglée chez elle par un inconnu si l'arrivée de Legrix ne mettait celui-ci en fuite. L'inspecteur recommande la prudence à la jeune fille que ses relations avec la police met en danger, mais elle se rend a un mystérieux rendez-vous et elle est tuée durant un concert public. Toutes les pistes des policiers conduisent à la clinique du docteur Roussel dont la femme parait inquiète : son mari a été contraint pendant la guerre de travailler pour le compte d'une puissance étrangère et son chef direct n'est autre que Béryl. Il est en outre la victime d'un maître chanteur et songe à fuir cette double vie dont il est las et qui maintient sa femme dans un état d'inquiétude morbide. Mais, tandis qu'il cherche à le rejoindre a bord d'un navire en partance, il est abattu par Béryl avant que l'inspecteur Legrix puisse l'arrêter.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (8)

Dialoguiste :

Michel Dubosc

Scénaristes :

Jean Maley, Michel Dubosc

Ingénieur du son :

Jean Lecoq

Monteur :

Gabriel Rongier

Producteur :

Joël Lifschutz

Directeurs de la photo :

Claude Robin, Roger Duculot

Directeur de production :

Raymond Blondy

Auteur de la musique :

Camille Sauvage

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Policier

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1965

Sortie en France :

31/03/1965

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

29081

Visa délivré le :

05/02/1965

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

Scope

Format son :

Mono