En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Passe du diable

La Passe du diable

Un Long métrage de Pierre Schoendoerffer, Jacques Dupont

Produit par Gamma-Film, Iberia Films

Sortie en France : 09/10/1959

    Synopsis

    Nous sommes en Afghanistan. Le jeu national est encore de nos jours le Bouzkachi, jeu millénaire et brutal où deux équipes de cavaliers se disputent le cadavre d'un bouc pour le porter dans un cercle tracé au sol. Mokhi, un des meilleurs cavaliers de la province de Kathagan, est blessé au cours d'une partie et risque de ne pouvoir participer comme chaque année au grand Bouzkachi royal qui a lieu à Kaboul. Son petit frère Rahim va chercher le guérisseur qui devra tenter l'impossible pour que Mokhi soit en état de jouer. Deux jours plus tard, Mokhi passe une épreuve devant le gouverneur. Il en sort victorieux et est réintégré dans l'équipe locale qui ira à Kaboul. Rahim, fou de joie, le supplie de l'emmener. Mokhi refuse. Rahim décide alors de se rendre à Kaboul par ses propres moyens pour assister au Bouzkachi royal. Un inconnu va guider Rahim. Il porte un nom étrange : Azrael, l'ange du dernier jour. L'attitude mystérieuse de ce guide qui semble appartenir à un autre monde, fait peur à l'enfant qui s'enfuit seul au cours d'une halte. Mais, rapidement, la solitude désolée de la ville morte où il a cherché refuge lui fait ardemment souhaiter une présence humaine. C'est avec reconnaissance qu'il accueille Azrael parti à sa recherche. Enfin, Rahim atteint Kaboul en même temps que la troupe de cavaliers dont fait partie Mokhi. Et le Bouzkachi royal commence, suivi avec intérêt par Rahim. L'un des cavaliers de la troupe à laquelle appartient Mokhi, Ouroz, a fait subir à Rahim des humiliations que celui-ci ne peut lui pardonner. Or, au cours de la partie, Rahim pour se venger coupe la sangle du cheval de rechange appartenant à Ouroz. Hélas, ce cheval, c'est le frère de Rahim, Mokhi, qui va l'utiliser. Prévoyant le malheur qui va arriver à son frère, Rahim se lance dans la mêlée dans laquelle s'affrontent hommes et chevaux, afin de piévenir Mokhi. Il sera écrasé dans cette mêlée de cavaliers Mongols tandis que Mokhi triomphera du Bouzkachi, car la sangle a tenu.

    © Fiches du Cinéma

    Production et distribution (3)

    Productions Déléguées :

    Gamma-Film, Iberia Films

    Distribution France :

    Fox France

    Exportation / Vente internationale :

    Tamasa Distribution

    Générique détaillé (10)

    Producteur délégué :

    Georges de Beauregard

    Scénariste :

    Joseph Kessel

    Assistant opérateur :

    Renaud Lambert

    Assistant monteur :

    Michèle Boehm

    Mixeur :

    Jean Nény

    Dialoguiste :

    Joseph Kessel

    Directeur de la photo :

    Raoul Coutard

    Monteuse :

    Marcelle Lioret

    Auteur de la musique :

    Richard Cornu

    Narrateur :

    Jean Négroni

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction, Documentaire

    Sous-genres :

    Aventure

    Langue de tournage :

    Français

    Autre pays coproducteur :

    France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français (France)

    Année de production :

    1956

    Sortie en France :

    09/10/1959

    Durée :

    1 h 20 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    19712

    Visa délivré le :

    11/04/1960

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Affiches (3)

    Réalisateurs (2)

    Sélections en festivals

    Berlinale - 1958

    Berlinale (Allemagne, 1958)

    Sélection

    Compétition officielle

    Palmarès

    Berlinale - 1958

    Berlinale (Allemagne, 1958)

    Prix

    Prize of the Senator for People's Education