En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Une femme en blanc se révolte (Nouveau journal d'une femme en blanc) - Poster France

Une femme en blanc se révolte (Nouveau journal d'une femme en blanc)

Un Long métrage de Claude Autant-Lara

Produit par Gaumont, S.O.P.A.C.

Sortie en France : 25/03/1966

    Synopsis

    La jeune interne Claude Sauvage a eu un enfant hors mariage. Appelée à aider, à la campagne, le docteur Ferrières qui héberge chez lui son frère Jacques en cure de désintoxication, elle s'attache à son malade près duquel elle fait d'ailleurs merveille. Le médecin, « bien pensant », est assez hypocrite et soigne le mari de sa maîtresse tout en souhaitant sa mort ; Jacques méprise et déteste son frère. Simone, l'institutrice, qui a eu une rubéole en début de grossesse, demande à Claude de la faire avorter. La jeune fille refuse d'abord ; mais, Ferrières étant parti en période militaire, elle a l'occasion d'admirer le courage retrouvé de Jacques qui est amoureux d'elle. Et, cela la décide à trouver le « courage » d'« aider » l'institutrice puisque, dit-elle, il s'agit d'un avortement thérapeutique. A la suite d'une complication, Claude est dénoncée par une fille du pays. Elle ira en prison ; mais Jacques, noble coeur, veillera pendant ce temps sur l'enfant de sa maîtresse.

    Acteurs (16)

    Production et distribution (2)

    Productions Déléguées :

    Gaumont, S.O.P.A.C.

    Distribution France :

    Gaumont

    Propos

    Point de vue

    L'œuvre n'échappe pas aux poncifs du genre, le film à thèse : l'expression cinématographique est vieillotte, toutes les intentions sont lourdement appuyées, la pratique de la voix off de Claude qui dialogue avec elle-même, son air constamment tragique forcent encore les effets. Et nombre d'éléments hétérogènes viennent s'ajouter : Jacques et la drogue. Vincent et Jacques et la haine fraternelle. Sans omettre les accidents spectaculaires : le bouche-à-bouche à un enfant noyé. Le sauvetage d'un puisatier. Le curetage de la jeune avortée. Néanmoins la vie de cette campagne normande, quoique brièvement évoquée, celle du médecin de campagne, sont bien vues. Jacques, Vincent, la vieille bonne, l'institutrice et sa mère campent des personnages qui semblent vrais, humains. Et Claude sait, à certains moments, trouver des expressions, un son de voix justes pour parler de la maternité, de sa maternité volontaire, à tout le moins accepotée d'abord et heureuse. Le principal mérite de l'œuvre est incontestablement de proposer des éléments de réflexion sur les problèmes de la vie, de la liberté, de la responsabilité que pose la question de l'avortement et de sa réglementation. Fait notable, s'il a grossi certains traits, exagéré l'affectivié de la jeune interne, Autant-Lara n'a pas simplifié le problème central qui apparaît dans sa complexité sur un triple plan : humain, social, déontologique.

    © Jacqueline Lajeunesse, "La Saison CInématographique 1966".

    Générique détaillé (10)

    Assistant à la réalisation :

    Jean-Marie Poiré

    Producteurs :

    Claude Autant-Lara, Ghislaine Autant-Lara, Alain Poiré

    Directeur de la photo :

    Michel Kelber

    Directeur de production :

    Jacques Pignier

    Décorateur :

    Max Douy

    Auteur de l'œuvre originale :

    André Soubiran

    Scénariste :

    Jean Aurenche

    Ingénieur du son :

    Gérard Brisseau

    Monteuse :

    Madeleine Gug

    Auteur de la musique :

    Michel Magne

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Drame

    Thèmes :

    Médecine

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1966

    Sortie en France :

    25/03/1966

    Durée :

    1 h 55 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    31215

    Visa délivré le :

    24/03/1966

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Moins de 16 ans

    Affiches (2)

    Réalisateur