En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
La Belle Equipe

La Belle Equipe

Un Long métrage de Julien Duvivier

Produit par Ciné-Arys

Sortie en France : 17/09/1936

    Synopsis

    Cinq ouvriers chomeurs parisiens, dont un étranger menacé d'expulsion, gagnent le gros lot à la loterie. L'un d'eux, Jean, a l'idée de placer cet argent en commun dans l'achat d'un vieux lavoir de banlieue en ruines, qu'ils transformeront en riante guinguette. Ils en seront co-propriétaires. Ils s'attellent à la besogne avec confiance. Mais la solidarité du groupe est fragile : la police recherche Mario, l'immigré ; le plus jeune, qui souhaite refaire sa vie, s'enfuit au Canada ; une femme de moeurs légères, qui a épousé naguère Charles, l'ainé, survient et réclame sa part du butin communautaire, ... Jean a fort à faire pour maintenir l'unité de l'équipe. Le destin s'acharne sur eux : la veille de l'inauguration de la guinguette, Raymond, le joyeux drille, en dansant sur le toit, fait une chute mortelle. Restent Jean et Charles, amoureux de la meme femme, qui ne vont pas tarder à se hair. L'épilogue sera-t-il heureux ou tragique ?

    Acteurs (27)

    Production et distribution (2)

    Production Déléguée :

    Ciné-Arys

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    À l'origine, le réalisateur Julien Duvivier tourna une fin pessimiste dans lequel Jeannot (Jean Gabin) tue Charlot (Charles Vanel). Cette fin fut jugée trop négative par les producteurs qui obtinrent de Duvivier qu'il tourne une fin optimiste. C'est cette fin optimiste qui est exploitée au cinéma, qui n'a pas rencontré le succès public espéré1. La version pessimiste est diffusée à la télévision française le 4 juin 2006 sur France 3.

    Source : Wikipedia

    La Belle équipe aurait pu résonner comme un exemple de la façon dont les individus peuvent collaborer, dans un respect mutuel, à la construction d'un monde meilelur. Le film aurait alors reflété les changements sociaux cruciaux de la France au milieu des années 30. L'optimisme des classes ouvrières suite au Front populaire, la croyance en des sociétés coopératives comme modèle de l'avenir.

    Mais La Belle équipe souffre de manque d'engagement de Duvivier, incertain quant à savoir s'il doit mettre en avant la vision heureuse qu'offre le Front populaire ou la sapper en montrant comment ce monde utopique peut se briser facilement. La double fin du film est à ce titre révélatrice pouvant aussi bien se terminer en tragédie qu'en comédie. Deux versions différentes furent tournées et proposées simultanément aux spectateurs : dans la première, les deux hommes s'entretuaient, et le carillon - don posthume du joyeux Raymond - sonnait dans la guinguette vide. La seconde est la fin optimiste qui fut exploitée, après que le public de 1936 eût tranché, probablement pas au goût de Duvivier.

    Avec ce film Gabin sera identifié comme un héros des classes ouvrières, notamment pour sa convaincante interprétation d'une célèbre chanson du misic hall "Quand on s'promène au bord de l'eau Comm' tout est beau, quel renouveau, Paris au loin nous semble une prison, On a le coeur plein de chansons... "

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (9)

    Assistant à la réalisation :

    Robert Vernay

    Producteur :

    Arys Nissotti

    Directeurs de la photo :

    Jules Kruger, Marc Fossard

    Monteuse :

    Marthe Poncin

    Auteurs de la musique :

    Julien Duvivier, Louis Poterat, Maurice Yvain

    Adaptateur / Dialoguiste :

    Charles Spaak

    Scénaristes :

    Charles Spaak, Julien Duvivier

    Ingénieur du son :

    Antoine Archimbaud

    Décorateur :

    Jacques Krauss

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1936

    Sortie en France :

    17/09/1936

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    924

    Visa délivré le :

    21/09/1939

    Agrément :

    Oui

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune