En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
My Dinner with Andre

My Dinner with Andre

Un Long métrage de Louis Malle

Produit par André Company

Sortie en France : 02/03/1983

    Synopsis

    Marchant dans les rues de New York, Wally raconte ses difficultés d'auteur dramatique. Il se rend à un dîner avec André, metteur en scène notoire qui rentre d'un long voyage en Asie. Au début du dîner, Wally se contente de poser des questions sur les pérégrinations d'André, puis, peu à peu, ils évoquent ensemble les problèmes de l'existence, l'ennui, la société de consommation, la foi, l'ethnologie...

    Source : kinok.com

    Acteurs (2)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    André Company

    Exportation / Vente internationale :

    Pyramide International

    Coproduction :

    NEF - Nouvelles Éditions de Films

    Distribution France :

    Gaumont

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Point de vue

    Louis Malle est un cinéaste qui cache sous une forme classique et une psychologie subtile le désir de mettre à nu les passions vénéneuses cachées chez les individus. On comprend ainsi qu'il ait été enthousiasmé par le scénario écrit par les deux protagonistes à partir de leurs expériences personnelles. L'un écrivait ce que lui racontait l'autre pour échapper à la dépression que le second avait subie ; les deux hommes espérant tirer un film de cette thérapie.

    Wallace Shawn fait assez souvent penser à Woody Allen. Même aspect modeste, même recours à la voix off et même auto-ironie " Enfant je ne pensais qu'à l'art et à la musique, aujourd'hui, à 36 ans, qu'à l'argent". Debby sa compagne est obligée de travailler comme serveuse pour subvenir aux besoins du couple et il se plaint de constater les réactions de ses amis comme s'il avait annoncé "qu'elle allait en prison pour avoir tué leurs enfants"

    Le sens du film et de la conversation entre les deux hommes se retourne plusieurs fois. Wally craint d'abord qu'André ne soit complètement névrosé. Il aurait sangloté sur une réplique de Sonate d'automne : "J'existe dans ma musique mais pas dans ma vie". André montre pourtant une superbe infaillible. Certes, il se demande "Qui suis-je?", "D'où je viens", "Où vais-je ?" Mais il semble riche et est un protégé du célèbre Grotowski.

    Les expériences décrites semblent toutefois de plus en plus grotesques et Wally tente d'imposer son point de vue. René le renvoie alors à son échec. Sans doute ne faut-il pas montrer au théâtre des solitaires confrontés à la violence comme dans la vie. Si on montre un monde sans issue, le spectateur devient passif.

    Sur la première gymnopédie de Satie, c'est néanmoins Wally qui semble avoir raison appréciant les petits riens des rues de New York qui lui rappellent tous un souvenir qui lui fait chaud au coeur alors que René a fini par monter une incroyable misanthropie.

    Source : cineclubdecaen.com

    Générique détaillé (3)

    Scénaristes :

    Andre Gregory, Wallace Shawn

    Monteuse :

    Suzanne Baron

    Ingénieur du son :

    Jean-Claude Laureux

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie dramatique

    Thèmes :

    Théâtre

    Langue de tournage :

    Anglais

    Origines :

    Etats-unis, France

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Minoritaire français (Etats-unis, France)

    Année de production :

    1981

    Sortie en France :

    02/03/1983

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    54797

    Visa délivré le :

    17/03/1983

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Cadre :

    1,66

    Format son :

    Mono

    Interdiction :

    Aucune