En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Le Juge

Le Juge

Un Long métrage de Jean Girault, Federico Chentrens

Produit par Comacico

Sortie en France : 03/03/1971

    Synopsis

    L'histoire commença par l'attaque d'un chariot et de son fabuleux chargement d'or. Black Bird, un affreux bandit très méchant, avait tout prévu. sauf l'arrivée d'un mystérieux cow-boy qui enleva le trésor à son nez et à sa barbe. Ce cow-boy était une « cow-girl », Cat, la nièce du célèbre Roy Bean, juge de la ville de Langfry. Cat enterra l'or dans un cimetière, puis, satisfaite, regagna la paisible maison de Roy Bean qui servait simultanément de café et de tribunal. Paisible, elle ne le demeura pas longtemps ; le convoyeur du chariot, Buck, et l'horrible Black Bird voulaient retrouver l'or et avaient acquis la conviction que Cat en savait long. Roy Bean se débarrassa de Buck par un simulacre de procès mais, avec Black Bird, tomba sur un os ; le bandit ne capitula pas, il eut même l'audace de construire, face à l'établissement de Roy Bean, un saloon plus luxueux. La guerre fut déclarée. Les moyens les plus malhonnêtes s'avérant sans résultat, on joua la victoire au poker. Black Bird, qui trichait plus que Roy Bean - et ce n'est pas peu dire - gagna et le juge, furieux, s'exila. Pendant ce temps, Cat avait découvert que l'immense richesse du bandit provenait de son or a elle, l'or qu'elle avait honnêtement volé et dont Black Bird avait déniché la cachette. Aidée de Buck, elle tenta de reprendre son bien (!) mais fut surprise par l'ignoble bandit. Fort heureusement prévenu, Roy Bean, tel Zorro, revint à temps pour sauver sa nièce et empocher l'or, bien sûr !

    © Fiches du Cinéma

    Acteurs (15)

    Production et distribution (4)

    Production Déléguée :

    Comacico

    Exportation / Vente internationale :

    StudioCanal Films Limited

    Production Étrangère :

    Cinematografica Milvia

    Distribution France :

    Comacico

    Propos

    Critique

    Sous un masque d'amuseur, Jean Girault continue l'apologie des forces de la répression, commencée avec le gendarme De Funès de si sinistre mémoire. Il démontre également son incapacité de cinéaste, allant jusqu'à gommer la truculence peu ordinaire d'un Robert Hossein en grande forme. Saluons la performance au passage.

    Quant au sujet, il est le résultat d'une cuisine assez peu ragoûtante, car issue de tous les restes et fonds de poubelles des comics à la mode. Goscinny ("Astérix") et Morris ("Lucky Luke") ressortent des gags du fond de tiroir afin d'encaisser un chèque. Vilfrid et Girault estompent le peu d'intérêt que ces bandes dessinées (objets bourgeois des plus reconnaissables) peuvent présenter. Bref, un mauvais cirque qui n'a rien de magique.

    Le spectateur s'en fiche puisqu'en subissant ces images, il se sent très intelligent, donc libre et fort... Donc ce cinéma (qui prend le masque du "populaire") est bien plus nocif qu'il ne le semble.

    Enfin, on peut constater avec abattement comment le film fut conçu : les bandes dessinées françaises et belges s'inspirant des westerns américains (puis italiens) retournent ici au cinéma, en ayant perdu toute force en chemin. Ne reste qu'un statisme où la dégénérescence n'ose même pas devenir critique (comme c'est le cas chez Sergio Leone).

    © Noël Simsolo, "La Saison Cinématographique 1971".

    Générique détaillé (11)

    Adaptateurs / Dialoguistes :

    Jacques Vilfrid, Jean Girault

    Auteurs de l'oeuvre originale :

    René Goscinny, Morris

    Scénariste :

    Jacques Vilfrid

    Directeur de production :

    Paul Laffargue

    Assistante monteuse :

    Nadine Muse

    Auteur de la musique :

    Pierre Perret

    Dialoguiste :

    Jacques Vilfrid

    Producteur :

    Maurice Jacquin

    Directeur de la photo :

    Mario Fioretti

    Monteur :

    Armand Psenny

    Décorateur :

    Sydney Bettex

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie, Western

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Italie

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    50% français (France, Italie)

    Année de production :

    1971

    Sortie en France :

    03/03/1971

    Durée :

    1 h 32 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    36993

    Visa délivré le :

    12/02/1971

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono