En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Docteur Popaul

Docteur Popaul

Un Long métrage de Claude Chabrol

Produit par Simar Films, Les Films La Boëtie

Sortie en France : 29/09/1972

  • Sommaire

Acteurs (18)

Production et distribution (5)

Productions Déléguées :

Simar Films, Les Films La Boëtie

Production Étrangère :

Rizzoli Film

Distribution France :

Les Films La Boëtie

Coproduction :

Cerito Films

Exportations / Ventes internationales :

StudioCanal, Artedis

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

Paul Simay, étudiant en médecine, épouse Christine, une jeune femme pas très belle et maladroite. Son père est directeur de clinique. Christine est heureuse malgré les nombreuses aventures de Paul avec ses maîtresses. Mais un accident de voiture le rend paraplégique et impuissant. Il se remémore son passé de coureur de jupons, de sa prédilection pour les femmes laides qui lui fit longtemps préférer Christine à sa jolie sœur Martine...

Source : Wikipedia

Propos

Point de vue

On peut distinguer trois aspects dans cette dernière œuvre de Chabrol  :

- Un gigantesque canular où la violence verbale, celle des sentiments, dépassent de loin les plaisanteries de salle de garde. Cependant, l'esprit carabin tel qu'on l'imagine – cynique, paillard –, s'y retrouve.

- Un énorme guignol dont les héros incarnent la bourgeoisie. L'égoïsme, la primauté de l'argent, l'hypocrisie et les pulsions sexuelles le mènent, et meuvent les ficelles des pantins chabrolesques.

- Un film à suspens dont la trame, invraisemblable, est soigneusement conçue, à la manière d'Hitchcock. Une belle machinerie aux rouages bien ajustés qui produit, en temps utile, l'effet choc.

Ajoutons un solide travail d'artisan de cinéma, une excellente direction d'acteurs. Belmondo, paillard, bonasse et féroce. Mia Farrow, enlaidie, claudicante, niaise, neutre et sournoisement dangereuse. Enfin Daniel Ivernel, dont la redoutable bonhomie éclate de sincérité.

Seulement la critique sociale est banale et ne va pas loin. C'est la revanche de Chabrol contre son milieu Peut-être aussi la libération de quelques obsessions personnelles.

Cette œuvre qui eut pu être "hénaurme", puissante, frappe surtout par une vulgarité goguenarde difficile à supporter

© Jacqueline Lajeunesse, "La Saison Cinématographique 1973"

Anecdote

Avec 2 062 335 entrées, Docteur Popaul est le film de Claude Chabrol qui a eu le plus de succès en France.

Générique détaillé (18)

Assistants à la réalisation :

Henri Helman, Michel Dupuy, Alain Wermus, Régis Wargnier

Producteur :

André Genoves

Scénaristes :

Paul Gégauff, André Genoves

Ingénieur du son :

Guy Chichignoud

Directeurs de production :

Alain Belmondo, Georges Casati

Assistant monteur :

Jean-Claude Groussard

Auteur de la musique :

Pierre Jansen

Chef décorateur :

Guy Littaye

Mixeur :

Maurice Gilbert

Auteur de l'œuvre originale :

Hubert Monteilhet

Producteur exécutif :

Alain Belmondo

Directeur de la photo :

Jean Rabier

Assistant son :

Gérard Dacquay

Monteur :

Jacques Gaillard

Scripte :

Aurore Chabrol

Bruiteur :

Louis Devaivre

Costumiers :

Karl Lagerfeld, Paulette Breil

Régisseurs généraux :

Patrick Delauneux, Daniel Deschamps

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Comédie dramatique

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Italie

EOF :

Inconnu

Nationalité :

Majoritaire français (France, Italie)

Année de production :

1972

Sortie en France :

29/09/1972

Durée :

1 h 41 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

39216

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono