En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Bonjour jeunesse

Bonjour jeunesse

Un Long métrage de Maurice Cam

Produit par Les Films Monopole, Heimat Films

Sortie en France : 19/07/1957

  • Sommaire

Acteurs (13)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

Les Films Monopole, Heimat Films

Distribution France :

Productions Sigma

Production Étrangère :

Elite Films

Synopsis

La maman de Liselotte vient de mourir. Un vieil ami, sculpteur, qui aima sa mère dans sa jeunesse, recueille la fillette chez lui et l'entoure de soins attentifs. Des cousins éloignés, paysans brutaux, réclament la présence de Liselotte dans leur foyer et le maire du village ne peut qu'accéder à cette demande que justifie leur parenté avec l'enfant. Très malheureuse, maltraitée, battue, accablée des plaisanteries de ses cousins, Liselotte vient chercher affection et réconfort auprès de son vieil ami. Ce dernier, victime d'un vol odieux (c'est son frère qui est venu une nuit et l'a assommé), ne peut recueillir la fillette qu'il n'a pas l'autorisation de garder légalement chez lui. L'enfant, désespérée, tentera de fuir à travers la montagne pour aller retrouver une vieille parente ; elle sera aidée par un enfant aussi pauvre et malheureux qu'elle, un petit berger vivant d'aumônes. A un refuge, ils se trouvent en présence d'un couple douteux et comprennent que l'homme est le voleur du sculpteur. Ils s'enfuient au petit jour avec le sac d'or soustrait habilement du sac de montagne du voleur, et seront rattrapés à temps par une équipe de sauvetage venue du village pour les retrouver, les cousins de Liselotte ayant donné l'alarme après la disparition de la fillette. L'instituteur du village qui sauve les enfants en danger de mort, au bord d'un précipice, gagne l'admiration et le respect du maire, vieil aristocrate. Il consent à lui accorder la main de sa fille et à faire le bonheur des deux jeunes gens tendrement épris. Les cousins brutaux se verront privés de leur droit de tutelle et Liselotte sera définitivement confiée aux bons soins du vieil ami.

© Fiches du Cinéma

Générique détaillé (12)

Producteur délégué :

Félix Beaujon

Auteur de l'œuvre originale :

Johanna Spyri

Directeurs de la photo :

Marc Fossard, Michel Rocca

Cadreur :

Marcel Villet

Scripte :

Rosy Jégou

Auteur de la musique :

Bernard Schulé

Dialoguiste :

Jeanne Humbert

Scénariste :

Jeanne Humbert

Ingénieur du son :

Jean Bertrand

Monteur :

Henri Rust

Décorateur :

Claude Bouxin

Photographe de plateau :

Jean Klissak

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Langue de tournage :

Français

Origines :

France, Suisse

EOF :

Inconnu

Année de production :

1955

Sortie en France :

19/07/1957

Durée :

1 h 30 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

17965

Visa délivré le :

10/04/1957

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Noir & blanc

Cadre :

1,37

Format son :

Mono