En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Bonaparte et la Révolution

Bonaparte et la Révolution

Un Long métrage de Abel Gance

Produit par Les Films 13

Sortie en France : 08/09/1971

    Synopsis

    Cette nouvelle version, remaniée et complétée du « Napoléon » de 1926 est toute une épopée : son auteur, Abel Gance, 82 ans, nous explique au début du film les efforts qu'il a dû déployer pour ressusciter une telle oeuvre ainsi que les raisons qui l'ont conduit a une telle entreprise. Le film débute par la « Marseillaise » chantée en choeur aux Cordeliers par Rouget de l'Isle et Danton. On assiste ensuite à la fuite de Bonaparte, condamné à mort en Corse par ses compatriotes. Dans un frêle esquif ayant pour voile un drapeau tricolore, il lutte contre la mer déchaînée, tandis qu'une tempête effroyable secoue, à la même heure, la Convention. Après la chute des Girondins s'installe le règne de la terreur, illustré par les dictateurs populaires comme le maniaque Robespierre, l'hémoptysique Marat. Après le siège de Toulon où il s'est brillamment illustré dans sa résistance à l'armée anglaise, Bonaparte est partagé entre les offres de Barras qui cherche un chef et les amours de Joséphine qu'il épouse en catastrophe avant de prendre le commandement de l'armée d'Italie qui le consacrera à tout jamais.

    © Fiches du Cinéma

     

    Acteur

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Les Films 13

    Distribution France :

    Les Films 13

    Coproduction :

    O.R.T.F.

    Propos

    Il s'agit de la reprise du Napoléon de Gance dans son métrage de 1934, avec une introduction d'Abel Gance lui-même, quelques scènes ajoutées et une narration en voix off de Jean Topart. Version réalisée avec le concours de l'ORTF. Cette version est souvent considérée comme très inégale et souffrant des différences de style entre les montages. Cette version souffre en outre du fait qu'au gré des séquences, certains personnages sont tantôt interprétés par les comédiens de la version d'origine, tantôt par ceux des séquences additionnelles. Ainsi, Marat est-il successivement interprété par Antonin Artaud et Henri Virlojeux, et Louis XVI par pas moins de trois acteurs différents.

    Source : Wikipedia

    Générique détaillé (5)

    Producteur :

    Claude Lelouch

    Directeurs de la photo :

    Léonce-Henri Burel, Jean Collomb, Roger Hubert, Jules Kruger

    Narrateur :

    Jean Topart

    Producteur exécutif :

    Claude Pinoteau

    Monteurs :

    Abel Gance, Henri Rust

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction, Documentaire

    Sous-genres :

    Historique

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1971

    Sortie en France :

    08/09/1971

    Durée :

    4 h 35 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    386

    Visa délivré le :

    13/09/1971

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,33

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals

    Berlinale - 1989

    Berlinale (Allemagne, 1989)

    Sélection

    Rétrospective