Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

 

Découvrez le meilleur du jeune cinéma français, partout dans le monde !

 

MyFrenchFilmFestival, c'est parti !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Charlots en folie : À nous quatre, cardinal !

Les Charlots en folie : À nous quatre, cardinal !

Un Long métrage de André Hunebelle

Produit par Films Christian Fechner , Renn Productions

Sortie en France : 13/03/1974

  • Sommaire

Acteurs (32)

Production et distribution (3)

Productions Déléguées :

Films Christian Fechner , Renn Productions

Distribution France :

AMLF

Exportation / Vente internationale :

StudioCanal Films Limited

Diffusions TV : Cumulé

Diffusions TV : détail par pays

Synopsis

La reine de France se trouve dans l'embarras. En effet, pour leur prochaine apparition en public, le roi lui a demandé de porter le collier de ferrets qu'il lui a offert en cadeau pour la Sainte Anne. Or, la reine a déjà remis celui-ci en gage d'estime au duc de Buckingham lors d'une visite secrète, en lui faisant promettre de ne plus jamais chercher à la revoir. Elle suspecte une machination du cardinal de Richelieu et du père Joseph, prêts à tout pour la déshonorer.

Sur les conseils de Constance, sa lingère, la reine charge les quatre mousquetaires Athos, Porthos, Aramis et D'Artagnan (ainsi que leurs valets) de gagner l'Angleterre afin de récupérer son collier.

Cependant, le cardinal ayant eu vent de son projet, envoie Milady de Winter à Londres pour les devancer et récupérer le collier avant eux. À Calais, grâce à sa séduction et à un somnifère puissant mélangé à du xérès, Milady parvient à endormir un par un les quatre mousquetaires la veille de leur départ pour Londres. Bien malgré eux, les quatre valets, déguisés en mousquetaires, partent à Londres afin de mener à bien la mission de leurs maîtres.

Source : Wikipedia

Propos

Il s'agit de la deuxième partie du dyptique consacré à l'adaptation de "D'Artagnan" par André Hunebelle avec les Charlots, après Les Quatre Charlots mousquetaires, sorti un mois plus tôt.

Générique détaillé (16)

Assistants à la réalisation :

Jacques Besnard, Lionel Bernier, Denys Granier-Deferre, Jean-Claude Sussfeld

Dialoguiste :

Jean Halain

Producteurs :

Christian Fechner, Bernard Artigues

Scénariste :

Jean Halain

Ingénieur du son :

Alain Lachassagne

Monteur :

Pierre Gillette

Auteurs de la musique :

Gérard Rinaldi, Gérard Filipelli, Jean Sarrus, Jean-Guy Fechner

Costumière :

Sylvie Poulet

Adaptateur / Dialoguiste :

Jean Halain

Auteur de l'œuvre originale :

Alexandre Dumas

Producteur associé :

Claude Berri

Directeur de la photo :

Claude Robin

Directeur de production :

Henri Brichetti

Décorateur :

Max Douy

Cascadeurs :

Alain Grellier, Yvan Chiffre

Orchestrateur de la musique :

Paul Piot

Mentions techniques

Long métrage

Genre(s) :

Fiction

Sous-genres :

Aventure, Adaptation littéraire, Comédie

Langue de tournage :

Français

Autre pays coproducteur :

France

EOF :

Inconnu

Nationalité :

100% français (France)

Année de production :

1974

Sortie en France :

13/03/1974

Durée :

1 h 45 min

Etat d'avancement :

Sorti

Numéro de visa :

41626

Visa délivré le :

27/02/1974

Agrément :

Inconnu

Formats de production :

35 mm

Type de couleur(s) :

Couleur

Format son :

Mono