En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Inspecteur Lavardin

Inspecteur Lavardin

Un Long métrage de Claude Chabrol

Produit par Télévision Suisse Romande, Cab Productions, MK2 Films (ex MK2)

Sortie en France : 12/03/1986

    Synopsis

    Une petite ville de Bretagne. Raoul Mons, le célèbre écrivain catholique, vient d'etre assassiné. Son corps nu a été retrouvé sur la plage. L'Inspecteur Lavardin découvre avec surprise que sa veuve, Hélène, est une femme qu'il a jadis beaucoup aimée. Les investigations de Lavardin lui ré- véleront vite que la conduite de l'écrivain n'était pas aussi catholique que son oeuvre...

     

    Acteurs (15)

    Production et distribution (4)

    Productions Déléguées :

    Télévision Suisse Romande, Cab Productions, MK2 Films (ex MK2)

    Exportation / Vente internationale :

    MK2 Films (ex MK2)

    Coproduction :

    Films A2

    Distribution France :

    MK2 Films (ex MK2)

    Box Office : cumulé

    Box Office : chronologie

    Sorties à l'international (4)

    PaysDistributeurAcheteurDate de sortie

    Voir tout

    Voir moins

    Désolé, aucun résultat ne correspond à votre recherche.

    Diffusions TV : Cumulé

    Diffusions TV : détail par pays

    Propos

    Deuxième incursion du personnage de l'inspecteur Jean Lavardin au cinéma après Poulet au vinaigre. En 1988, La série télé, réalisée entre autres par Chabrol et Christian de Chalonge, "Les Dossiers secrets de l'inspecteur Lavardin", toujours avec Jean Poiret, conclueront les aventures de cet inspecteur peu orthodoxe.

    Point de vue

    Fort du succès public et critique de Poulet au vinaigre, Claude Chabrol enchaîne avec une nouvelle aventure de Jean Lavardin. Mieux encore, il décide d’approfondir ce personnage, donnant la part belle à Jean Poiret. Car à l’inverse du précédent volet dans lequel le policier n’apparaissait qu’à la moitié du film, Lavardin est quasiment présent du premier au dernier plan.
    Inspecteur Lavardin est aussi l’occasion pour Chabrol d’explorer à nouveau deux de ses thèmes de prédilection : la petite ville de province et la famille. Ici, c’est le meurtre de Raoul Mons, écrivain respecté, qui va déclencher les hostilités. Dépêché sur les lieux, Lavardin va retrouver Hélène, un amour de jeunesse qui n’est autre que la veuve de Mons. Au fil de l’enquête, le nombre de suspects ne va cesser de croître : le gérant d’une boîte de nuit, la fille d’Hélène, le régisseur d’une troupe de théâtre, le frère d’Hélène. Impliqué sentimentalement dans cette affaire, Lavardin devra trouver une solution qui apaise tout le monde au même titre que sa conscience...
    Avec Inspecteur Lavardin, le doute n’est plus permis : Chabrol a développé un véritable amour pour son personnage principal. Rarement Jean Poiret ne sera apparu plus à son avantage dans un rôle au cinéma. Gouailleur, lunatique, amoral, athée, odieux, manipulateur, l’inspecteur Lavardin nous dévoile une à une les nombreuses facettes de sa personnalité. Cependant la pudeur de Chabrol connaît ses limites ; l’enquête nécessite quelques attentions que le réalisateur ne manque pas de porter. Imbriquées les unes dans les autres, différentes intrigues révèlent leur lot de surprises, pour mieux se confondre dans un brillant final. A l’instar des victimes de Lavardin, le spectateur est mené par le bout du nez.

    Source : avoir-alire.com

    Générique détaillé (19)

    Producteur délégué :

    Marin Karmitz

    Scénaristes :

    Claude Chabrol, Dominique Roulet

    Ingénieur du son :

    Jean-Bernard Thomasson

    Assistant opérateur :

    Jean-Marc Rabier

    Directrice de production :

    Catherine Lapoujade

    Assistants monteurs :

    Angela Braga-Mermet, Olivier Rossignol

    Auteur de la musique :

    Matthieu Chabrol

    Chef décoratrice :

    Françoise Benoît-Fresco

    Mixeur :

    Maurice Gilbert

    Régisseur général :

    Bernard Morel

    Assistants à la réalisation :

    Aurore Chabrol, Alain Wermus, Michel Dupuy

    Directeur de la photo :

    Jean Rabier

    Assistant son :

    Jean-Jacques Ferran

    Cadreur :

    Michel Thiriet

    Monteuse :

    Monique Fardoulis

    Scripte :

    Aurore Chabrol

    Bruiteur :

    André Naudin

    Costumière :

    Magali Fustier

    Photographe de plateau :

    Micheline Pelletier

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Comédie psychologique, Policier

    Langue de tournage :

    Français

    Origines :

    France, Suisse

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    Majoritaire français (France, Suisse)

    Année de production :

    1985

    Sortie en France :

    12/03/1986

    Durée :

    1 h 40 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    60936

    Visa délivré le :

    05/03/1986

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Couleur

    Format son :

    Mono

    Affiches (1)

    Réalisateur

    Sélections en festivals (2)

    Hong Kong French Film Festival  - 2011

    Hong Kong French Film Festival (Hong-kong, 2011)

    Sélection

    Rétrospective Claude Chabrol

    French Film Festival UK - 2011

    French Film Festival UK (Royaume-Uni, 2011)

    Sélection

    Chabrol in Brittany