En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

[En savoir plus][OK]
Les Hommes nouveaux

Les Hommes nouveaux

Un Long métrage de Marcel L'Herbier

Produit par Les Films Albert Lauzin

Sortie en France : 04/03/1936

    Synopsis

    Le brasseur d'affaires Bourron est un des hommes nouveaux qui valorisent le Maroc.  La passion qu'il éprouve pour sa jeune femme ne peut cependant l'éloigner de ses combinaisons commerciales.  Et lorsqu'il la voit repartir pour la France, il ne sait plus lui-même à quel idéal il reste fidèle.

    Acteurs (20)

    Production et distribution (3)

    Production Déléguée :

    Les Films Albert Lauzin

    Distribution France :

    Les Films Albert Lauzin

    Exportation / Vente internationale :

    Pathé Distribution

    Propos

    Paru en 1922, le roman de Claude Farrère avait déjà fait l’objet, la même année, d’un film muet réalisé par Édouard Violet et E. B. Donatien, adapté par l’auteur lui-même et qui avait bénéficié de l’aide du maréchal Lyautey en personne. Pour la présente version du film Les Hommes nouveaux (1936), Marcel L’Herbier tourna une première partie documentaire sur la pacification du Maroc avec un Gabriel Signoret maquillé en maréchal Lyautey que tout le monde s’accorda à reconnaître d’une étonnante ressemblance. Au même comédien échut l’incarnation d’un second rôle, celui de Maurice de Tolly, inspecteur général des Travaux et ministre d’empire.

    Bien ancré dans son époque, le film tentait, selon les propres termes du cinéaste, de glorifier « l’œuvre semi-fraternelle et en tout cas civilisatrice que la France poursuivait sur le sol chérifien » (in “La Tête qui tourne”, 1979). Le paradoxe voulut que ce film « colonialiste » fût dirigé par un ardent militant CGT pour l’unification des professionnels du cinéma au sein du Syndicat des techniciens de la centrale communiste. Mais la véritable raison pour laquelle il l’avait entrepris était qu’il désirait réveiller le patriotisme national jugé par lui apathique face à l’inquiétant développement de la puissance militaire allemande.
    On peut apercevoir le jeune Jean Marais, alors à ses débuts, les autres principaux interprètes sont Nathalie Paley et Gabriel Signoret.

    Certaines séquences font référence à la recherche minière dans le Haut-Atlas.

    Source : ouarzazate-1928-1956.com

    Photos (2)

    Générique détaillé (10)

    Auteur de l'œuvre originale :

    Claude Farrère

    Scénariste :

    Marcel L'Herbier

    Ingénieurs du son :

    Joseph De Bretagne, Marcel Courmes

    Monteuse :

    Suzanne Catelain

    Auteur de la musique :

    Marius-François Gaillard

    Producteur :

    Albert Lauzin

    Directeur de la photo :

    Robert Lefebvre

    Directeur de production :

    Léopold Schlosberg

    Décorateur :

    Robert Gys

    Costumier :

    Jacques Manuel

    Mentions techniques

    Long métrage

    Genre(s) :

    Fiction

    Sous-genres :

    Aventure

    Langue de tournage :

    Français

    EOF :

    Inconnu

    Nationalité :

    100% français

    Année de production :

    1936

    Sortie en France :

    04/03/1936

    Durée :

    1 h 50 min

    Etat d'avancement :

    Sorti

    Numéro de visa :

    463

    Visa délivré le :

    30/04/1940

    Agrément :

    Inconnu

    Formats de production :

    35 mm

    Type de couleur(s) :

    Noir & blanc

    Cadre :

    1,37

    Format son :

    Mono